Stargate Atlantis: Réalités Alternatives - Forum RPG

Partagez | 
 

 [26/07/04] séquelles d'un "petit entrainement"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
the gamekeeper
Maître du Jeu
avatar

Messages : 179
Date d'inscription : 05/01/2012

MessageSujet: [26/07/04] séquelles d'un "petit entrainement"   Mar 5 Fév - 9:29

ce rp fait suite à http://sga-alternatif-jdr.forumgratuit.org/t195-26-07-2004un-petit-entrainement-ouvert-a-tous#1616

Afin d'être crédible, petites informations: une épaule déboitée sur quelqu'un de musclé (comme un(e) militaire) est plus difficile à remettre car les muscles "résistent". Il est fréquent de devoir s'y reprendre à plusieurs fois pour replacer la dite-épaule. Ensuite, c'est 48h sans porter, et il faudra bien 2 semaines à la blessée pour se remettre! Wink

Consignes:
- équipe médicale au travail. Jennifer, au boulot! Wink
- Katherine et Ailein, quand vous pourrez vous parler, mettez-vous d'accord sur la version que vous donnerez au Docteur Weir... Wink

Enjoy les gamers! Wink

_________________
Avatar by Day
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sga-alternatif-jdr.forumgratuit.org
Jennifer Keller
Seconde du médecin en chef
avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 30/01/2013

Feuille de personnage
âge: 26 ans
Niveau utilisation gêne ATA:
Localisation en scénario: Nodia

MessageSujet: Re: [26/07/04] séquelles d'un "petit entrainement"   Mar 5 Fév - 16:55

En passant devant une baie vitrée, ce matin-là, Jennifer croisa du regard les autres ailes de la cité, et les tours qui s’élevaient tranquillement vers le ciel. Un décor digne de la science fiction. Cet endroit était encore nouveau pour elle. Et il le resterait encore un bon moment. Le seul endroit qui lui semblait familier se trouvait à quelques pas encore de sa position, et elle s’y dirigeait pour prendre son service. Deux bandes jaunes ornaient le devant de son habit, un signe incontestable de son appartenance au groupe médical. Son pas était calme, constant, alors qu’elle se déplaçait, et qu’elle entrait dans l’infirmerie.

Un calme relatif planât un moment sur les lieux. Il pouvait passer un certain temps sans grand cas sérieux, même si des incidents divers arrivaient occasionnellement. Les drames n’arrivent pas tous les jours. Le calme fut rompu par la voix du Dr. Weir dans son oreillette : " Une équipe médicale et deux civières en salle d'entraînement s'il vous plait, merci. " Ils savaient tous quoi faire, comme si l’habitude était déjà en place. Un point d’interrogation flotta néanmoins dans l’esprit de Jennifer. Où se trouvait donc la salle d’entraînement ? Il y a des choses qui ne changent pas totalement, et surtout pas en si peu de temps. Ses priorités étaient les mêmes que sur Terre… s’entraîner n’était pas l’une d’elles. Alors qu’elle sortait de l’infirmerie avec le groupe médical assigné, le point d’interrogation s’évapora. L’image des plans de la cité lui revint facilement à la mémoire… elle en avait une bonne, tout de même. Et c’était le genre de chose qu’elle devait savoir en cas de blessé.

Keller eut du mal à cacher sa surprise devant l’état des deux femmes. Elle ne fit néanmoins aucun commentaire, se contentant de prendre connaissance des faits et de conseiller à ses assistants de faire attention en les aidant à se coucher sur la civière. Blessures externes visibles mais mineures – elles s’étaient battues comme deux furies en cage, mais au moins l’avaient-elles fait mains nues ! L’épaule luxée inquiétait d’avantage la médecin pour l'instant.

Beckett n’était pas de travail, un rapide coup d’œil dans l’infirmerie par habitude lui avait permit de s’en rendre compte, une seconde fois. Jennifer passa le major Highmore sous le scanneur. Un coup d’œil aux moniteurs la rassura. Maintenant, elle devait prévenir les séquelles en replaçant l’os dans sa cavité. D'ailleurs, le plus tôt serait le mieux. Keller donna des ordres pour le lieutenant, afin qu’elle soit elle aussi passé sous le scanner et que l’on s’occupe de ses blessures. En revenant vers le major qui avait été transférée dans un lit, Jennifer se dit que ça n’allait certainement pas être une partie de plaisir, ni pour l’une, ni pour l’autre. « Vous avez une épaule disloquée, je vais devoir la remettre en place. » Elle lui offrit un petit sourire qui ressemblait à du réconfort. C’était une explication courte, simple et très efficace – un verdict qui ne devait pas être une réelle surprise pour le major qui devait sentir la douleur se diffuser.

_________________
"Cela n'en finit pas. Une histoire se termine - du moins pour certains et non d'autres - et d'autres histoires la croisent encore, ou la suivent, ou ne partagent rien avec elle qu'un moment dans le temps. Il  y en a toujours davantage."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ailein MacAulay
Lieutenant "Scottish beauty"
avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 25/01/2013

Feuille de personnage
âge: 27 ans
Niveau utilisation gêne ATA: 2/5
Localisation en scénario:

MessageSujet: Re: [26/07/04] séquelles d'un "petit entrainement"   Mar 5 Fév - 20:26

Le combat touchait à sa fin, l'un comme l'autre on l'avait senti et nous savions que chacune de nous deux allait puiser dans ses dernières ressources. Et les coups qui suivirent fur terrible, ils étaient si violents que je ne sentais plus aucun de mes membres. Elle frappait et frappais, rendant mon corps au simple rôle de punching-ball, rendant tous contre attaque impossible. Mon corps petit à petit se rendit les armes, se disant que tout était fini que je n'allais plus avoir la force de faire quoi que ce soit. Alors que mon esprit lui criait après un geste, un mouvement de plus, priant mon corps de ne point abandonner qu'il devait aller jusqu'au bout.

Ma tête cognai et cognai contre le sol, faisant souffrir le martyr mon cerveau, il n'arrivait plus à réfléchir, à penser les attaques qu'elle subissait lui infligeait plus que des douleurs. Puis ma tête arrêta de heurter le sol, restant là sans bouger essayant de reprends ses esprits, alors que mon corps lui essayait de reprends son souffle. Le Major n'avait pas retenu s'est coup, elle avait tout mis dans chaque frappe assaillant ma tête ma gorge, elle ne m'avait aucunement épargner.

Mon corps restait au sol quelques secondes, puis ma main chercha et chercha une chose à laquelle je pouvais m'agripper, mais rien. Mon corps essayait partout les moyens de se redresser, malgré cette douleur qui parcourait tout mon corps et dans un effort surhumain et d'une façon dont j'ignorais tous il se releva. Il se mit sur ses genoux, puis posa un pied alors qu'un grognement se fit entendre à chaque mouvement, puis l'autre pied essayant de me relever. Je chancelais, tombas presque sur un de nos spectateurs, essayant d'avancer vers le major afin de lui décocher un dernier coup et puis tomba sur le sol tout en disant.

« Major, vous avez gagnée je pense.»

Puis une voix retentis dans la pièce, une voix me faisant dire que les ennuis montrait le bout de son nez. Elle nous donna rendez-vous dans son bureau, puis demanda des civières et réprimanda nos admirateurs. Pour ma part, je fus assez contente de cet entrainement, malgré tout le sang, j'en souriais même et m'adressa à nouveau au major.

« Major, ce fut un beau combat. »

Et le médecin arriva, avec ses petites fourmis qui avaient pour ordre de nous mettre sur des civières. Je fermais les yeux, me laissant transporter à l'infirmerie, sans dire un mot et toujours ce sourire aux lèvres, sourire qui me fit mal plus que tout, mais je ne pouvais m'en empêcher. Elles nous emmenèrent dans son antre nous, nous faisant passer des scanners, elle remit l'épaule du major et moi j'attendis, tranquillement, prenant mon mal en patiente, pensant à autre chose. Me demandant où ma première mission allait bien pouvoir m'emmener quelle aventure allais-je vivre. Les appelants de tout mon coeur, de tout mon âme. Cela était ma façon ne point penser à cette douleur qui revenait à la charge, tel un bélier forçant les portes d'un château fort, voulant propager sa douleur dans tout mon corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katherine Highmore
Major des marines
avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 23/01/2013

Feuille de personnage
âge: 30 ans
Niveau utilisation gêne ATA: 0/5
Localisation en scénario: Atlantis

MessageSujet: Re: [26/07/04] séquelles d'un "petit entrainement"   Mer 6 Fév - 11:53

Malgré tous les coups la jeune lieutenant avait réussi à se relever, puis elle aussi à bout de force, elle s'était effondrée. Elle lui parla de victoire et beau combat. Ses paroles étaient venues en echos jusqu'à elle. Katherine était toujours sur le dos et elle avait l'impression que le plafond tournait au-dessus d'elle. Elle lui tapota affectueusement le dos de la main gauche en reprenant de grandes inspirations:
"Vous êtes...douée...pas de...doute!...c'...c'était bien...bieeeenurgh!"

Puis Katherine entendit la voix du docteur Weir. Elle redressa juste assez la tête pour pouvoir la distinguer. Elles allaient avoir des ennuis. Ou plutôt elle aurait des ennuis. Katherine comptait bien porter la responsabilité de ce qui venait de se passer seule. Elle prit de profondes inspirations en même temps que son souffle pour maîtriser au mieux la douleur qui pulsait dans tout son corps. Puis une jeune médecin vint auprés d'elles. Elle avait l'air d'un ange, douce, gracieuse, et calme. Elle ne fit pas de commentaires et elle ne les regarda pas etrangement. Elle s'inquiétait vraiment pour le lieutenant et Highmore. Cette attitude surpris véritablement et agréablement le major.

A l'infirmerie elle suivit une batterie d'examens et de scanner. Le major n'avait pas dit un mot depuis le départ de la salle d'entraînement. Elle respirait toujours profondément mâchoirs serrées pour ne rien laisser transparaître de la souffrance qu'elle ressentait. Le docteur avait beau être jeune, elle avait l'air de savoir ce qu'elle faisait. Katherine ne l'avait pas quitté des yeux et elle était réellement impressionnée. Aprés plusieurs minutes d'analyses, elle vint auprés d'elle et elle lui parla d'une voix rassurante en lui souriant. Katherine acquiesça:
"Je sais que ça sera pas facile a remettre en place j'ai déja vecu ça...j'ai confiance en vous doc' "
Elle oscilla en moment d'avant en arrière, puis elle tendit sa main gauche au docteur:
"Je m'appelle Katherine, Katherine Highmore! Comment va le lieutenant MacAulay?"
Se faisant elle lui adressa un sourir crispé. Ce n'était pas la première fois qu'on lui remettait l'épaule en place, et elle doutait que ce soit la dernière. Elle commença a réflechir a ce qu'elle dirait au docteur Weir.

_________________
Katherine Highmore.
Major des Marines.
"Faisons ça simplement et efficacement!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jennifer Keller
Seconde du médecin en chef
avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 30/01/2013

Feuille de personnage
âge: 26 ans
Niveau utilisation gêne ATA:
Localisation en scénario: Nodia

MessageSujet: Re: [26/07/04] séquelles d'un "petit entrainement"   Mer 6 Fév - 16:23

Les gens ont une manière bien différente de répondre à la douleur. Le sourire que le lieutenant avait affiché un bon moment avait quelque peu troublé Jennifer. Dans cet état, elle se demandait ce qui pouvait encore pousser quelqu’un à une telle démonstration de joie. Le major, elle, avait beau essayé de cacher sa douleur, le masque qu’elle se composait n’aurait leurré aucun médecin. Il ne leurra pas Jennifer.

On fit subit au lieutenant les mêmes tests qu’au major. Le Docteur laissa les autres membres de l’équipe médicale s’occuper du lieutenant – elle ne pouvait être partout à la fois, et on l’aviserait si on avait besoin de ses compétences d’urgence. Pendant ce temps, elle s’occuperait de l’officier supérieur. En quittant les moniteurs, et avant de se diriger vers sa patiente, elle échangea plusieurs mots avec un des docteurs. Après quoi, de son pas calme, et de sa voix qui l’était tout autant, elle annonça le verdict au major.

"Je sais que ça sera pas facile a remettre en place j'ai déjà vécu ça...j'ai confiance en vous doc' " Une récidiviste ? Jennifer avait la drôle de sensation qu’elle verrait souvent le major à l’infirmerie dans l’avenir. La jeune femme regarda avec surprise, pendant une seconde ou deux, la main qu’on lui tendait. Elle la saisit un instant et se présenta. « Docteur Jennifer Keller. » Elle jeta un coup d’œil vers le lieutenant. On était en train de lui faire un examen physique et de lui poser des questions sur son mal de tête, avec le pronostic d’une légère commotion. Le regard de Keller revint vers sa patiente. « Elle n’a rien de casser et le scanner n’a rien montré de suspect. Elle devrait s’en tirer sans grand mal. Nous allons la garder en observation … Et vous aussi. » Elle concentra ensuite son attention sur la blessure de Highmore, qu’elle examina, et demanda à une infirmière de lui préparer un relaxant musculaire ainsi qu’une dose d’analgésique. Après quoi, la partie pouvait commencer. Elle lui conseilla de se détendre. La femme était jeune et musclée, Jennifer ne pouvait qu’espérer que le relaxant agirait… elle n’avait pas particulièrement envie de s’y reprendre à plusieurs fois !

_________________
"Cela n'en finit pas. Une histoire se termine - du moins pour certains et non d'autres - et d'autres histoires la croisent encore, ou la suivent, ou ne partagent rien avec elle qu'un moment dans le temps. Il  y en a toujours davantage."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katherine Highmore
Major des marines
avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 23/01/2013

Feuille de personnage
âge: 30 ans
Niveau utilisation gêne ATA: 0/5
Localisation en scénario: Atlantis

MessageSujet: Re: [26/07/04] séquelles d'un "petit entrainement"   Mer 6 Fév - 19:55

Katherine serrait toujours les dents. Mais elle n'émettait pas de son, pas un couinement, pas un grognement. Elle observait le lieutenant. Elle lui avait durement frappé le crâne et il craignait de lui avoir causé de graves dommages. Mais d'après le docteur il n'y avait rien de grave. Le major Highmore avait tout de même un doute. A voir le sourire béa du lieutenant sur tout le chemin vers l'infirmerie et encore une fois arrivée elle se demanda si elle n'avait pas frappée trop fort. Elles devraient tout de même rester ici en observation la nuit. Katheline n'avait qu'une envie s'était de sortir. Le major avait hoché la tête à tout ce qu'avait dit le médecin d'un air absent. Quand le lieutenant fut ramenée sur le lit en face d'elle après ses analyses le major se redressa. Les infirmiers découpèrent son T-shirt pour accéder facilement à son épaule et prendre la mesure de l'étendue des dégâts. Puis ils commencèrent leurs injections de relaxants sur l'épaule déboitée. Le visage du major était crispé:
"Vous savez vous défendre lieutenant! Y a pas de doute là dessus! Je cherche quelqu'un pour me seconder dans mon équipe d'exploration...le poste vous intéresse? Haou! Haaaafiuuuu!"

Le produit se diffusait et le major sentait un peu moins la douleur. Un infirmer vint auprès d'elle et lui administra une perfusion sur l'autre bras avec les analgésiques. Ils commencèrent à se diffuser en elle. Son visage se détendit et elle eut l'air absente l'espace d'une seconde. Comme éteinte. Elle n'était pas pour autant dans le cirage total, elle percevait encore son environnement. Elle savait que la suite allait lui déplaire, elle sentirait malgré tout le remboitement de son épaule. Elle se tourna vers le docteur et un doux sourire, habituellement étranger au major se glissa sur son visage. Elle lui fit un signe de tête pour l'inviter à commencer avec son bras. Puis elle attendit la réponse du lieutenant.

_________________
Katherine Highmore.
Major des Marines.
"Faisons ça simplement et efficacement!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jennifer Keller
Seconde du médecin en chef
avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 30/01/2013

Feuille de personnage
âge: 26 ans
Niveau utilisation gêne ATA:
Localisation en scénario: Nodia

MessageSujet: Re: [26/07/04] séquelles d'un "petit entrainement"   Mer 6 Fév - 22:57

Jennifer comprit rapidement une chose importante, et elle ne pût s’empêcher de trouver le comportement des deux femmes assez extrême. Elles ne s’étaient pas battu à cause d’un quelconque règlement de compte. On aurait pu le croire, car à voir l’allure de chacune ce n’avait pas été un combat amical. Mais le major s’inquiétait de l’état de son second, et la félicitait même pour ses compétences au combat. Cela expliquait pourquoi le lieutenant avant sourit, sur le chemin l’amenant jusqu’à l’infirmerie. Une seule hypothèse était plausible : c’était par plaisir qu’elles s’étaient bataillées. Et peut-être même pour se prouver l’une à l’autre.

Ce qu’on avait donné à Highmore faisait effet – on lui en avait peut-être même trop donner. Elle la prévint qu’elle sentirait tout de même la douleur. Sur un hochement de tête, Jennifer s’empara du poignet de la femme. Il lui fallait d’abord replacer l’os du bras dans un angle correct, avant d’effectuer une pousser. Elle effectua le mouvement nécessaire, plia le coude et s’apprêta à soulever. Jennifer dû fournir un grand effort. Replacer une épaule n’est pas facile. Au moins, les tissus n’étaient pas enflés, mais elle sentait les muscles tirés sur l’articulation et lui rendre la tâche difficile. Elle dû s’y reprendre à deux reprises. La troisième fut la bonne. Jennifer poussa d’un coup sec. Il y eut un bruit de craquement, lorsque l’os retourna à la place qui lui revenait. Sur le coup, la douleur du major disparu. Mais elle reviendrait rapidement. « Je vais vous poser une attelle. Vous allez devoir éviter de bouger le bras pendant deux ou trois jours. Et vous en aurez pour un peu plus de deux semaines avant d'être complètement remise. ...Oserais-je vous conseiller de faire attention les premiers temps ? » Un fin sourire s'était dessiné sur ses lèvres à cette dernière phrase. Plus de combat pendant un moment ! Avec ce qui s'était passé aujourd'hui, Jennifer doutait que ce soit le genre de femme à rester tranquille bien longtemps.

_________________
"Cela n'en finit pas. Une histoire se termine - du moins pour certains et non d'autres - et d'autres histoires la croisent encore, ou la suivent, ou ne partagent rien avec elle qu'un moment dans le temps. Il  y en a toujours davantage."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ailein MacAulay
Lieutenant "Scottish beauty"
avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 25/01/2013

Feuille de personnage
âge: 27 ans
Niveau utilisation gêne ATA: 2/5
Localisation en scénario:

MessageSujet: Re: [26/07/04] séquelles d'un "petit entrainement"   Jeu 7 Fév - 19:49

Il était tout autour de moi ces petites fourmis, tous en train de m'examiner sous les moindres coutures, alors que moi j'attendais le verdict. Mon sourire, lui, s'était arrêté, ne pouvant plus supporter cette douleur qui se rependait dans toute ma tête. Au moindre contacte je fis une grimace, grognant légèrement montrant ainsi mon mécontentement et les fourmis, elles ne s'en souciaient pas, elles continuèrent leur travail parfois me disant que je l'avais bien mériter.

Je restais donc là allonger attendant qu'il ait fini leur besogne et ils la finirent. J'étais recouverte de pansement à certain endroit avait des hématomes à d'autres et un mal de tête qui résonnait comme une cacophonie. Ils m'emmenèrent sur un lit, puis le plaçai devant le major. Elle se redressa, alors qu'une infirmière s'occupait de son bras c'est à ce moment qu'elle me demanda ce que j'espérai, commençant par un compliment, me proposant une offre qu'aucun militaire ne pouvait refuser, que chacun espérait et le but de notre présence dans les murs de cette cité. Elle me proposait de la seconder dans son équipe de partir avec elle vivre toutes sortes d'aventure, comment dire non à cette fabuleuse proposition. Et de fut dans un grognement que je lui répondis

« Vous, aussi ...vous savez vous défendre... major. C'est... quand notre première mission ? »

Cette question cachait l'affirmation que le major attendait, et soudain je sentis comme une piqure telle un moustique qui venait prendre mon sang pour s'en abreuver. Je laissai échapper un « Aie ». L'infirmière me regardait avec un sourcil plus au que l'autre comme pour me dire de ne pas lui faire croire qu'elle m'avait fait mal, alors que je m'étais battue avec ce Highmore. Et c'est ce qu'elle dit en me disant que ce n'était pas cette piqure allait me faire mal avec avoir reçu de tel coup.

Mais une chose était sûre, c'est que le major et moi allions avoir des problèmes, avoir une dispute de la part de ce docteur Weir.

« Major ? Qu'est-ce que l'on va dire au Docteur Weir pour ce combat ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katherine Highmore
Major des marines
avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 23/01/2013

Feuille de personnage
âge: 30 ans
Niveau utilisation gêne ATA: 0/5
Localisation en scénario: Atlantis

MessageSujet: Re: [26/07/04] séquelles d'un "petit entrainement"   Mar 12 Fév - 20:59

Katherine adressa un sourire fade au docteur avec un regard absent:
"Je vous promets de ne plus y aller aussi fort et de me tenir à carreau pour les prochaines semaines joli coeur!"

Sans trop prendre conscience de ses paroles elle se tourna vers le lieutenant. Malgré les calmants elle senti nettement la douleur percer lors des deux tentatives manquées de remboîter son bras. Ses deux pics lui infligèrent de courts moments de lucidité, son visage s'était crispé à chaque fois, tandis que son esprit avait du mal à traiter correctement une information. Elle due se concentrer pour écouter ce que Ailein lui disait. Elle était sur le point de lui répondre quand un craquement à l'épaule lui fit ouvrir de grand yeux ronds avant qu'une douleur diffuse ne s'empare de son corps. Elle la sentait rouler au bord de son cerveau sans pouvoir la comprendre. Elle se souvint de la première question du lieutenant et haussa les épaules en oscillant mollement sur son lit. Elle était proprement incapable de s'en souvenir. Puis MacAulay lui demanda ce qu'elles allaient dire au docteur Weir. Katherine prit une grande inspiration et fit un effort immense pour réfléchir et formuler une réponse cohérente. Elle resta pendant plusieurs la mâchoire pendante l'air ahuri puis elle écarquilla encore les yeux dans un nouvel excès de lucidité:
"Heu...gheu...vous...vous allez dire que...vous avez suivi les ordres...et acquiescer à tout ce que je dis...vous serez protégée...heu...oui protégée ainsi...c'est un Ooooo"

Elle s'effondra en arrière sur le lit et se mit à glousser bêtement sur place. La dose donnée au major avait été effectivement un peu forte et elle semblait ailleurs. Elle fut redresser le temps de lui apposer une écharpe. Le major avait alors posé une main affectueuse sur la joue du docteur, elle lui adressa un regard qui fit retenir son souffle à toute la pièce. Elle donnait l'impression d'être sur le point de l'embrasser:
"Vous! Vous m'avez un peu chargée! Hoooo regardez ce bel infirmier!"

Elle retomba à nouveau en arrière en gloussant désespérant son entourage.

_________________
Katherine Highmore.
Major des Marines.
"Faisons ça simplement et efficacement!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jennifer Keller
Seconde du médecin en chef
avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 30/01/2013

Feuille de personnage
âge: 26 ans
Niveau utilisation gêne ATA:
Localisation en scénario: Nodia

MessageSujet: Re: [26/07/04] séquelles d'un "petit entrainement"   Ven 15 Fév - 3:47

Joli cœur ? Confuse, surprise, Keller se retrouva sans mot pour répondre aux paroles du major. Mais l’important était qu’elle avait reçu de sa patiente la promesse de se tenir tranquille, quelque temps. Le Docteur fit un signe de tête à un infirmier pour qu’il vienne l’aider à soutenir Highmore, car elle avait oscillé dangereusement sur le lit, avant de s’effondrer en arrière. Le major fut donc redressé. L’attelle en main, Jennifer entreprit de la mettre en place. Cependant, un geste la coupa, et la jeune femme suspendit ses mouvements. C’était un geste totalement inattendu, un peu déplacé. Elle releva aussitôt les yeux ; la stupeur se peignait sur ses traits.

"Vous! Vous m'avez un peu chargée! Hoooo regardez ce bel infirmier!"

Elle échangea un regard avec l’infirmier en question, et un autre un peu gêné sur les autres qui, pour certains, les avaient regardés. L’infirmer semblait trouver cette situation très drôle, et souriait ouvertement au major, tendit que Jennifer tentait de reprendre la situation en main. « Major, si vous me le permettez, j’aimerais terminer de mettre en place votre attelle. » Et elle fit un mouvement de la main, l’incitant à bien vouloir coopérer.

_________________
"Cela n'en finit pas. Une histoire se termine - du moins pour certains et non d'autres - et d'autres histoires la croisent encore, ou la suivent, ou ne partagent rien avec elle qu'un moment dans le temps. Il  y en a toujours davantage."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ailein MacAulay
Lieutenant "Scottish beauty"
avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 25/01/2013

Feuille de personnage
âge: 27 ans
Niveau utilisation gêne ATA: 2/5
Localisation en scénario:

MessageSujet: Re: [26/07/04] séquelles d'un "petit entrainement"   Mar 19 Fév - 17:06

Cette journée fut riche en rebondissements, je m'étais battue avec un major de cette expédition et le combat fut des plus satisfaisants. Nous n'avions pas fait dans la dentelle, nous avions été à fond sans nous préoccuper des conséquences. Et celle-ci allait y arriver, le docteur Weir nous avait demandées, certainement pour nous réprimander. J'avais demandé à Highmore ce qu'on allait lui dire, les excuses qu'on allait lui fournir pour s'être battue de cette manière et elle disait de la laisser parler, que je serais protégé, de dire oui à tout ce qu'elle disait. Je n'aimais pas la laisser prendre l'entière responsabilité de tout ceci, j'avais débuté ce combat et non elle, c'était moi qui avait donné les premiers coups. J'étais prête à lui dire, à m'opposer à cette décision qu'elle avait prise. Mais elle partit dans un délire dû au médicament, la forçant à draguer notre charmant médecin, puis faisant un compliment à un infirmier, le spectacle fut des plus amusants. Cela me tira un sourire, un sourire qui me fit plus de mal, on pouvait m'entendre brièvement un « Aie.» La douleur revenait, m'attaquant mon crane mon visage et mon dos, me tirant ainsi des rictus. Je tournais la tête vers le docteur, le regardai tout en lui disant.

«Vous n'êtes pas aller tout en douceur major, j'ai mal partout. Docteur, je pourrais avoir quelques choses pour ces douleurs ? »

Je n'étais point de celle pleurnichant pour une légère douleur, une simple égratignure. Mais ici c'était différent, le major comme moi-même nous n'avions pas été de mains. Je revenais sur ses explications au docteur Weir et cette fois-ci fit savoir que je ne voulais pas que le major paye pour une idée que j'avais eu.

« Major, ce n'est pas vous qui avez porté le premier coup, ni même a lancé cette idée de combat. Cela ne serait pas juste que vous portiez toute la responsabilité. »

Depuis ma plus tendre enfance, on m'avait appris à assumer les conséquences de mes actes. Quand nous faisions des bêtises, notre père faisait en sorte qu'on affronte les conséquences, sans jamais tourner le dos. Et si conséquences il devait y avoir, je devais assumer ma part de responsabilité.

« Pas que je n'apprécie pas major, mais nous étions deux à nous battre. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katherine Highmore
Major des marines
avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 23/01/2013

Feuille de personnage
âge: 30 ans
Niveau utilisation gêne ATA: 0/5
Localisation en scénario: Atlantis

MessageSujet: Re: [26/07/04] séquelles d'un "petit entrainement"   Mar 19 Fév - 21:25

Katherine leva son pouce gauche de son bras valide en réponse au docteur. Elle lui sourit et se tint tranquille en réponse à sa demande. Elle gloussait doucement l'air de regarder ailleurs. Elle semblait fascinée par le goutte à goutte qui se trouvait à côtés d'elle. Elle reconnue au loin la voix du lieutenant et sembla soudain revenir à elle:
"Hooo écoutez comme elle est brave...Mais heuuuuuuu...chut écoutez!"

Il y eu un silence dans la salle, le major avait juste tendu l'oreille et était restée immobile conformément à ce que lui avait dit le docteur. Puis sans explication elle revint au lieutenant:
"Vous...vous ferez ce que je dis! Vous inquiétez pas on se fera taper sur les doigts...mais rien de plus...on dira qu'on a été stupide...et c'est vrai qu'on est pas très malines..."

La phrase du major mourut dans sa bouche en même temps que ses pensées. Elle semblait totalement perdue et ailleurs. Elle regardait avec un air d'adolescente l'infirmier que la situation avait fait sourire. Elle s'adressait à lui en lançant des inepties pataudes tandis que le docteur Keller s'occupait de son bras. Après quelques minutes la tête du major lui tourna. Puis alors que les lumières lui faisaient mal aux yeux elle se mit à demander après sa paire de lunette de soleil, une vieille paire de rayban qui l'accompagnait partout. Finalement elle se mit à fredonner une mélodie qui douce et cristalline, le spectacle avait de quoi surprendre, d'autant plus qu'elle ne fredonner pas faux. Elle donner l'impression de dissimuler au fond d'elle une belle voix, mais pour l'heure fredonner lui permettait de garder ses pensées focalisées sur une chose et de ne pas sombrer totalement dans ses délires.

_________________
Katherine Highmore.
Major des Marines.
"Faisons ça simplement et efficacement!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jennifer Keller
Seconde du médecin en chef
avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 30/01/2013

Feuille de personnage
âge: 26 ans
Niveau utilisation gêne ATA:
Localisation en scénario: Nodia

MessageSujet: Re: [26/07/04] séquelles d'un "petit entrainement"   Jeu 21 Fév - 18:48

Jennifer hocha la tête, satisfaite de la coopération du major. Et mieux valait s’y atteler avant que la patiente ne change brusquement d’idée, car les anti-douleurs qu’on lui avait administrés lui faisaient perdre la tête ! Indirectement, cela faisait aussi perdre la tête à l’infirmier à ses côtés, davantage concentré sur le comportement incongru de la femme. Heureusement, poser une attelle se fait en un tour de main. Le docteur Keller, faisant fi des gloussements de sa patiente, termina rapidement de placer le tout. Elle se recula, satisfaite, et tourna la tête vers le lieutenant.

"Vous n'êtes pas aller tout en douceur major, j'ai mal partout. Docteur, je pourrais avoir quelques choses pour ces douleurs ?"

On ne lui avait rien donné avant, pendant et après l’examen physique, ni pendant qu’un médecin lui posait des questions sur son état, pour s’assurer de ne pas occulter les symptômes d’une commotion cérébrale. Avec les coups qu’elle avait reçus à la tête, il ne fallait courir aucun risque ! Elle avait mal à certains endroits, mais les scanneurs n’avaient montré aucune fracture ni autre chose qui aurait pu être inquiétant. Jennifer pouvait lui prescrire des analgésiques légers pour la douleur, d’autant plus que maintenant ils savaient qu’elle ne présentait aucun symptôme alarmant.

« Je vous emmène ça tout de suite. »


Keller alla chercher ce qu’il lui fallait. Un petit tour de clef dans la pharmacie, et elle revint avec deux comprimés dans un petit récipient blanc et un verre d’eau. Pendant ce temps, elle entendait les deux femmes discuter de qu’il convenait de dire au Dr. Weir. L’infirmier semblait surveiller les opérations. Il n’avait manifestement pas d’autre chose à faire, ou aucune envie de faire autre chose. Son sourire en disait long sur la raison pour laquelle il s’attardait, même après que Jennifer ait eut fini d’installer l’attelle du major. Il répondait aux inepties de Highmore ; comme si elle avait besoin d’encouragement !

Jenn revint auprès du lieutenant et lui tendit le médicament qui l’aiderait à calmer sa douleur. « Tenez ! » dit-elle avec un fin sourire. Suite à quoi, elle entendit le major fredonner dans son dos et tourna la tête. Elle fut un instant surprise, et mit même un moment avant de pouvoir détacher son regard ; surprise que la petite injection qu’on lui ait fait ait eu autant d’effet sur cette forte femme.

_________________
"Cela n'en finit pas. Une histoire se termine - du moins pour certains et non d'autres - et d'autres histoires la croisent encore, ou la suivent, ou ne partagent rien avec elle qu'un moment dans le temps. Il  y en a toujours davantage."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ailein MacAulay
Lieutenant "Scottish beauty"
avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 25/01/2013

Feuille de personnage
âge: 27 ans
Niveau utilisation gêne ATA: 2/5
Localisation en scénario:

MessageSujet: Re: [26/07/04] séquelles d'un "petit entrainement"   Mar 5 Mar - 11:41

Je lui rendis son sourire quand elle me donna ce calmant. Et il me fit du bien, je ne ressentais plus vraiment cette douleur qui s'était insinuée dans tout mon corps. Cela me laissa le temps d'apprécier le spectacle offert, par le major. Elle fredonnait et tout le monde dans l'infirmerie, cela était un spectacle inattendu, mais qui était des plus agréable à entendre. La mélodie était douce et sans fausse note si bien qu'associer avec les calmants je m'endormais presque. Elle devenait pour mes oreilles une berceuse, rendant mes paupières lourdes prêtent à se fermer. Je secouais ma tête comme pour ne pas tomber dans les bras de Morphée et demanda au médecin.

« Dites Doc, vous lui avez donné quoi pour qu'elle parte ainsi. »

Je ne m'y connaissais pas dans le domaine médical, je m'y connaissais davantage dans la physique. Mais pour que le major réagisse ainsi, la dose avait été assez costaud. Cela, quelque part, égayait cet endroit. Puis je reviens sur le docteur.

« Au fait, je ne vous ai pas remercié pour le calmant que vous m'avez donné.»

Il était vrai, je lui avais rendu son sourire, mais sans lui dire un seul merci en retour. Je continuais à regarder le major qui fredonnait toujours. Elle était devenue l'attraction de l'infirmerie. Je doutais revoir un jour le major dans un tel état, et me demandais si quelqu'un n'avait pas quelque chose pour filmer les spectacles. Et c'est avec un sourire sournois que je demandais au docteur si personne n'avait de quoi mettre Highmore dans la petite boite magique.

« Dites, vous n'avez pas une camera, ou quelque chose pour la filmer? »

Puis ajouta.

«Non, mais parce que ça serait dommage de ne pas immortaliser ça. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katherine Highmore
Major des marines
avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 23/01/2013

Feuille de personnage
âge: 30 ans
Niveau utilisation gêne ATA: 0/5
Localisation en scénario: Atlantis

MessageSujet: Re: [26/07/04] séquelles d'un "petit entrainement"   Jeu 14 Mar - 18:47

Katherine continuait de chantonner tandis qu'elle tripatouillait le tube du goutte à goutte à côtés d'elle. Elle avait les yeux à moitié plissés et elle semblait agir sans réfléchir, comme si son subconscient avait pris le dessus. Le major Highmore n'avait jamais été touchée sur le terrain au point d'avoir besoin d'une injection de calmant. Ni sous l'égide des forces de reconnaissance des Marines, ni au sein de l'équipe SG-6. Elle avait été bien entendu malmenée, égratignée, et sonnée, mais jamais meurtrie. Son dossier avait toujours fait mention d'une hypersensibilité aux calmants et opiacés du genre, mais elle n'avait jamais eu à mettre cette sensibilité à l'épreuve. Aujourd'hui une simple dose avait suffit à envoyer son cerveau au pays du délire. Elle ressentait encore la douleur, aller et venir comme une marée montante à l'orée de son cerveau. Quelque part en elle elle savait qu'elle avait mal, mais ses neurones étaient tout simplement incapables de traiter l'information. Elle se mit à entonner d'un air absent l'hymne des marines, sa voix clair donnait une étrange résonance à la chanson. La balade n'avait plus rien de guerrier, cela ressemblait juste à une petite chanson comme on pouvait en chanter en faisant une grande randonnée.

Son esprit se focalisa soudainement sur l'idée d'une caméra. Elle lâcha le tube et tourna mollement la tête vers le lieutenant et le docteur:
"Où une caméra? Non pas de caméra...pas..."
Le major sombra à nouveau dans l'ombre et se remit à chanter à volume modéré.

_________________
Katherine Highmore.
Major des Marines.
"Faisons ça simplement et efficacement!"


Dernière édition par Katherine Highmore le Mar 19 Mar - 17:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jennifer Keller
Seconde du médecin en chef
avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 30/01/2013

Feuille de personnage
âge: 26 ans
Niveau utilisation gêne ATA:
Localisation en scénario: Nodia

MessageSujet: Re: [26/07/04] séquelles d'un "petit entrainement"   Mar 19 Mar - 3:06

"Dites Doc, vous lui avez donné quoi pour qu'elle parte ainsi."

« Rien… Enfin, rien qui n’aurait dû lui donner envie de faire carrière solo dans la musique. »

Quoi qu’elle ne connaissait pas le major. Pour autant qu’elle en savait, cette dernière était peut-être une adepte de la musique, exerçant sa voix quand personne ne regardait, chantant sous sa douche de vieux classiques.

"Au fait, je ne vous ai pas remercié pour le calmant que vous m'avez donné."

Jennifer hocha la tête de gauche à droite, lui signifiant ainsi que ce n’était absolument rien. Elle n’aurait pas pu la regarder souffrir inutilement. Ç’aurait été faire preuve d’une dose de sadisme que Keller était loin de posséder. Pendant ce temps, Highmore continuait à attirer tous les regards, même celui de la seconde du médecin en chef. Puis, la voix du lieutenant, dans laquelle la jeune femme crut percevoir le sourire, s’éleva pour lui demander quelque chose d’inimaginable : une caméra pour filmer et immortaliser la prestation. Hésitante, Jenn répondit :

« …C’est une infirmerie. »

Et ses trois mots étaient suffisants comme réponse. Si Jennifer avait fait preuve d’hésitation dans sa réponse, ce n’était pas parce qu’elle avait réfléchit sur la question de la caméra, mais parce qu’elle se demandait si Ailein était sérieuse. Envisageait-elle vraiment de filmer le major et de conserver la bande vidéo pour… des motifs obscures et incertains ?

L’envoûtement que Highmore avait créé s’était estompé. Jennifer prit congé auprès de ces deux patientes. Leur état était stable, il n’y avait donc plus rien à faire pour le moment, autre que de surveiller leur état de près, surtout en ce qui concernait le major et sa réaction à l’injection qu’elle avait reçue.

« Vous et le major resterez en observation. Si vous avez besoin de quelque chose, n’hésitez pas. »

Elle hocha la tête avec un mince sourire, se retourna et, de quelques mots, elle dispersa les yeux et les oreilles trop curieuses de certaines personnes qui avaient arrêtés leur travail pour entendre la militaire chantonner. Elle-même retourna à ses choses, laissant les deux combattantes en tête à tête.

[ Jenny is out ! ]

_________________
"Cela n'en finit pas. Une histoire se termine - du moins pour certains et non d'autres - et d'autres histoires la croisent encore, ou la suivent, ou ne partagent rien avec elle qu'un moment dans le temps. Il  y en a toujours davantage."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [26/07/04] séquelles d'un "petit entrainement"   

Revenir en haut Aller en bas
 
[26/07/04] séquelles d'un "petit entrainement"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un petit entrainement ? [Pv : Mihawk]
» Petit entrainement magique
» Petit entrainement entre un prof et son élève. [PV Yugata Yugure]
» petit entrainement
» Ça te tente un petit entrainement ? - abandon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SGA Réalités Alternatives :: SG Alternatif - Zone RP Scénario & Libres :: Atlantis: La cité des Anciens :: Infirmerie :: Salle des alités-
Sauter vers: