Stargate Atlantis: Réalités Alternatives - Forum RPG

Partagez | 
 

 [28/08-04] Un, Deux, Un, Deux, Test!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tim Creegan
Admin | Ingénieur Farfelu


Messages : 3519
Date d'inscription : 11/01/2012

Feuille de personnage
âge: 26 ans, 9 mois.
Niveau utilisation gêne ATA: 4/5
Localisation en scénario: de retour sur Atlantis. Une clavicule cassée. Et je fais des bisous à Lory.

MessageSujet: [28/08-04] Un, Deux, Un, Deux, Test!   Ven 15 Fév - 18:07

*Tu as le gène, tu peux faire fonctionner ce machin!* Il était devant un Jumper, un ordinateur portable sous un bras, un sac rempli de câbles et branchements dans l'autre. Il voulait du temps pour lui-même, à penser à autre chose qu'à ce à quoi il pensait 75% du temps. 75%, c'était trop. Enfin, de son côté, peut-être pas... en tout cas, il voulait revenir aux choses simples et basiques: la physique et l'informatique!

Il ouvrit la porte du Jumper et monta dedans. Il posa son matériel sur une des banquettes et commença à brancher l'ordinateur. Puis il ouvrit le compartiment qui renfermait les cristaux. Il mis en route un petit programme qui servait à détecter les cristaux actifs, puis s'installa à l'avant.

- Allez hop, premier test, fermeture de porte!

Il se concentra, installé dans le fauteuil. Tout s'était allumé à son contact. Le bon côté d'être un allumeur de technologie ambulant... enfin bons côtés, ça dépendait! Mais là, c'était pratique.
Fermer la porte...

L'ordinateur sonna, la porte se ferma et Tim sursauta. Il jeta un œil à l'ordi, le programme clignotait...

- C'était pas prévu, ça...

Il se leva et regarda de plus près. Erreur System. Super! Il regarda sa montre. 14h15. Bon, il avait du temps devant lui, là!

_________________
Tout se répare, rien ne se perd!
Instable, imprévisible, mais je me soigne!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sean Gilmore
Spécialiste en biochimie dynamique


Messages : 146
Date d'inscription : 15/02/2013

Feuille de personnage
âge: 31
Niveau utilisation gêne ATA: 2/5
Localisation en scénario: la cité

MessageSujet: Re: [28/08-04] Un, Deux, Un, Deux, Test!   Jeu 21 Fév - 20:47

Cela faisait 1 mois plus ou moins que nous étions ici et je n'avais point eu encore le temps d'aller voir mon cher ami Tim. Je me demandais comment il allait, j'avais entendu parler de cette fameuse mission sur Athos. J'avais entendu parler de la perte d'Evan Lorn et je connaissais Tim. Il avait effectué cette mission avec cette femme Lory, femme dont il était épris.

J'étais donc parti en quête de mon charmant ami. J'étais allé le voir dans ses bureaux, voir s'il n'était pas dans ses quartiers tout en me perdant dans cette cité et je le trouvai dans le hangar en compagnie des jumpers. Je pouvais le voir assis à travers le sas d'un de ces vaisseaux.

Je fis un pas vers le jumper, quand soudain le sas se ferma, je restai un cours instant immobile, figer dans mon action laissant échapper un léger « ah ».

Je fis donc le tour, pour arriver la vitre du cockpit et frappa.

« -Salut, tu me laisses rentrer ? Ou si tu veux un peu d'intimités, je peux repasser plus tard. »

Je lui souris tout en haussant des sourcils. J'attendis, qu'il m'ouvre sagement, et quand il m'ouvrit, je pénétrai dans le jumper et alla m'asseoir sur une des banquets.

« -J'ai entendu parler de la mission. Comment tu vas ? »


Je ne voulais pas le forcer à parler, s'il ne voulait pas on parlerait de tout et de rien, de la météo ou encore du joli carrelage de cette cité et s'il ne voulait toujours pas parler. Alors j'irai prendre mon saxophone et je jouerai pendant qu'il travaille sur ce vaisseau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tim Creegan
Admin | Ingénieur Farfelu


Messages : 3519
Date d'inscription : 11/01/2012

Feuille de personnage
âge: 26 ans, 9 mois.
Niveau utilisation gêne ATA: 4/5
Localisation en scénario: de retour sur Atlantis. Une clavicule cassée. Et je fais des bisous à Lory.

MessageSujet: Re: [28/08-04] Un, Deux, Un, Deux, Test!   Jeu 21 Fév - 20:59

Quitte à passer du temps avec quelqu'un, autant que ce soit un ami, même si ce dernier n'était pas branché "étude de cristal bizarre pour faire fonctionner une navette bizarre." Ils ne se voyaient pas souvent, c'était dommage. Alors quand Sean avait frappé à la porte du cockpit, il n'avait pas tergiversé, il avait ouvert le sas.

Son ami saxophoniste entra direct dans le vif du sujet. Tim haussa les épaules en émettant un petit rire.

- Tout le monde en a entendu parler...

En même temps, comment passer à côté de la Breaking News? Arrivée d'une cinquantaine de villageois athosien et disparition d'Evan Lorne. Pour le moment, aucune mission ne pouvait rivaliser avec une telle issue...
Tim appuya sur quelques boutons... et l'ordinateur se ralluma comme par magie, par bonheur.

- Décidément, ce PC me fait des trucs chelous, aujourd'hui!

Il quitta le cockpit et alla s'installer sur la banquette en face de Sean. Il n'avait pas hésité à le laisser entrer mais il l'avait accueilli comme une merde. Sympa. Il soupira.

- 'Scuze-moi. Je crois que ça va mieux. j'essaie de penser à autre chose, et soit dit entre nous, c'est pas le taf qui manque, dans le coin, on sait à peine allumer la lumière et ouvrir les portes dans la cité... je crois que même MacGyver aurait fait mieux, mais hein...

Il eut un petit sourire. Règle du jour: ne pas penser à elle, ne pas penser à lui. Ne pas penser à la mission. Ne pas penser à des montagnes en feu. Bref, ne pas penser à un tas de choses. En revanche, parler musique, jeux vidéos, comics et science, il pouvait faire.

- De ton côté, ça gaze?

Il s'empara de l'ordinateur et lança un programme de vérification du disque et des données... Garder l'esprit occupé était la règle d'or.

_________________
Tout se répare, rien ne se perd!
Instable, imprévisible, mais je me soigne!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sean Gilmore
Spécialiste en biochimie dynamique


Messages : 146
Date d'inscription : 15/02/2013

Feuille de personnage
âge: 31
Niveau utilisation gêne ATA: 2/5
Localisation en scénario: la cité

MessageSujet: Re: [28/08-04] Un, Deux, Un, Deux, Test!   Ven 22 Fév - 19:37

Il n'avait donc pas envie de parler et il le faisait comprendre en changeant de conversation. Je le regardais quelques secondes, puis me leva en soupirant, je me levai, regardais cet engin. Il était vrai que cette cité était magnifique, que leur technologie était impressionnante. Je regrettais un peu de ne pas avoir ce gêne qui faisait fonctionner tout ceci. Je lui répondis, tout en regardant le panneau de commande.

« -Moi, ça va. J'ai plus de temps pour travailler et je peux de nouveau ennuyer le major Highmore puisque maintenant elle a récupéré son bras. »

Je continuais à regarder ce panneau de commande, puis je me tournais vers Tim croisant les mains et les pieds que je tendis.

« - Par contre je rends fous mes collègues, c'est à peine s'ils ne me virent pas du labo pour que j'aille faire un tour. Ils trouvent que je travaille de trop. »

Cela faisait quelques jours que nous n'avions pas jouer ensemble. J'aimais nos petites improvisations et comme il n'était pas d'humeur de parler de tout ce qui lui trottait dans la tête.

«- Au fait, j'ai pris mon saxophone dans mes bagages et non ma console... Ce que je regrette un peu dans un sens. Bref, Si ça te dis on peut se refaire une de nos petites improvisations, »

Je sentais déjà, le manque de jeux vidéo, et le manque de bd. J'aimais faire partie de cette expédition, mais je regrettais de ne point pouvoir lire mes précieuses bd. Je tournais en rond dans ma chambre, ne sachant plus quoi lire, mais je devais avouer que cela me laissait plus de temps pour jouer du saxophone

«- Tu sais ce que je vais regretter. Les bds et ma console. Tu te rends compte, plus de bds jusqu'à nouvel ordre, jusqu'au moment ou on pourra revenir sur terre. Je vais manquer plein de trucs dans les x-mens, et les autres. Et ma console! Maintenant quand je vais ennuyer Katherine je vais souvent me retrouver à l’hôpital si je continue. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tim Creegan
Admin | Ingénieur Farfelu


Messages : 3519
Date d'inscription : 11/01/2012

Feuille de personnage
âge: 26 ans, 9 mois.
Niveau utilisation gêne ATA: 4/5
Localisation en scénario: de retour sur Atlantis. Une clavicule cassée. Et je fais des bisous à Lory.

MessageSujet: Re: [28/08-04] Un, Deux, Un, Deux, Test!   Ven 22 Fév - 20:12

Sean et Katherine, une drôle d'histoire, ces deux loustics. Tim sourit, imaginant Sean aller enquiquiner le major pour tout et n'importe quoi. Alors que l'emmerdeur de service était potentiellement.. Tim, justement. Mais ça, c'était avant. Il n'emmerdait plus personne, à par Kavanagh, mais qui n'aimait pas emmerder ce chieur égocentrique? Et ce n'était pas par plaisir... enfin, si, un peu quand même... disons que Tim n'avait pas le tempérament à tendre l'autre joue, bien au contraire.

Il se mit à rire pour de bon quand il entendit Sean lui dire qu'on le foutait limite à la porte du labo parce qu'il travaillait trop! Il savait ce que c'était, ça. Il avait souvent vécu pareille situation. Il avait appris à prendre du recul par rapport à ça. Puis il y avait aussi les séquelles, et son côté je veux tout savoir sur tout qui faisait qu'après des heures intenses sur un problème physique, il allait squatter un livre de sociolinguistique... Pas étonnant qu'il se soit si vite entendu avec sa charmante voisine.

- Le fait est que tu travailles trop... mais bon, je pensais pas qu'on allait s'en plaindre, ici. Ils sont tombés sur la tête. Genre on est venus ici pour se la jouer Club Med...

D'ailleurs en parlant de tourisme... Un petit boeuf avec Sean ne serait pas de refus. tellement noyés dans leurs occupations respectives qu'ils n'avaient toujours pas eu le temps de vraiment parler. Surtout que ces derniers temps, Tim passait le plus clair de son temps libre avec Lory, ce qui excluait un peu les copains de son semblant de vie sociale... Alors entendre Sean parler de faire de la musique, c'était plutôt bienvenu. Ils n'avaient pas joué depuis pas mal de temps, il lui semblait. Il était un peu trop obnubilé par ses émotions.

- Bonne idée... rien de tel qu'une improvisation!

D'autant plus que côté personnel, son amitié amoureuse avec Lory l'empêchait, justement, d'improviser... à chaque fois qu'il parlait, il gaffait, tôt ou tard... et Lory avait besoin de temps et de patience... alors, pour l'improvisation, il faudrait attendre!

Sean se mit à cause de ce qu'il avait laissé, de ce qu'il raterait, de ce qui lui manquerait. Tim le regarda, il pouvait vraiment comprendre... dans un certain sens. Il n'avait rien laissé de matériel qui lui soit vraiment... indispensable. Il avait tout laissé derrière ou presque. Mais à présent, ses proches lui manquaient un peu. mais s'il était resté, ils se seraient engueulés, ou n'aurait pas causé à ses amis aussi souvent qu'ils l'auraient souhaité, il aurait été invivable la moitié du temps.

- Rien ne me manque vraiment, en fait. Peut-être des instants avec mes frères ou mes amis. Je sais pas. Je n'avais pas grand-chose, pour commencé, et j'ai presque tout laissé derrière sans regrets... Enfin, bon, j'aurais bien pris le piano, mais c'était un peu lourd dans le sac à dos. Ma vie est ici désormais. Je suis généralement assez satisfait.

Généralement. Assez. Parce que ne pas trouver de solutions, c'était parfois frustrant. Ne pas découvrir plus de planètes, ça rendait impatient, mettre plus de trois semaines à apprendre les premiers chapitres d'un manuel de tchèque, ça pouvait être agaçant... et être désespérément amoureux, ça pouvait être nerveusement épuisant. Mais à part ça, tout était au poil!
Il eut un petit sourire.

- On finira bien par rentrer un jour. Tu iras taquiner ta console, et j'irais emmerder mes parents. Comme d'habitude. Après tout ce temps sans entendre parler de moi, ils vont finir par se dire que je suis trop sage. Faudrait pas qu'ils se fassent des fausses idées...

Un petit sourire sardonique... un jour, il y aurait une télé et une console, un stock de jeu, et on organiserait des tournois, les Athosiens seraient convertis, et on se ferait des Guitar Hero en équipe... XD.

_________________
Tout se répare, rien ne se perd!
Instable, imprévisible, mais je me soigne!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sean Gilmore
Spécialiste en biochimie dynamique


Messages : 146
Date d'inscription : 15/02/2013

Feuille de personnage
âge: 31
Niveau utilisation gêne ATA: 2/5
Localisation en scénario: la cité

MessageSujet: Re: [28/08-04] Un, Deux, Un, Deux, Test!   Sam 23 Fév - 13:41

La famille, c'est vrai, nous avions laissé bien plus que des consoles ou pianos. Nous avions laissé nos proches, nos familles sans avoir si un jour nous allions les revoir, sans une perspective de retour. Les avoir laissés derrière n'avait pas été chose facile, ce fut même ce qui m'avait fait hésiter pendant un temps. Mes parents m'avaient toujours soutenue dans tout ce que j'avais entrepris, ils nous avaient éduqués d'une drôle de façon, du moins c'est ce que nos amis nous avaient toujours dit.

« - La famille, j'ai vu mon frère avant qu'on ne parte. Il m'a demandé quand est ce que j'allais rentrer. Si je serais là pour l'anniversaire de ma nièce. Je n'ai pas su quoi répondre. »

Qu'aurais-je répondu, car moi même je ne le savais aucunement. Je m'étais embarqué dans un voyage qui serait peut-être sans retour. J'en avais posé longuement le contre et le pour, me demandais si j'avais raison d'avoir accepter. Mais maintenant il était trop tard pour y pense, pour faire marche arrière. Je soupirai légèrement.

« - Je n'ai pas su lui trouver une explication plausible à ma disparition. Tout ce que j'ai pu faire c'est de parler de mes comics et le charger d'acheter tous les comics durant mon absence, que je reviendrai juste pour ça.. et pour ma nièce »

Cette petite fille était in vrai boute-en-train, elle courrait partout posait de tas de questions. Elle ne tenait pas en place, voulait aller voir tout, c'était la curiosité qui guidait ses pas à chaque instant, sans jamais la fatiguer.
Je souris à la pensée de cette petite fille qui devait certainement interroger, son père et sa mère, leur demandant où j'étais passé et quand j'allais revenir à longueur de journée.

«- Elle doit être en train de les assommer de question.»

Quelque part il y avait quelque chose de rassurant dans cette pensée. Savoir que des gens à qui on tenait nous attendaient, impatiemment.

«- En revenant j'irai les voir aussi, mes parents. Je n'ai pas sur les voir avant de partir, ils étaient partis en voyage. »

Je regardais encore tout ce qu'il y avait dans ce vaisseau, pris un tournevis et jouais un peu avec.

« -Au fait, tu bricoles quoi sur ce joli vaisseau ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tim Creegan
Admin | Ingénieur Farfelu


Messages : 3519
Date d'inscription : 11/01/2012

Feuille de personnage
âge: 26 ans, 9 mois.
Niveau utilisation gêne ATA: 4/5
Localisation en scénario: de retour sur Atlantis. Une clavicule cassée. Et je fais des bisous à Lory.

MessageSujet: Re: [28/08-04] Un, Deux, Un, Deux, Test!   Sam 23 Fév - 15:23

Il n'aurait peut-être pas dû évoquer la famille, n'ayant principalement que des relations conflictuelles avec elle... mais Sean en avait besoin. Il avait une famille lui aussi. Alors il l'écouta parler. Il le regarda sourire. Il vit ses regards changer d'expression. Il vit ses regrets, ses appréhensions. Il avait été à sa place aussi. Tout le monde ici avait dû dire quelque chose à quelqu'un. Quelque chose d'autre que "bon salut à la revoyure!" Une raison. Une explication...

- Je ne me sens bien que loin de ma famille. On s'engueule tout le temps quand on est sous le même toi, ça tourne à la bataille rangée. J'ai quatre frères ainés, ils sont tous mariés, ils ont tous des gosses. Des chouettes gosses. J'ai passé quelques jours avec eux avant de venir ici. Si c'était bien de voir mes frères, mes nièces et mes neveux, de voir mes parents, c'était aussi éprouvant. Ils ne comprenaient pas que j'ai eu encore envie de signer avec l'armée pour un projet incertain, loin d'eux. mais c'est comme ça. Je leur ai dit que c'était important, que c'était expérimental et qu'il ne fallait pas m'attendre pour Thanksgiving ni pour Noël, et que je les contacterai quand je serai dans le coin.

Il regarda son ami avec un petit sourire désabusé et haussa les épaules. c'était vraiment bizarre. Le système de sécurité de la mission faisait qu'on pouvait dire certaines choses et pas d'autres. Cela laissait les autres loin derrière, dans le flou, sans vraiment savoir ce qu'il en était.

- Avant, même si j'étais loin, au moins, ils savaient où j'étais. Californie, Afghanistan. Là, ils ne savent pas. Je pense qu'il s'imaginent que je travaille pour la CIA, maintenant, hahaha!

Il se redressa et bidouilla l'ordinateur. Sean lui demandait ce qu'il faisait.

- C'est assez simple, j'essaie de piger comment tout fonctionne. Après, comment piger, c'est une autre histoire! Il y a tout un tas de combinaisons de cristaux activés qui correspondent à telle ou telle fonction. Le but de la manœuvre est d'enregistrer les séquences d'activation des cristaux pendant que je manipule les commandes du jumper, afin de voir quels cristaux sont engagés dans quoi... Et donc, on a créé quelques petits programmes, mais l'ordinateur a malheureusement planté, donc je reboot. Tiens, d'ailleurs, tu pourrais peut-être m'aider...

Il lui donna les câbles et lui montra les cristaux.

- Il faudra à chaque fois changer de cristaux... je sais, c'est pas le boulot le plus passionnant, mais ça fera gagner du temps! Pendant ce temps, t'as le droit de me causer de Batman, si t'en as envie.

_________________
Tout se répare, rien ne se perd!
Instable, imprévisible, mais je me soigne!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sean Gilmore
Spécialiste en biochimie dynamique


Messages : 146
Date d'inscription : 15/02/2013

Feuille de personnage
âge: 31
Niveau utilisation gêne ATA: 2/5
Localisation en scénario: la cité

MessageSujet: Re: [28/08-04] Un, Deux, Un, Deux, Test!   Jeu 28 Fév - 21:59

Parfois j'oubliais que mes relations avec ma famille n'étaient pas la même partout. Je n'avais jamais eu de problème avec la mienne, bien sûr il eu quelques cries , mais rien de bien grave. Lui avait toujours été en conflit avec les siens. Je l'écoutais pendant qu'il m'expliquait sommairement cette relation conflictuelle, je trouvais cela dommage de voir une relation parents, enfants se dérouler de cette manière. Je n'avais guère aimé cacher ma destination à mes parents, je leur avais expliqué la situation tout en restant flou, ainsi qu'à mon frère et ma belle sœur, mais je regrattais de ne pas pu leur dire ou j'allais.

Puis il m'expliqua ce qu'il était en train de faire et me proposa de l'aider tout en parlant de Bruce Wayne. Je souris et accepta avec grand plaisir de l'aider. Mais depuis quelque temps j'avais autre chose en tête, ou quelqu'un. Mais j'essayais de penser à ce justicier masque et à la tâche que mon ami m'avait confiée. J’exécutais donc cette tâche tout en lui disant.

« Je sais que Talia est bien, que c'est un chouette personnage, mais je reste sur mes positions Selina Kyle est bien mieux. C'est avec elle qu'il aurait du avoir un gosse pas avec l'autre...»


Je fis une pause, me demandant si je devais lui en parler ou non. Je continuais un peu sur le sujet Batman Catwoman et puis d'un coup cela sortit d'un coup comme si de rien n'était, tout en changeant un cristal.

« J'ai comme qui dirait dragué Katherine il y a quelque temps.. En fait, je ne sais pas si c'était vraiment de la drague. On a discuté, échangé des souvenirs... »


Je revoyais encore la scène quand je lui avais dit qu'elle m'aurait manqué, la gêne ressentie, cette hésitation qu'elle avait, sa manière d'avoir touché mon bras. Je me demandais encore ce qui s’était passé sur ce balcon, j'avais découvert une facette du major fascinant, une facette que j'avais apprécié que j'avais trouvé touchante.

«C'était bizarre, enfin non.. Si.. »


Je ne savais trouver mes mots, je soupirai.

« Nous avons fait que discuter, mais .. Je lui ai dit que si elle était partie et pas moi elle m'aurait manqué... »


Dernière édition par Sean Gilmore le Jeu 28 Fév - 23:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tim Creegan
Admin | Ingénieur Farfelu


Messages : 3519
Date d'inscription : 11/01/2012

Feuille de personnage
âge: 26 ans, 9 mois.
Niveau utilisation gêne ATA: 4/5
Localisation en scénario: de retour sur Atlantis. Une clavicule cassée. Et je fais des bisous à Lory.

MessageSujet: Re: [28/08-04] Un, Deux, Un, Deux, Test!   Jeu 28 Fév - 22:52

Alors ils commencèrent à travailler ensemble... et Sean lui parla de Batman... enfin, Tim devina que c'était Batman parce qu'il le lui avait suggéré. Mais à vrai dire Talia ou Selina, ça ne lui disait pas grand-chose...

- Ha, parce qu'il a un gosse?

Ouais, grande nouvelle. Tim aimait bien les comics, il en lisait de temps en temps, surtout quand il avait été ado... mais il avait été bien plus occupé par les encyclopédies et les essais scientifiques que les exploits des super-héros, qu'il trouvait certes divertissant, mais bien moins intéressant que la formation des trous noirs... Puis il était entré à la fac et avait un peu appris à lâcher la bride et à s'amuser.

En tout cas, au lieu d'avoir une réponse, Sean continua sur sa lancée, sur un sujet tout à fait différent. Tim fronça les sourcils et brancha un câble de travers. Il se tourna vers Sean:

- Attends... Katherine... comme dans "Katherine Highmore"?

Sean draguer Katherine? Bah, pourquoi pas, si elle lui plaisait! Tim regarda Sean expliquer la situation. C'était assez amusant à voir. Visiblement, Sean ne savait pas trop ce qu'il en était. Un échange de souvenirs, ce n'était pas forcément de la drague, puis ici, on en était tous là ou presque: à s'échanger des souvenirs.
Puis Sean avoua qu'elle lui aurait manqué.

Tim, tournevis dans la main gauche, s'assit sur la banquette et pointa le tournevis vers Sean, comme si c'était son doigt.

- Est-ce que t'as envie que ce soit de la drague ou pas?... rha puis... Genre parler de ta vie sentimentale va me détourner de la mienne, hahaha! Enfin bref.

Il reposa le tournevis.

- Non franchement, elle te plaît ou elle ne te plaît pas? J'avoue, je la connais pas des masses, j'ai dû lui parler quelques fois en coup de vent...

Il se dit que c'était vraiment bizarre qu'il se mette à causer femmes, il n'avait JAMAIS causé femmes. Enfin pas vraiment. Avec ses amis de lycée, ça lui était passé un peu au-dessus de la tête, puis il n'avait pas eu à en parler parce qu'il avait une petite amie. Et que de toute façon, parler "meufs" ne l'intéressait pas particulièrement.
En général.

Mais là... il ne savait pas pourquoi. Mais il avait envie de parler "meufs". Il n'en avait jamais parlé avec ses frères, il était plus jeune qu'eux, plus secret, et voulait garder ça secret parce que ses parents mettaient leurs fils en garde contre le péché.

- En fait, je dois avouer que j'ai pas tellement regarder les femmes, ici... à peine si je saurais dire à quoi elles ressemblent...

Sauf Lory, évidemment. Mais il exagérait, évidemment.


_________________
Tout se répare, rien ne se perd!
Instable, imprévisible, mais je me soigne!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sean Gilmore
Spécialiste en biochimie dynamique


Messages : 146
Date d'inscription : 15/02/2013

Feuille de personnage
âge: 31
Niveau utilisation gêne ATA: 2/5
Localisation en scénario: la cité

MessageSujet: Re: [28/08-04] Un, Deux, Un, Deux, Test!   Ven 1 Mar - 0:09

Est-ce qu'elle me plaisait... à cette réponse je devais avouer que oui, elle me plaisait. Je l'avais trouver très belle, la première fois et j'avais commencer à l'ennuyer à cause de cette barrière qu'elle s'était forgée. Je voulais continuer à creuser à apprendre à la connaître. Est ce que je voulais que ça soit de la drague, je n’en étais pas sur.
Mais Tim avait été surpris quand je lui avais dit pour Katherine, comme si cela était improbable. Tout ce que j'avais trouvé à lui dire à ce moment-là fut.

« Et oui Katherine comme Katherine Highmore. Tu connais beaucoup de Katherine avec qui je parle...enfin que j’ennuie. »

Et je me replongeais dans mes pensées. J'avais quelque part peur de la faire fuir, qu'elle se renferme sur elle même, dès les premier pas que j'aurais fait en sa direction. Elle valait la peine qu'on s’intéresse à elle, ça j'en étais sur.

« -Elle mérite qu'on s’intéresse à elle. Derrière cette armure qu'elle affiche, c'est une femme qui mériter d'être connue. Elle a souri, un vrai sourire. Je ne savais qu'elle pouvait sourire ainsi .»

Sans même m'en rendre compte, je souriais en parlant d'elle. Je réfléchis encore quelques instants, m'asseyant sur la banquet, soupirant.

« Si j'ai envie que ça soit de la drague...je pense que oui. Je lui ai proposé de voir une vidéo de moi et de ma nièce en échange qu'elle me montre un de ses tatouages. Est ce que ça compte pour de la drague ?»



Je regardais Tim en fronçant les sourcils, alors que lui m'avoua qu'il n'avait pas regardé les femmes, à vrai dire je savais qu'il n'en voyait qu'une et que les autres auraient beau faire, son regard ne se détournerais pas. J’eus un faible sourire.

« C'est normal que tu ne regardes pas d'autres femmes, tu en as déjà une qui t'obsède. Ce que je peux comprendre. »

Je me levai brusquement, puis commençait à tourner en rond. 

« Et il y a eu ce moment d’hésitation qu'elle a eue après que je lui ai dit qu'elle m'aurait manqué.... Et elle a trouvé la vidéo avec ma nièce craquante et quand elle a dit ça elle a posé sa main sur mon bras... Je pense que j'ai un peu dragué le major Highmore. Non ?  Et que je vais continuer...»


Dernière édition par Sean Gilmore le Ven 1 Mar - 9:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tim Creegan
Admin | Ingénieur Farfelu


Messages : 3519
Date d'inscription : 11/01/2012

Feuille de personnage
âge: 26 ans, 9 mois.
Niveau utilisation gêne ATA: 4/5
Localisation en scénario: de retour sur Atlantis. Une clavicule cassée. Et je fais des bisous à Lory.

MessageSujet: Re: [28/08-04] Un, Deux, Un, Deux, Test!   Ven 1 Mar - 0:35

Bon, c'était vrai, il ne connaissait pas énormément de Katherine qui causait avec Sean. En fait, il n'en connaissait aucune. Mais peut-être qu'il avait été seulement surpris qu'il la drague ou qu'elle se laisse draguer, ou... en fait, il n'en savait rien. Et la seule Kate qu'il connaissait, en dehors de Highmore, c'était Heightmeyer. Tiens, elles avaient les mêmes initiales, des cheveux blonds...
Et c'était parti, Tim commençait à lister tous les points communs visibles... il s'arrêta cependant bien vite, histoire de rester dans la conversation.

- Bah, t'aurais pu causer de Heightmeyer, hein. Doit bien y avoir quelqu'un qui la drague, elle est plutôt gentille pour une psy.

Sean souriait en parlant de Katherine. Il reconnaissait ce petit sourire, lui-même devait avoir un sourire similaire quand il rêvassait à propose de Mallory. Ha, l'amour. Ou plutôt, Ha, les hormones. Ou la Dopamine. Enfin, peu importe...
Il sourit aussi... un sourire un peu mitigé, parce qu'avec Mallory, tout était compliqué et qu'il ne pouvait même pas dire s'il y avait une moindre chance... il était encore assez confus. Pendant ce temps, Sean avouait que c'était de la drague... et lui parla même de la proposition d'échanger une vidéo contre un tatouage...

- Je sais pas si c'est de la drague, mais c'est bien possible... cela dépend où se situe le tatouage, non? Parce que bon, un p'tit tatouage sur le poignet, par exemple, c'est pas une grande affaire. Alors qu'un tatouage, je sais pas... dans le bas du dos, c'est quand même plus intime. Enfin... pour les autres, je suppose. Le côté intime, chez moi, ça n'existe plus vraiment!

Ce qui permit de faire de l'humour. Parce qu'il avait besoin de rigoler, aussi. Parce qu'il était dingue d'une femme... et qu'il n'avait pas regardé les autres, de ce fait, ce que Sean lui confirma. Oui, une femme l'obsédait déjà. Il se mit à rire.

- Oh bah tiens, tu sais quoi? En moins d'une semaine, je lui ai balancé que j'étais, je me cite, hein, "SUBJUGUÉ"! (il faisait les guillemets avec ses doigts) Moins d'une semaine. Parce qu'il faut que j'exprime ce que j'ai sur le cœur. Et que ça part tout seul. Parce que j'ai pris une putain de balle dans la tête. Bref, plus tard, je lui dis que je l'aime. T'imagines un peu, un scientifique qui te sort ça... vu de l'extérieur, je dois avoir l'allure d'un petit geek érotomane, haha!

Il se moquait de lui-même, et ça faisait du bien. Il devait dédramatiser ce qui lui arrivait, son côté brut de décoffrage et direct qui mettait les gens mal à l'aise et lui donnait l'impression d'être un connard par moments. Puis peut-être que ça ferait marrer Sean et le mettrait un peu plus à l'aise concernant sa propre situation.
Ha, les femmes!

- Si t'as envie de la draguer vas-y. Je saurais pas te dire s'il vaut mieux draguer en douceur ou être super franc, avec elle. Je sais que j'ai failli tout faire foirer avec Lory, t'imagines pas. C'est une porcelaine Lory. J'ai failli la briser en mille morceaux. Mais quand je l'ai embrassée... rha... bon sang...

Et il eut le même sourire que Sean auparavant. Il repensait à ce baiser, le souvenir était encore si vivant dans son esprit! Il se rappelait le goût, la douceur... Mais il se rappelait aussi les circonstances et la tristesse...

- Ce baiser... un truc de fou... Mais ce n'était pas le bon moment... c'est compliqué, compliqué... Et tu me connais un peu, j'adore les trucs compliqués. Donne moi un casse-tête mathématique, je fonce dedans, je saute à pieds joints, même. Elle est belle et compliquée, je dirais, quoi, au moins, Lory, c'est la version ultime de la Théorie des Cordes. C'est la Théorie M.

La théorie M, qui unifierait les cinq théories des Cordes, qui elles-mêmes unifieraient toutes les forces, Einstein et Planck, une équation unique, belle et complexe, qui expliquerait, à elle seule, comment l'Univers, dans toute sa nature, dans tous ses éléments, fonctionne.
Et il n'y avait que Tim pour comparer un être humain à une théorie dont l'équation n'existait pas encore...

- J'ai jamais tellement regardé les femmes, en fait, quand j'y pense. Enfin, si, je les regardais, hein. Mais j'ai pas eu de grande histoire passionnante, à part la première. Nan tu sais quoi? Les gens ils parlent de meufs, ils parlent de foot, ils boivent des bières et ils rigolent. j'ai jamais fait ça. Et on n'a même pas de bière, ici. C'est pas pareil, quoi. T'en penses quoi?

_________________
Tout se répare, rien ne se perd!
Instable, imprévisible, mais je me soigne!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sean Gilmore
Spécialiste en biochimie dynamique


Messages : 146
Date d'inscription : 15/02/2013

Feuille de personnage
âge: 31
Niveau utilisation gêne ATA: 2/5
Localisation en scénario: la cité

MessageSujet: Re: [28/08-04] Un, Deux, Un, Deux, Test!   Ven 1 Mar - 11:38

Je parlais et Tim m'avais écouté, cela faisait 1 mois que tout ceci s’était passé, bien sûr j'avais revu Katherine, après tout je lui avais proposé mon aide pendant qu'elle avait son bras en écharpe. Je restais sur mes penser, écoutant d'une oreille mon ami, qui lui me disait que ça dépendant d'où ce situais ce fameux tatouage

« -Sur l'épaule le tatouage...»


Je lui avais répondu simplement, comme si de rien n’était, mais je me gardais bien de lui parler de celui qui se trouvait sur la cuisse et que j'aurai aimer voir. Non, celui-là il valait mieux le garder pour moi. J'avais légèrement ri quand il parla du côté intime chez lui
Nous formions une drôle de paire, tout le deux se torturant l'esprit pour ses femmes, lui pour celle à laquelle il avait dit en une semaine qu'il était subjugué.. Je me tournais brusquement vers lui avec une tête de plus surprise et encore plus quand il m'avoua qu'il lui avait dit qu'il l'aimait.

« Tu as fait quoi ?! Tu lui as dit qu'elle t'avait subjugué après une semaine et en plus par après tu lui dis que tu l'aimais. J’espère que tu ne l'as pas demandé en mariage, parce que vu ce que tu me racontes tu en serais capable... En tout cas tu ne perds pas de temps. Moi ça fait 1 mois que je ne sais pas trop si je drague Kathe et toi tu dis à t'as dulcinée en à peine quelques semaines que tu l'aimes. »

Puis je le laissais continuer sur sa lancer, me racontant qu'il l'avait embrassé, je le regardais sourire, c'était un de ses sourires qu'on ne peut enlever de nos visages quand on évoquait des moments de purs bonheurs. Puis il me parla d'elle, de la fameuse Quinn Mallory, me disant qu'elle était compliquée et qu'il aimait les choses compliquer , je rit ais un peu en l'entendant la comparer à la théorie des cordes et partie dans un délire qui se termina pas « Tu en penses quoi ?» Je réfléchis deux secondes, me disant que c'était vrai qu'il nous manquait de la bière. Et je partis dans un délire sans queue ni tête, n'ayant aucun sens, car ce n'était nullement elle qui me demandait des la draguer, si ça tombe elle ne le voulait pas. Mais dans mon esprit elle le voulait autant que moi, jusqu'à ce qu'elle me dise de stopper.

«Tu sais ce que je pense, ce sont de viles créatures. Sans même t'en rendre compte, elles s’insinuent dans ton esprit, te font tourner en bourrique, te retournent l'esprit au point ou on ne sait plus penser par nous même. Elle t'attire avec leur sourire, leur tatouage, et leur battement de cils et nous on tombe dans le panneau. Et quand on est à point elles nous mettent le grappin dessus et nous réduisent en esclave. Nous sommes des mecs, on ne devrait pas se laisser retourner comme des crêpes de cette manière. »

Je m'arrêtai dans mon délire quelques instants


« Et oui ça manque de bière, je veux un bière !Faut pas qu'on se laisse faire! Mais je vais continue à draguer Highmore, parce que c'est plus fort que moi! Et toi... donne-toi un coup de poing quand tu lui proposeras dans 5 jours de t'épouser !  »  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tim Creegan
Admin | Ingénieur Farfelu


Messages : 3519
Date d'inscription : 11/01/2012

Feuille de personnage
âge: 26 ans, 9 mois.
Niveau utilisation gêne ATA: 4/5
Localisation en scénario: de retour sur Atlantis. Une clavicule cassée. Et je fais des bisous à Lory.

MessageSujet: Re: [28/08-04] Un, Deux, Un, Deux, Test!   Ven 1 Mar - 12:20

Bon, OK, il était un peu allumé, c'était un fait. Il se mit à rire. Il était tout à fait capable de demander Lory en mariage... il avait même avoué à Heightmeyer que c'était la seule femme avec qui il pourrait se marier... encore fallait-il que Lory et lui soient en couple et ce n'était pas gagné.

- Ben nan, je suis taré mais je suis pas fou. Je ne lui ai pas encore demandé de m'épouser. Mais ça pourrait venir, haha! Mais bon, une semaine, je sais pas si c'est rapide... ça t'es jamais arrivé le coup de foudre? Faut que je te raconte...

En fait, il n'y avait pas grand chose à raconter. C'était tellement rapide, un instant fugace, que quelques mots suffisaient. Mais cet instant était gravé dans sa mémoire. C'était l'instant où il avait fallu que Jesper lui donne une tape sur l'épaule pour qu'il avance...

- C'était au moment de l'embarquement... tout le monde traversait la porte, puis je regardé en arrière pour voir un peu le SGC avant de franchir la porte à mon tour, et elle était là, elle regardait ailleurs, je sais pas trop où. Bref, je l'ai vue. Et mec, crois-le ou non, mais à cet instant j'ai su... je sais pas trop ce que j'ai su... je ne connaissais même pas son nom.

C'était une histoire un peu bancale, mais passons. Il avait passé du temps sans voir une femme, ses potes essayant de le caser, lui refusant les tentatives de ses potes. Période de vaches maigres, selon lesdits amis. Lui était à l'époque en pleine reconstruction, sortait du coma, d'une rupture, et de rééducation.
Après cette petite histoire de film style "love at first sight", il écouta Sean lui parler de sa théorie sur les femmes. Des êtres maléfiques.
Il se mit à rire, et il lui semblait qu'il n'avait rigolé comme ça depuis longtemps. Il y pensa. Les paroles de Sean n'était pas totalement dénuées de sens.

- Ouais, d'un certain point de vue, ouais. Elles nous retournent le cerveau et peu importe la suite, nous sommes fichus. Regarde moi, je suis fichu, c'est elle et personne d'autre, je ferai n'importe quoi. Tu pourras me présenter autant de femmes que tu veux, aucune n'éveillera mon intérêt.

Il croisa les bras. Ils étaient bien, là, tous les deux, embobinés par deux femmes... alien ou pas, elles étaient redoutables. Très redoutables. Il secoua la tête. Sean avait parfois de bonnes idées. Disons, une méthode de garde-fou... mais pas vraiment efficace. Enfin, faudrait voir, est-ce qu'il se donnerait un coup sur la tête?

- Je ne lui demanderai pas de m'épouser dans cinq jours, rassure-toi. Mallory, c'est une révolution scientifique, qui demande temps et patience, avant d'avoir la solution et une équation irréfutable.

Il eut un petit sourire malicieux et ajouta:

- En fait, je lui demanderai quand on sera ensemble depuis assez longtemps pour qu'elle se sente sûre d'elle. Et de moi. Si j'ai appris quelque chose, c'est que la patience, mon ami, est quelque chose de bien étrange. Finalement, attendre ne me dérange pas... je n'ai pas été avec une femme depuis pas mal de temps, et ça ne me manque pas, tu vois ce que je veux dire? C'est pas comme si j'étais mort de faim, quoi. Pourtant j'en ai fait des trucs, avant. Enfin, faut dire, une balle dans la tête, ça aide pas mal.

Et il se remit à rire. Il ne savait plus tellement si c'était un avantage ou un inconvénient de s'être mangé une balle au mauvais endroit...

_________________
Tout se répare, rien ne se perd!
Instable, imprévisible, mais je me soigne!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sean Gilmore
Spécialiste en biochimie dynamique


Messages : 146
Date d'inscription : 15/02/2013

Feuille de personnage
âge: 31
Niveau utilisation gêne ATA: 2/5
Localisation en scénario: la cité

MessageSujet: Re: [28/08-04] Un, Deux, Un, Deux, Test!   Ven 1 Mar - 14:41

Le coup de foudre, ainsi donc cela pouvait exister, du moins pour lui cela avait été le cas. JE trouvais en cela quelque chose de poétique, un homme voyant pour la première fois une femme et en tombe éperdument amoureux. Et je pouvais sentir dans les paroles de Tim les sentiments qu'il avait pour cette femme. Je regrettais juste qu'il en souffre pour le moment, cela ne devait pas être une situation facile à gérer, je ne savais même pas quand je l'aurais gérer. Et je souriais, il était prêt à attendre qu'elle soit prête pour le mariage, mais pas pour entendre ses sentiments, cela était contradictoire.
Je soupirais, m'assis bien au fond de de la banquette, me demandant comment il avait pu survivre à cette balle qui s'était logée dans sa tête et lui il continuait à traverser la porter, alors qu'il y avait plus des risques qu'il soit a nouveau blesser.

« - Tu n'as pas peur de te reprendre une balle en passant cette porte ? »


À ça place j'aurais peur, j'en ferais des cauchemars, même si j'avais été dans le comma pendant quelque temps. Et même si j'admirai ce genre de chose, je ne pense pas que j'en aurais été capable. D'ailleurs, j'avais au fond de moi cette appréhension qu'une personne que je connais se prenne à son tour une balle. Mais passons, parlons d'autre chose, quelque chose de plus réjouissant.

«  Et je te rassure, il ne faut pas avoir une balle dans la tête pour ne pas avoir été avec une femme depuis longtemps. Enfin pas que je n'ai pas eu d'aventure, mais rien de bien sérieux quelques rendez-vous, mais jamais rien de bien sérieux. »

Et cela était vrai, je ne m'étais jamais réellement accroché à une fille depuis la fac. Mon travail, me prenait le plus clair de mon temps, parfois même je m'étais endormi sur le clavier de mon ordinateur. Mes seuls moments de détente avait été de jouer du Saxophone, ou ses fameuses parties de console.

«Alors, si tu penses que c'est elle, vas-y, mais doucement. Réfléchis avant de lui sortir quoi que ce soit. Et préviens moi quand tu la demande en mariage, je sais pas comment mais on ira boire des bières sur le balcon.»

Oui les bières, cela était dommages qu'on en ait pas avec nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tim Creegan
Admin | Ingénieur Farfelu


Messages : 3519
Date d'inscription : 11/01/2012

Feuille de personnage
âge: 26 ans, 9 mois.
Niveau utilisation gêne ATA: 4/5
Localisation en scénario: de retour sur Atlantis. Une clavicule cassée. Et je fais des bisous à Lory.

MessageSujet: Re: [28/08-04] Un, Deux, Un, Deux, Test!   Ven 1 Mar - 15:03

Il haussa les épaules. Il n'en savait trop rien, il connaissait les risques mais il avait signé quand même. Il regarda le plafond, qui clignotait un peu, avec les cristaux sortis du compartiment. Ils ne travaillaient plus du tout, là!

- Je sais pas. Je me suis engagé dans l'armée une fois, je savait ce que je risquais, mais à l'époque, c'était différent, j'étais plus ou moins suicidaire. Hum... non, là, c'est surtout l'aventure, la nouveauté... et bon, on peut très bien se faire rouler dessus par un camion en allant chercher un doughnut au coin de la rue, ou se prendre une balle perdue lors d'un braquage de banque, on peut même s'étouffer en mangeant un plat de pâtes... les aléas de la vie. Je me suis pris des balles, j'en ai planté dans d'autres, je m'en reprendrais peut-être une, je sais pas. J'y pense pas, j'essaie de pas y penser. C'est quand même une belle aventure scientifique à ne pas rater.

Ils continuèrent de parler des femmes, d'aventures. C'était sympa de causer avec un ami. Il n'avait pas énormément parlé de sa vie avec ses proches. Ils échangeaient leurs expériences et points de vue.

- J'ai eu une histoire sérieuse de trois ans, quand j'avais quinze ans. Après cette histoire je suis parti de Billings pour aller à Stanford, et j'ai eu quelques aventures pas vraiment sérieuses... Enfin... tu vois, quoi. Puis j'ai fini par rencontrer une fille avec qui je m'entendais bien, on a même emménagé ensemble avant que je m'engage. Au fond, je ne l'aimais pas autant qu'elle ne le méritait, elle a fini par le comprendre et elle m'a largué, et je pense que c'était une bonne décision, même si ça m'en a foutu un coup à mon réveil. Faut dire, j'ai quand même été salaud sur ce coup, à ne penser qu'à moi et mon malheur personnel. Je n'avais pourtant pas à me plaindre. Comme quoi, un doctorat, c'est pas forcément signe d'intelligence! haha!

Sean lui donnait presque sa bénédiction. C'était amusant. Bien entendu il savait que c'était elle et personne d'autre. Il avait été un peu dissolu entre dix-huit et vingt-deux ans. Il regarda son ami avec un sourire.

- Je la laisse prendre son temps. J'ai été maladroit au début, je savais pas comment faire, d'autant plus que c'était la première femme qui m'intéressait depuis longtemps, et la première que je voulais approcher, et comme je ne filtre pas toujours ce que je dis depuis cette balle, ben, ça fuse... Mais on a appris à se connaître... et je lui laisse le temps. Je l'aime, elle le sait, ça changera pas, elle le sait aussi. Et je te préviendrai quand je la demanderai en mariage, j'espère bien faire de Carson et toi mes témoins, quand même. On trouvera de la gnôle de je ne sais pas quelle planète et on fêtera ça!

Et il se remit à rire. C'était tellement une nouvelle vie, ici. Puis, il tirait des plans sur la comète... mais quand on est dans l'espace, des comètes, on en voit tous les jours, alors tirer des plans dessus ne semblait pas aussi farfelu...

- Et toi, donc, tu pense que Katherine pourrait être the one and only?

Il changea de banquette pour s'asseoir à côté de Sean. Il croisa les bras et étendit ses jambes devant lui.

- Pas à dire, t'as vu ce qu'on est productif, quand nous sommes tous les deux?

Le travail n'avait toujours pas avancé, à ce moment là, Tim sen foutait royalement. Il trouvait ce moment vraiment sympa, une conversation avec un ami. Quelqu'un avec qui il pouvait partager des choses, peut-être rattraper ses années perdues...

_________________
Tout se répare, rien ne se perd!
Instable, imprévisible, mais je me soigne!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sean Gilmore
Spécialiste en biochimie dynamique


Messages : 146
Date d'inscription : 15/02/2013

Feuille de personnage
âge: 31
Niveau utilisation gêne ATA: 2/5
Localisation en scénario: la cité

MessageSujet: Re: [28/08-04] Un, Deux, Un, Deux, Test!   Sam 2 Mar - 0:31

Est-ce que Katherine était la seule et l'unique. Je ne m'étais pas posé la question, j'aimais l'ennuyer, la faire tourner en bourrique à cause de cette barrière. Mais ces jours-ci j'avais découvert un côté très doux chez elle, une facette qui ferait fondre n'importe qui. J'avais bien sûr toujours aimer cette franchisse qu'elle avait, si on l'en merdait elle nous le faisait savoir sans remord. Mais ce sourire, cette fragilité.. Et voilà que je me remis à sourire.

«Je ne sais pas. Ces quelques jours j'ai vu une facette d'elle, que je n'aurais jamais imaginé connaître ou espéré de connaître tellement que je l’ennuie. Malgré cette carapace dernière se cachent une femme très douce, et un sourire... Ça m'a beaucoup touché de la voir ainsi.. Beaucoup plus que je ne l'aurais imaginé. »

Je soupirais, restant dans le silence pendant l'espace d'un instant.

« Peut être que c'est elle la bonne, mais ça, je ne saurais le dire que si j'essaye de la faire pencher en ma faveur. Et surtout de la garder auprès de mois. Elle doit quand même avoir quelques prétendants. J'irai organiser un concours de boxe avec ses autres prétendants... Ou de foot ouais de foot c'est mieux. »

Si elle n'en avait pas, j'étais donc le privilégier à la connaître sous cet angle et qui sais peut être que j'avais toutes mes chances. Et Tim parla de travail.

«Ouais, j'avoue on est les plus productifs sur ce coup-là. Ba, au moins on a pu parler. Mais c'est vrai que si on devait donner une médaille ce n'est pas nous qui la recevrons. »

Cela faisait du bien de parler un peu, car en dehors de Tim je ne voyais personne à qui parler, surtout de tout ça. J'avais bien sûr les collègues proches, mais je ne les considérais pas comme des amis. Alors que Tim lui l'était.

« Jouer du saxo au coucher de soleil, c'est bien pour draguer non ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tim Creegan
Admin | Ingénieur Farfelu


Messages : 3519
Date d'inscription : 11/01/2012

Feuille de personnage
âge: 26 ans, 9 mois.
Niveau utilisation gêne ATA: 4/5
Localisation en scénario: de retour sur Atlantis. Une clavicule cassée. Et je fais des bisous à Lory.

MessageSujet: Re: [28/08-04] Un, Deux, Un, Deux, Test!   Lun 4 Mar - 13:41

Ils étaient bien tous les deux, là, à ne rien faire d'autre que parler d'affaires de cœur. La situation compliquée de Tim, la découverte de Sean. La nature étrange des femmes. Le côté masochiste des hommes.
Tim soupira... La situation était si compliquée qu'il en était venu à causer à une psy. Et entre deux moments de froids, il restait une certaine gêne, entre Lory et lui. Ils apprenaient à se connaître mais ça restait maladroit. Et il s'était déjà déclaré, il ne pouvait pas faire grand-chose de plus qu'attendre.

Sean étant dans une toute autre situation, il avait de quoi faire. Tim se sentait un peu bloqué. Il regarda son ami.

- Un air de saxo au coucher de soleil, ouais, je pense que ça a un bon potentiel romantique. Si en plus tu vois la lune, là, tu peux jouer Fly me to the moon. Avec Lory, on se récite des vers de poésie. Byron, Yeats, Whitman, tu vois. Peut-être que je devrais lui jouer un air de guitare, je sais pas trop.

Il se donna une petite tape sur la tête et se mit à rire.

- Nan désolé, faut qu je cesse de tout ramener à moi, y'a pas que moi ici. Boooon, alors... est-ce que Highmore aime la musique? Faudrait presque enquêter, histoire d'être certain que tu ne joues pas un truc qu'elle déteste, quoi. On pourrait demander aux membres de son équipe, mais ce ne serait pas discret.

Il se pencha en avant, posa les avant-bras sur ses cuisses. Il réfléchissait au moyen de connaître les goûts du Major. Il se redressa d'un coup, l'index de la main gauche levée, comme s'il venait d'avoir une idée.

- Ha ben je peux lui parler, mine de rien, façon espion. Tu vois... Puis je glisse quelques allusions au jazz, tu vois... Et là elle me dit qu'elle s'en fout, qu'elle connaît pas, qu'elle aime bien ou qu'elle déteste ça, peu importe. Après, tu sélectionnes la chanson que tu veux lui jouer. Et tadaaaam, tu la charmes avec ça, quoi. Bon, c'est pas super spontané, mais c'est romantique. Enfin je crois.

Il se tourna vers Sean:

- T'en penses quoi?

_________________
Tout se répare, rien ne se perd!
Instable, imprévisible, mais je me soigne!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sean Gilmore
Spécialiste en biochimie dynamique


Messages : 146
Date d'inscription : 15/02/2013

Feuille de personnage
âge: 31
Niveau utilisation gêne ATA: 2/5
Localisation en scénario: la cité

MessageSujet: Re: [28/08-04] Un, Deux, Un, Deux, Test!   Lun 4 Mar - 16:35

J'écoutais mon ami qui était en train de m'aider trouver idée pour faire la cour à Katherine, car oui j'allais lui faire la cour. L'idée de Fly me to the moon me plaisait beaucoup, j'aimais cette musique chanter par Sinatra, j'aimais aussi embraceable you de Charlie Parker. En fait il y avait beaucoup de musique que je pourrais lui jouer. Puis il se remit à parler de Lory pendant un cours instant avant de s'excusez, moi cela m'avait fait sourire. Après quoi, il m'avait demandé si le major aimait la musique, question à la quel je ne savais pas trop y répondre.

« -Mmm, je pense que oui, quand nous étions sur le balcon je lui ai proposé de venir là bas pendant que je joue du jazz. Elle m'a dit que cela pourrait apporter ajouter du charme à l'endroit. Donc je suppose que oui qu'elle aime la musique. »

Et il se proposa comme espion, lui faire quelque allusion afin de découvrir ses goûts. Cela était une vision assez cocasse, voir Tim demander ceci sans révéler le pot-aux-roses. Lui qui disait souvent ce qui lui passait par la tête, je l'imaginais en train de lui poser la question et puis dans un élan de spontanéité dire que ce n'était pas pour lui, mais pour moi, révélant ainsi mon intérêt pour elle. Je rigolais légèrement à cette vision, mais j'avais confiance lui.

« Si tu veux, tu peux jouer aux espions auprès de Kathe. Je te fais confiance pour qu'elle ne sache pas que c'est pour moi. »


En attendant, je réfléchissais à un autre moyen et soudain l'idée d'elle même. Elle était digne d'un film ou d'une série.

« Tim ? Tu voudrais bien faire des fleurs en papier avec moi? Et trafiquer la porte des quartiers du major pour les mettre pendant que je l’emmené dîner au mess?»


Le principe était simple trouver du papier, n'importe-les quel et faire des fleurs, le plus possible. Et pendant que je mangerais avec Kathe, Tim pénétrait dans sa chambre pour mettre les fleurs. Où alors, Tim menait son enquête pendant ce temps je mettrais les fleurs en papier et attendrais son retour.

« Ou tu me montres comment faire, je mets les fleurs et pendant que tu mènes ton enquête, je mets les fleurs en papier ? »

JE me retournais vers Tim tout en ajoutant.

« Tu en dis quoi ? On finis de réparer le jumper, et on part chercher après ses fleurs en papier. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tim Creegan
Admin | Ingénieur Farfelu


Messages : 3519
Date d'inscription : 11/01/2012

Feuille de personnage
âge: 26 ans, 9 mois.
Niveau utilisation gêne ATA: 4/5
Localisation en scénario: de retour sur Atlantis. Une clavicule cassée. Et je fais des bisous à Lory.

MessageSujet: Re: [28/08-04] Un, Deux, Un, Deux, Test!   Mar 5 Mar - 13:38

Ainsi, Kathe aimait la musique, et si ça ajoutait du charme selon elle, c'était qu'elle avait rien contre le jazz. Deux bons points. Il n'aurait probablement pas besoin de lui demander... bref, c'était beaucoup plus facile comme ça. Au moins, il ne grillerait pas la couverture de Sean, et Lory ne risquait pas de se poser des questions. Oui, fallait penser à ça aussi... Fallait pas non plus que son alien préférée pense qu'il en avait marre d'attendre et qu'il tentait sa chance ailleurs! Il fallait donc jouer le coup parfaitement et n'éveiller aucun soupçon.

Il s'était proposé comme espion, et c'était aussi pour le fun. Il pouvait bien aider un ami. Il fallait seulement qu'il ne lâche pas d'info malencontreusement en parlant trop franchement. C'était un risque, mais Sean lui faisait confiance, c'était déjà ça!

- Bon, je pense que n'importe quel air de jazz devrait le faire, si elle n'a pas dit qu'elle aurait préféré écouter de la musique traditionnelle africaine, par exemple...

Un moment de réflexion et Sean eut une idée. De génie? L'avenir le dira! Faire des fleurs en papier et les déposer dans les quartiers du major!

- Ouais, ça peut être fun! Bon, faut déjà savoir que le papier n'est pas une réserve inépuisable ici, bien au contraire. Il faudra donc choper du papier usé qu'on ne veut plus utiliser... bref, fouiller les poubelles...

Et là, deuxième éclair de génie pour le duo. Il se redressa de nouveau.

- Ouais, je pense que Docteur Weir doit avoir une poubelle pleine de papier. Je pourrais éventuellement demander à Karim, l'air de rien, style je me soucis de l'environnement et des ressources, et il me dira ce qu'on fait du papier. Et après ça, on emprunte ce dont on a besoin et le tour est joué.

Ouais, manquait encore le troisième éclair de génie qui leur permettrait de planifier leur intrusion dans les bureaux de l'administration... mais Tim trouverait sans doute quelque chose, quitte à pirater le système d'ouverture et de fermeture des portes. Après tout, c'était dans ses cordes... Il eut un sourire.

- Je peux les déposer chez Highmore, je pense pouvoir le faire. Ce sera comme entrer par effraction chez Weir, quoi... une histoire de programme informatique...

Il sourit à Sean.

- Bon, tu veux faire ça quand?

_________________
Tout se répare, rien ne se perd!
Instable, imprévisible, mais je me soigne!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sean Gilmore
Spécialiste en biochimie dynamique


Messages : 146
Date d'inscription : 15/02/2013

Feuille de personnage
âge: 31
Niveau utilisation gêne ATA: 2/5
Localisation en scénario: la cité

MessageSujet: Re: [28/08-04] Un, Deux, Un, Deux, Test!   Mar 5 Mar - 16:28

Il était partant pour me donner un coup de main, de se retrouver avec moi à fouiller toute la cité après des feuilles en papier. Je pouvais déjà imaginer la scène, Weir nous surprendre en plein vole de papier usager, le cuisinier nous surprendre à voler les serviettes en papier. Puis d'autre personne en train de nous voir faire des fleurs avec ce même papier. Tout cela était une vision des plus hilarante et d’ailleurs j'en ris pendant quelques secondes.

« Je viens d'imaginer la tête des personnes qui nous prendront en flagrant délit. »

Par la suite, j'essayais d'imaginer la réaction de Katherine, en me disant que c'était bien dans sa chambre ainsi ça m’éviterait de me ramasser un râteau en cas de refus. Mais en cas de succès je laissais mon esprit vagabonder dans toutes que cette tentative de séduction allait prendre. J'allais lui demander si elle voulait bien manger avec moi au mess, faire comme s’il ne s'agissait nullement d'un rencart, juste un souper entre deux amis, et bien sûr je la raccompagnerais jusqu'à ses quartiers pour voir sa réaction.

Quand allions exécuter notre plan. Cela faisait un mois plus ou moins qu'on avait parler elle et moi, du moins si nous nous étions vues plusieurs fois, je l'avais aidé pour diverses choses pendant sa convalescence, on avait discuter de tout et de rien. Je regardais mon ami avec un grand sourire. En réalité je voulais faire ça le plus tôt possible.

« Maintenant, ça me dirait bien, mais on n’a pas fini de réparer ce jumper. Alors on répare se vieux coucou et on préparé tout ça. »

J'étais bien tenté de lui dire qu'on laissait tout tomber et que l'ont partais en quête de papier maintenant, dans l'heure qui suivit. Mais on lui avait confié un travail et on comptait sur lui. Je me relevais, tout en lui disant.

« Donc où en étions-nous ?»


Je me remis donc devant les cristaux, puis me retourna vers Tim tout en lui disant avec un grand sourire.

« Allez arrête de rêvasser mon vieux, au boulot »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tim Creegan
Admin | Ingénieur Farfelu


Messages : 3519
Date d'inscription : 11/01/2012

Feuille de personnage
âge: 26 ans, 9 mois.
Niveau utilisation gêne ATA: 4/5
Localisation en scénario: de retour sur Atlantis. Une clavicule cassée. Et je fais des bisous à Lory.

MessageSujet: Re: [28/08-04] Un, Deux, Un, Deux, Test!   Mar 5 Mar - 16:56


_________________
Tout se répare, rien ne se perd!
Instable, imprévisible, mais je me soigne!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [28/08-04] Un, Deux, Un, Deux, Test!   Aujourd'hui à 1:33

Revenir en haut Aller en bas
 
[28/08-04] Un, Deux, Un, Deux, Test!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Inscriptions partie 58: Deux par deux rassemblés
» Deux loups, deux Feuilles
» Une femme aurait accouché d’un poisson...
» Générique FAKE LOVER™ chapitre deux, saison deux.
» Deux mutants, deux dangers vivants, similitude ? C'est pas dit... [PV Isaac]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SGA Réalités Alternatives :: SG Alternatif - Zone RP Scénario & Libres :: Atlantis: La cité des Anciens :: Jumper Bay-
Sauter vers: