Stargate Atlantis: Réalités Alternatives - Forum RPG

Partagez | 
 

  [27/07/2004]deux bras valent mieux qu'un [pv Katherine] (Terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Katherine Highmore
Major des marines
avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 23/01/2013

Feuille de personnage
âge: 30 ans
Niveau utilisation gêne ATA: 0/5
Localisation en scénario: Atlantis

MessageSujet: [27/07/2004]deux bras valent mieux qu'un [pv Katherine] (Terminé)   Lun 25 Fév - 9:44

Suite du sujet démarré ici

Le visage du major avait pris une teinte pourpre quand Sean l’avait fait marcher. Sa mâchoire s’était ouverte et fermée à la recherche de mots jusqu’à ce qu’il la rassure. Katherine s’était sentie bête sur l’instant. Elle essaya de faire comme si de rien n’était et elle sorti du mess quand il l’invita à le guider. Ils avaient fait quelques pas dans le couloir quand elle répondit à sa question :
« Lors de mon dernier tour d’exploration je suis tombée sur une terrasse, l’endroit est assez large et donne une vue imprenable sur la citée ! L’endroit a due être un peu aménagé depuis, et comme nous ne l’avons découvert que récemment ça ne sera pas envahi par des civils débattant de je ne sais quelle nouvelle théorie… »

Katherine marcha d’un pas assuré, elle connaissait bien la citée et sa configuration théorique. Elle emmena Sean jusqu’à une des cabines téléporteurs et appuya sur un des boutons situés sur une des spires entourant la flèche centrale. Ils débouchèrent sur un couloir peu fréquenté, ce qui contrastait avec l’agitation habituelle du centre d’Atlantis. Ils croisèrent quelques soldats et quelques scientifiques occupés à déplacer du matériel ou effectuer des relevés. Highmore n’avait pas dit un mot du trajet, son pas s’était accéléré depuis la sorti de la cabine, elle semblait pressé d’arriver là bas. Elle s’arrêta près d’une porte et l’ouvrit en agitant la main gauche sur son interrupteur. Ils débouchèrent alors sur une grande terrasse, de quoi accueillir quinze à vingt personnes à la fois. Quelques tables et chaises y étaient disposées ainsi que plusieurs caisses de matériels qui seraient utilisées pour équiper et alimenter la spire en énergie. Katherine laissa la brise marine caresser son visage tandis que les rayons de soleil réchauffaient sa peau. Le temps était bon, ce qui ne gâchait rien à l’instant. Elle marcha paisiblement jusqu’à la balustrade et s’émerveilla une nouvelle fois de la vue. Ils surplombaient une des branches de la citée, avec une vue dégagée sur ce qui ressemblait à une vaste piste d’atterrissage et quelques bâtiments couverts de vitres. L’océan se réfléchissait sur ces bâtiments offrant un spectacle de réflexion et de couleurs qui n’était pas dénué de charme. Katherine se ressaisit, elle devait avoir l’air d’un nounours en guimauve, et ce n’était pas l’image qu’elle donnait habituellement d’elle. Sean devait certainement l’avoir cernée en allant bien au-delà de l’image qu’elle offrait, mais elle se remit à se tenir droite, presque raide, par habitude :
« Ca en valait la peine n’est-ce pas ? Et va pas m’envahir l’endroit avec les geeks de ton labo hein ! Pour une fois qu’il y a un endroit calme où se reposer… »

Un silence s’installa, bien qu’il fût salutaire pour le repos d’Highmore elle se sentait l’envie de parler. Pour une fois elle était prête à s’exprimer. Elle ne savait que dire ou par où commencer. Elle se demanda également si Sean serait le bon interlocuteur. Elle trépignait sur place, les doigts de sa main gauche trahissant sa réflexion alors qu’elle tapotait sur la rambarde. Katherine se senti un peu imbécile d’hésiter autant, presque adolescente, et elle se maudit d’être aussi perdue quand elle était d’un naturel sûre. Son repos forcé l’éloignait de toutes ses activités routinières et elle essayait de considérer sa manière d’être différemment. Elle se mordit la lèvre inférieure pour calmer les dérives de ses pensées. Elle porta un regard de biais vers son ami se demandant ce qu’il pouvait bien penser en ce moment.

_________________
Katherine Highmore.
Major des Marines.
"Faisons ça simplement et efficacement!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sean Gilmore
Spécialiste en biochimie dynamique
avatar

Messages : 146
Date d'inscription : 15/02/2013

Feuille de personnage
âge: 31
Niveau utilisation gêne ATA: 2/5
Localisation en scénario: la cité

MessageSujet: Re: [27/07/2004]deux bras valent mieux qu'un [pv Katherine] (Terminé)   Lun 25 Fév - 16:43

Cela lui allait bien, ce léger rouge au visage, elle avait ouvert et fermé sa bouche, ne sachant que dire, certainement, jusqu’à ce que je lui dise que tout cela n'était que pour rire. Mais elle ne disait aucun mot alors que moi, je commençais à penser que j'aurai dû me taire, ne pas faire de commentaires sur cette invitation. On sortit du mess, marchant quelque pas dans ce couloir, dans une ambiance un peu gênée, ne sachant que dire. Ce fut elle qui brisa le silence, elle me parla de cette terrasse, me disant qu'elle l'avait découverte il y a peu de temps, qu'elle ne serait pas envahie de civils débattant sur de nouvelles théories. Je la laissai dire, l'écoutant avec un léger sourire.

J'avais quelque peu oublié qu'elle ne se mêlait que très rarement avec des civils, que j'étais l'exception qui confirmait la règle. Cela avait étonné plus d'un de mes collègues, ils m'avaient même demandé s'il y avait quelque chose entre nous deux, quel était mon secret.

Et je la suivais, elle marchait à son rythme que je connaissais tant. Je la laissais me guider à l'endroit qui trottait dans sa tête. Elle nous promenait de couloir en couloir, passant par un téléporteur, accélérant le pas comme si cette vue imprenable allait s’échapper sans jamais revenir. Cela m'étonnait, je voyais une facette du major que je ne connaissais pas, se précipiter pour voir une vue d'un balcon et elle ouvrit la porte laissant place à cette vue imprenable. Il y avait un bâtiment, vitré, réfléchissant la lumière comme s'il s'agissait d'un Kaléidoscope, puis une piste atterrissage et la mer à perte de vue. Puis je regardais le balcon, décorer par des caisses de matériels, des tables et des chaises. Je regardais cette terrasse et cette vue, alors que Katherine elle, s’approchait de la balustrade, elle n'avait rien de cette marine que rien ne pouvait toucher, se montrant d'une force inébranlable, mais je devais avouer que j’appréciais cette vision d'elle, cela me donnait l'impression de la connaître un peu plus, je restais un peu en arrière afin d'observer encore quelques instants cette vision. Puis elle se reprit, montrant à nouveau cette femme que je connaissais et me demanda si cela n'en valait pas la peine. Je me rapprochai, m'appuyai sur la balustrade et lui répondit

« Si, le paysage est magnifique.»

Je restai quelque secondes sans rien dire, puis repris tout en regardant vers cet océan avec un léger sourire.

«Et ne t'inquiète pas je viendrai ici juste avec mon saxo, pour faire de la musique... Et si le cœur t'en dit, tu pourras venir m'écouter.. De toute manière, si je dis que c'est ton balcon et ils n'approcheront pas. »

Et tout en la poussant légèrement avec mon épaule je rajoutai.

« Tu leur fais bien trop peur. »

Puis je la regardais, elle semblait nerveuse, tapotant la balustrade de ses doigts. Je me demandais ce qui pouvait bien lui trotter dans la tête, pour qu'elle ait une telle réaction, elle que je connaissais comme une personne calme, n’hésitant pas à dire ce qu'elle pensait. Puis un regard en coin trahissant peut être une envie de parler.

«Si tu as envie de laisser de côté cette image de femme forte et inébranlable, ça restera entre nous. Je ferai comme si je ne l'avais jamais rencontrée. Et je t'écouterai simplement.»

Et pour briser la glace.

« Dis-moi, qu'est-ce qui t'as poussée à t'engager dans les marines ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katherine Highmore
Major des marines
avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 23/01/2013

Feuille de personnage
âge: 30 ans
Niveau utilisation gêne ATA: 0/5
Localisation en scénario: Atlantis

MessageSujet: Re: [27/07/2004]deux bras valent mieux qu'un [pv Katherine] (Terminé)   Mar 26 Fév - 10:17

Le major Highmore était restée se perdre dans ses pensées. Le spectacle qui s’offrait à elle la transportait. Sean était venu se perdre un court instant avec elle. Il lui avait dit qu’il ne ferait rien de plus que de jouer du saxophone. Son instrument de musique fétiche, dont les notes s’étaient parfois répercutées tard dans les couloirs du SGC. De mémoire se fut l’un des premiers épisodes de leur rencontre et chamailleries. Katherine sourit pour le souvenir qu’elle avait eu d’elle poursuivant ce docteur, aux heures les plus tard de la nuit dans les couloirs du SGC après plusieurs heures à ne pas pouvoir fermer l’œil face à sa musique. Mais elle sourit également car elle se dit qu’un peu de musique n’enlèverait rien à la beauté du moment. Peut-être même que cela lui donnerait une autre intensité. Elle-même se laissait aller à pousser la chansonnette de temps à autre, mais jamais en publique. Elle acquiesça doucement :
« Pourquoi pas ! Un peu de musique ne peut pas faire de mal…qui sait, ça pourrait ajouter un peu de charme à l’endroit »

Katherine essaya de s’imaginer ce que cela pouvait donner quand il lui assura que le fait de savoir qu’elle appréciait cet endroit suffirait à faire fuir ses collègues. Elle laissa échapper un petit ricanement, l’idée lui plaisait. Au moins elle aurait son petit endroit à elle. Son petit endroit ? Highmore mit enfin le doigt sur ce qui l’avait perturbé, sur son relâchement ses derniers temps. Quand elle était sur terre elle avait des moments de repos, des permissions, le temps de retrouver sa famille, et une vie simple. Elle pouvait se relâcher et ne plus être cet officier dur comme l’acier. Mais ici, coupée de tout elle n’avait pas trouvé l’équilibre qui lui fallait. Elle avait été sur la brèche et une marine à longueur de temps. Pas de place pour être simplement humaine. Si elle avait envie de parler s’était simplement pour mettre de côtés son aspect militaire l’espace d’un temps. Et ce que Sean lui proposait de faire. Mais par où commencer ? De quoi parler ? Comment le formuler ? S’était nouveau pour elle, et elle ne s’était pas attendu le moins du monde à ce que cela arrive avec Sean. Et comme un miracle, il trouva un sujet par lequel commencer. Elle hésita un instant à lui répondre, fouillant ses propres souvenirs :
« Crois le ou non mais j’étais une adolescente turbulente ! Tatouage, cigarettes, cascade les plus folles, et des tas de trucs du genre, un peu délinquante et inconsciente ! Le week-end je rentrais toujours à la maison à l’arrière d’une voiture de patrouille de police ! Je connaissais tous les agents !»

Elle fit une pause pour réfléchir à la suite. Ses yeux pétillaient comme si elle revivait les possibles 400 coups qu’elle avait fait à l’époque. Elle continua :
« Mes notes à l’école étaient plutôt moyennes, ma situation inquiétait réellement mes parents ! Alors un jour ils m’ont parlé avec mes frères ! Et ils m’ont fait prendre conscience que je devais commencer à me trouver une voie ! Alors j’ai farfouillé et un jour un stand de recrutement des marines était en ville…j’y ai vu une opportunité de me calmer un peu tout en trouvant quoi faire de mes dix doigts ! J’ai travaillé dur et je suis devenue officier ! J’avais enfin trouvé un truc pour lequel j’étais faite !»

Elle sourit à Sean, étrangement elle était satisfaite d’avoir pu parler, elle se sentait comme apaisée. Elle laissa passer un nouveau silence :
« Et toi ? Comment t’es devenu bioch…biiiiiio…enfin…ce que tu fais ? »
Elle ajouta une question, une question qui était valable tant pour elle que pour lui. Elle n’osa pas le regarder en posant cette question, elle balada son regard sur les environs :
« Tu as quelqu’un qui t’attend là bas ? Je veux dire sur Terre ? »

_________________
Katherine Highmore.
Major des Marines.
"Faisons ça simplement et efficacement!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sean Gilmore
Spécialiste en biochimie dynamique
avatar

Messages : 146
Date d'inscription : 15/02/2013

Feuille de personnage
âge: 31
Niveau utilisation gêne ATA: 2/5
Localisation en scénario: la cité

MessageSujet: Re: [27/07/2004]deux bras valent mieux qu'un [pv Katherine] (Terminé)   Mar 26 Fév - 20:15

Ainsi donc elle était une enfant qu'on pouvait qualifier de difficile, elle avait sans doute fait les 400 coups, ne donnant certainement aucun répit. Je n'avais jamais pensé qu'elle puisse avoir une enfance pareille, être une enfant aussi turbulente. J’appréciais cette sincérité, cette face d'elle qu'elle me faisait découvrir. J'avais envie d'en apprendre plus sur elle connaître cette enfance si éloigner de la mienne. Je n'avais jamais été ramené chez moi en voiture de police, je ne connaissais aucun agent de police, sauf des amis qui en étaient devenus. Ses notes n'avaient pas été mauvaises comme bonne, alors que moi j'avais fait un maximum pour qu'elle soit les meilleurs possible. Maintenant je savais d'où lui venait cette force qu'elle montrait constamment. Je la regardais tout en lui souriant, alors qu'elle me parlait de son passer de ce petit stand ou elle avait pour finir signé pour s'engager de l'armé. Et elle me sourit, un sourire qui lui allait très bien et avant qu'elle ne dise quoi que ce soit.

« Ca te va bien... de sourire. »

Et la question que je lui avais posée se retourna contre moi. Elle butait sur le mot biochimie ce qui me fit sourire qui se transforma pendant quelques secondes dans une expression de surprise. Cela n'était pas une question anodine, que l'on posait tous les jours et à tout le monde. Je la regardais quelques secondes, sans rien dire, alors qu'elle regardait au loin. J’humectai, puis lui répondit , tout en fouillant dans dans une de mes poches

«Oui... Une fille très jalouse, qui me saute dessus à chaque fois que je la vois me réclamant de jouer avec jusqu'à épuisement... »

Et une fois, trouver ce que je cherchais dans ma poche, je lui tendis une photo, d'une petite fille arborant un immense sourire. La petite fille était noire de cheveux, yeux bleu, ne dépassant pas les 5 ans

« Du nom de Prudence Gilmore. C'est la fille de mon frère. Le jour ou on va revenir, elle va me forcer à jouer à la dînette avec elle... Si elle a encore l'âge. »

Je marquai une courte pause, toute la regardant et repris.

« Mais sinon, non, personne de particulier ne m'attend. Je me suis un peu trop concentré sur mon travail. Et c'est la biochimie. »

J'évitais de pour ma part de lui poser cette même question. Alors je continuais sur ce qui m'avait amené dans la biochimie.

« Et crois-le ou non, ce sont les comics qui m'ont conduit dans ce domaine. Enfin pas tout à fait. Quand j'étais petit, je lisais toutes ses histoires de super héros, recevant de pouvoir par des morsures, des gènes qui ont évolué. Bref c'est eux qui m'ont conduit dans le domaine des sciences, avec ce rêve de gamin qui est de trouver une formule magique pour devenir un de ses héros. Mais au fur et à mesure, à la fac, je me suis intéressé à la biochimie. Je trouvais ça fascinant la transformation chimique qui pouvait se produire, donc me voilà docteur en biochimie. »

Dans un petit rire.

«Je suis intrigué par ces deux tatouages que tu as. Katherine Highmore qui a des tatouages... »


Et en la regardant du coin de l’œil.

« Et vous major Highmore... As-tu quelqu'un qui t'attend. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katherine Highmore
Major des marines
avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 23/01/2013

Feuille de personnage
âge: 30 ans
Niveau utilisation gêne ATA: 0/5
Localisation en scénario: Atlantis

MessageSujet: Re: [27/07/2004]deux bras valent mieux qu'un [pv Katherine] (Terminé)   Mer 27 Fév - 12:43

Katherine fut surprise par le compliment fait sur son sourire. Elle ne souriait pas souvent, enfin, peu quand il s’agissait d’un sourire franc comme celui qu’elle avait. Elle avait le plus souvent un petit sourire destiné à appuyé une de ses piques, ou un de ses commentaires qu’elle voulait volontairement dérangeant. Ce simple compliment suffit à le lui faire conserver, elle sourit bêtement incapable de relâcher ces muscles. Puis Sean répondit à sa question. Il parla d’une fille qui l’attendait avec impatience. Elle ne craint l’espace d’un instant que son discours dérive sur des détails qu’elle ne voulait pas entendre. Le temps de ses paroles Katherine crut qu’il s’agissait d’une petite amie que Sean avait laissé derrière lui. Après tout ils s’étaient plus chamaillés qu’autres choses l’un et l’autre, ou partagé des soirées pizza, console avec quelques collègues. Il paraissait normal après tout qu’il puisse avoir une petite amie. Pour la première fois elle se surprit à attarder ses pensées sur le physique de Sean. Il n’y avait pas de quoi se plaindre ! Elle réalisa soudain qu’elle devait avoir l’air de le détailler un peu trop du regard et s’empressa de reporter son regard ailleurs. Il sortit alors une photographie de sa poche en lui révélant qu’il parlait de sa nièce. Highmore fut réellement surprise, et son haussement de sourcils la trahie. Elle retrouva son sourire en regardant de plus près la photo et la lui rendit :
« C’est une magnifique petite fille… »
Puis Sean parla de la dinette. Katherine eut un gloussement, elle essaya de le contenir en ayant l’air d’avoir un hoquet et fini par céder à un fou rire. Son rire cristallin résonna dans toute la terrasse, elle en perdit presque le souffle et s’appuya sur la rembarde :
« Ho excuse moi…Sean Gilmore jouant à la dinette ! Cette image n’a pas de prix ! »
Elle rit encore une minute ou deux et fini par se calmer, prenant de grandes inspirations. Elle essuya de sa main gauche les quelques larmes qu’avait provoqué sa crise :
« Je paierais pour voir ça ! Mais promis je n’en parlerais pas, ça ne regarde pas les gens ! C’est très touchant cela dit… »

Son sourire s’évanouie un peu quand il lui dit qu’il n’avait plus personne qui l’attendait. Katherine partageait son sentiment, elle trouvait ça un peu triste en soit. Son regard se porta naturellement vers le bas et elle le ramena sur Sean quand il parla de son travail. Elle le savait fan de comics, de super héros et ce genre de choses. Elle avait gagné une fois de justesse un pari avec Sean. Elle était passée à deux doigts de se faire teindre les cheveux pour l’accompagner en wonderwoman à un salon de la bande dessinée. Elle n’avait pas idée à quel point la vie de Sean avait pu être influencé par ces histoires. Il était fascinant de constater qu’un rêve d’enfance pouvait tracer une vie. Katherine lui parla d’une voix calme en souriant :
« Et alors ? Pas de formules de super-pouvoirs ? Je suis sûr que tu avais déjà dessiné ton costume ! Allez dit moi à quoi ressemblait Sean Gilmore le super héros ! »
Cette fois c’est elle qui le poussa avec son épaule pour l’encourager à parler.

Puis vint le sujet de ses tatouages. Le visage du major se décomposa l’espace d’une seconde. Elle avait perdu ses couleurs et pris quelques secondes pour se remettre d’aplomb. Elle semblait à la fois surprise et interrogative :
« Un de mes tatouages se trouve sur ma cuisse ! Qui est le petit voyeur qui t’en a parlé ?! Les rumeurs vont bon train dit donc…Pour celui-là c’est un secret ! », elle lui fit un clin d’œil, « Pour l’autre ! C’est le résultat d’une soirée bien alcoolisée avec les autres lieutenants de ma compagnie lors de mon premier déploiement ! Ho tu aurais vu ma tête quand j’ai découvert ça ! Mais il n’était pas trop mal fait ! Alors je l’ai gardé ! Un souvenir de mon passage dans le 3ème de Marine compagnie Bravo ! »

Puis vint la question fatidique. Avait-elle quelqu’un qui l’attendait au pays ? La réponse était triste, mais en dehors de la famille non. Tout comme Sean son travail n’était pas très taillé pour les longues relations :
« Bien…mes parents, peut-être mes frères je manquerais à noël ou les occasions du genre ! Mais sinon non…je voyais mal ma vie en partant de la maison le matin, aller tuer des méchants aliens sur d’autres mondes et revenir à la maison cuisiner une dinde de Thanksgiving pour la famille ! C’est pour ça que je suis partie sans hésiter également ! Je ne manquerais pas à grand monde… »

_________________
Katherine Highmore.
Major des Marines.
"Faisons ça simplement et efficacement!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sean Gilmore
Spécialiste en biochimie dynamique
avatar

Messages : 146
Date d'inscription : 15/02/2013

Feuille de personnage
âge: 31
Niveau utilisation gêne ATA: 2/5
Localisation en scénario: la cité

MessageSujet: Re: [27/07/2004]deux bras valent mieux qu'un [pv Katherine] (Terminé)   Mer 27 Fév - 17:25

Elle souriait et rigolait, il est vrai que la plupart du temps, je ne faisais que l'ennuyer, m'attirant ses foudres, il était donc rare que je la voit ainsi. Je la regardais rire de bon cœur au sujet de ma nièce, cela me faisait du bien. Et moi je ne pouvais m’empêcher de sourire face à cette vision qu'elle me montrait. Mais j'avais toujours du mal à la voir en enfant turbulente, donnant des soucis.

Mais pour l'heure, elle trouvait ça amusant cette vision de moi, assise avec ma nièce et faisant semblant de boire le thé. Et il était vrai que cela était plutôt amusant à avoir, elle, quelques une de ses peluches et moi assis sur de petites chaises. Je ne l'avais pas quitté des yeux pendant que je lui avais parlé et je lui souriais toujours

« Oui...C'est difficile de lui résister, surtout quand elle te regarde avec ses yeux. Et c'est avec plaisir que je joue avec elle, même si j'aimerai mieux que ce soit du foot. Mais c'est vrai, c'est assez comique avoir. »

Puis elle me poussa à l'aide de son épaule et me demandant si j'avais trouvé cette fameuse formule, je rigolai légèrement tout en lui avouant que non. Il était vrai qu'avec le recul, je m'étais dit plusieurs fois que cette motivation était ridicule, ou juste l'envie d'un gosse d'être important, sans vraiment l'être. J'avais toujours trouvé ça fascinant, ces personnes mettant leur vie en jeux pour d'autre qu'elle ne connaissait même pas. Ils étaient des personnes, dont il ne fallait pas se fier à la première image qu'ils donnaient, il fallait gratter pour voir ce qu'il cachait derrière leur masque. Un peu comme elle.

«Non, je n'ai pas encore trouvé cette fameuse formule, avec le recul je me dis que c'est un peu ridicule, même si j'aime lire ses comics . Mais quand je l'aurai trouvé, je te préviendrai. Et pour moi en super héros... »

Je l'avais regardé, jusqu'à présent et là je détournais mon regard, le fixant sur l'océan. Je réfléchissais à quel genre de super héros j'avais voulu être. Et étrangement, cela n'était pas un de ceux qui avaient eu certaines capacités, non. Dans ma tête c était un homme sans super force ou que ce soit, une personne comme Bruce Wayne ou Tony Stark. Et pour le costume, je ne m'étais jamais imaginé en tenue en latex, moulant mon corps, car même si j'aimais leur histoire, porter ce qu'il portait je n'aurai jamais osé le porter.

« Je n'y ai jamais vraiment réfléchi en faite, je n'ai jamais dessiné mon costume. Mais je sais quel style de super héros j'aurai bien voulu être. Du style de Batman ou Iron man, sans le côté arrogant. Un humain sans pouvoir qui veut faire de son mieux pour rendre la ville plus sure. C'est le seul qui n'as pas de pouvoir et malgré tout il se bat.»


Je fis une courte pause, je la regardais encore une fois, pensant que les militaires étaient ces super héros, mettant leur vie en jeux pour d'autres. Cela était une chose que j'admirai chez eux, chez elle.

« Un peu comme toi. Vous êtes des super héros essayant de sauver la vie de millions de personnes, sans vous soucier de ce qui peut vous arriver. Vous donnez votre vie non seulement pour votre famille, mais pour les autres dont vous ne connaissez rien. »

Puis je revenais sur ses tatouages, qui me rendaient toujours curieux. Surtout quand elle me parla de l'emplacement d'un de ceux-ci. Et machinalement mon regard se posa sur sa cuisse avec un léger « je vois. » Je restais quelques secondes, puis dans un petit mouvement de tête je détachai de sa cuisse pour revenir à son visage. Je lui répondis d'une voix gênée comme si je venais d'être pris en flagrant délit.

« Tu as mentionné des tatouages un peu avant,. Et je n'en parlerai pas. Je demanderai juste à tes collègues de prendre des photos. Ou tu me fais voir un des tes tatouages et je te laisse voir la vidéo de moi et ma nièce, j'en ai une sur mon disque dur. »

Puis j'enchaînai sur ma dernière question à la quel elle m'avait répondu. Elle venait de me dire que mise à part sa famille elle n'allait manquer à personne. D'une part je trouvais cela triste d'une autre part cela ne l'était pas.

« C'est déjà suffisant, d'avoir une famille à qui on va manquer. Mais si je n'étais pas parti, tu m'aurais manqué. Ne plus te voir dans ces couloirs, te lancer quelques répliques, ne plus jouer à la console avec toi. Même si ce sont des choses anodines, ça m'aurait manqué.»

Et puis je rajoutai, avec un sourire des plus sincère et tout en la regardant droit dans les yeux.

« Je suis content, de te parler, d'apprendre un peu plus à te connaître, de voir cette facette de toi.Je devrais peut être arrêter de t'ennuyer et de parler plus souvent avec toi. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katherine Highmore
Major des marines
avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 23/01/2013

Feuille de personnage
âge: 30 ans
Niveau utilisation gêne ATA: 0/5
Localisation en scénario: Atlantis

MessageSujet: Re: [27/07/2004]deux bras valent mieux qu'un [pv Katherine] (Terminé)   Mer 27 Fév - 21:50

La major Highmore appréciait la légèreté de l’instant. Ils pouvaient discuter librement, du moins le pensait-elle loin des oreilles indiscrètes. Elle écouta ce qu’il lui dit sur ses études, il lui dit qu’avec le recul il trouvait cela un peu ridicule de s’être appuyé sur les comics. Elle n’était pas d’accord et s’empressa de lui faire savoir en lui pinçant l’épaule :
« Hey ! Ce n’est pas ridicule ! Ta passion t’as conduit jusqu’à quelque chose que tu aimes ! Je trouve ça bien au contraire ! Pas de ridicule ! Pas de honte à avoir ! Et tu as vraiment intérêt à me prévenir si tu trouves la formule magique ! Je trouverais bien une utilité à ces pouvoirs ! »
Elle lui adressa un clin d’œil et le laissa poursuivre. Elle fut étonnée de savoir qu’il n’avait pas eu idée d’un costume à un moment ou à un autre de son enfance. Mais elle comprit rapidement que ce qui l’avait touché, intéressé n’était pas leurs pouvoirs en soit ou leurs uniformes. Non c’était le symbole qu’ils représentaient et les valeurs qu’ils véhiculaient. Elle se retint à son tour de l’asticoter quand il parla du côté arrogant des héros en moins. Sean était loin de l’être en vérité, et le moment était mal choisit. Ses notions de comics étaient limitées mais elle en savait suffisamment pour savoir ce qu’il voulait dire. Elle s’apprêtait à lui dire quelque chose quand il poursuivit et la compara à ses héros. Katherine eut une expression de réelle surprise et resta sans voix l’espace de quelques secondes, bouche bée. Elle ne s’était réellement pas attendue à être une référence pour lui comme ces héros de bandes dessinées. Selon elle ce qu’elle faisait n’avait rien d’extraordinaire, s’était son devoir, elle défendait des valeurs comme la liberté, les droits universels de l’homme etc…Mais pour elle, elle n’avait rien de comparable à une héroïne. Surtout que de son expérience, les héros avaient une sale tendance à casser leur pipe rapidement dans sa branche. Mais elle sourit tout de même. Elle était profondément touchée d’être comparée à ce en quoi Sean pouvait croire le plus. Elle essaya de se raisonner et de relativiser les choses :
« Je ne fais rien d’extraordinaire ! C’est juste mon travail, je veux dire mon devoir enfin…On fait tous ça chez les marines parce qu’on est barge ! Regarde moi ! »
Elle agita son bras en écharpe et grimaça sous l’effort, la douleur la ramenant à la réalité :
« Ouch ! Qu’est-ce que je te disais ! Puis tu sais techniquement les marines sont pas des types ordinaires ! Alors…Je sais pas si c’est mérité ! »
Elle continua de lui sourire avant de se tourner à nouveau vers l’extérieur et la vue qui s’offrait à eux :
« Cela dit, j’étais sur le point de dire la même chose à propos de toi ! Regarde toi ! Tu es parti à l’autre bout de l’univers, sans craindre le danger, alors que…le prend pas mal mais ton travail n’appelle pas à y faire face tous les jours ! Tu as mis de côtés ta vie, des moments en famille pour faire partie de cette expédition ! Venir découvrir les secrets des anciens pour le bénéfice de toute l’humanité ! Je pense que c’est bien plus héroïque en soit et utile que de presser une queue de détente ! « Elle rit pour elle-même « Pas de collants ! Ni de combinaison bizarre à ma connaissance ! Mais t’es pt’être bien devenu le héros de ton enfance !...Un héros avec un goût pour la dinette ! »

Sean rebondit sur son commentaire sur ses tatouages. A la tête que fit Katherine n’importe qui aurait pu deviner qu’elle ne crut pas un seul instant qu’un seul de ses collègues n’aurait le cran d’aller la photographier pour ses tatouages. Mais il lui proposa une alternative à laquelle il s’avait qu’elle ne résisterait pas une seule seconde. Elle se mordit la lèvre inférieure en pensant à sa proposition et tapa du pied sur place, luttant en vain contre sa propre envie de le voir faire de dinette. Elle soupira sans relâcher sa lèvre inférieure et tourna des yeux pétillants vers lui :
« Un de mes tatouages est sur ma cuisse gauche, je crois pas que ça soit trop l’endroit pour ça ! Si on me surprenait sans mon pantalon à te montrer mes tatouages Dieu seul sait ce qui pourrait se dire ! Mais… »
Elle découvrit ses épaules tirant simplement sur la veste qui était posée dessus. Un dessin en noir et blanc assez détaillé du globe et de l’ancre des marines en couvrait la partie ronde. Elle reposa sa veste en travers de la rambarde laissant la vue libre sur ce tatouage :
« Alors ? Combien de temps pour ce tatouage ? »

Soudain Sean lui dit qu’elle lui aurait manqué si elle n’avait pas été là. Elle ne sut quoi répondre. Son regard se porta un peu partout autour d’elle perdue, elle chercher quelque chose sur quoi se concentrer. Elle s’appuya sur la rambarde la serrant de sa main gauche pour ne pas trahir une quelconque pensée. Voilà qui la touchait une nouvelle fois. Elle avait effectivement sous-estimé à quel point Sean pouvait être charmant. S’était étrange, elle ne l’avait jamais vu que comme un enquiquineur, un gentil enquiquineur, à qui elle aurait tordu le cou, mais appréciable quand même. Maintenant, les choses changeaient. Elle ne voyait plus cet homme qu’elle fuyait parce qu’à chaque fois il la faisait tourner en bourrique. Elle ne répondit pas, elle n’avait pas réalisé qu’elle aurait pu manquer finalement, même pour des choses anodines. Elle ne dit rien, parce qu’elle ne savait pas quoi répondre tout simplement, et qu’elle aurait eu l’air un peu trop remuée. Son regard se portait sur Katherine et elle se tourna naturellement vers lui. Il lui sourit et lui dit qu’il était content d’en apprendre plus sur elle. Encore une fois elle ne savait pas quoi dire. Elle semblait partager cette pensée, et ne montra aucun signe contraire en tout cas. Elle esquissa un geste et se ravisa, elle ne sut si elle le devait ou non, mais un geste tel que prendre quelqu’un dans ses bras valait mieux que tous les mots. Elle resta interdite et hésitante face à lui.

_________________
Katherine Highmore.
Major des Marines.
"Faisons ça simplement et efficacement!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sean Gilmore
Spécialiste en biochimie dynamique
avatar

Messages : 146
Date d'inscription : 15/02/2013

Feuille de personnage
âge: 31
Niveau utilisation gêne ATA: 2/5
Localisation en scénario: la cité

MessageSujet: Re: [27/07/2004]deux bras valent mieux qu'un [pv Katherine] (Terminé)   Jeu 28 Fév - 13:19

Elle me pinça et moi je laissais échapper un petit « Aie », et elle enchaîna en me disait que cela n'était pas ridicule, qu'il ne fallait pas en avoir honte. Je fus quelque peu surpris de l'entendre me dire ça, je ne pensais pas qu'elle aurait réagi de cette manière, mais plutôt de me sortir une boutade. Et quand elle me dit qu'elle trouverait une utilité à ces pouvoirs, je souris et ne doutais pas qu'elle saurait quoi en faire.

Après elle m'avait laissé continuer sur ma lancer, quand je lui parlai des super héros et d'elle. Elle ne trouvait pas qu'elle faisait quelque chose extraordinaire, elle ne voyait pas ce métier comme je le voyais. Elle estimait juste que c'était son travaille, son devoir que les marines étaient tous fous. J'allais lui dire que c'était mériter qu'elle était bien un de ses héros, ainsi que les autres militaires, mais voilà que pour prouver ses dires elle agitait son bras blesser, et c'est vrai qu'elle était folle, c'était une folie que j'aimais bien.

Et encore une fois elle me surprit, en me disant que c'était moi le vrai héros, avoir tout laissé derrière moi, sans craindre les dangers. Je l'écoutais sans rien dire regardant aussi vers l’extérieur, à vrai dire je ne savais que dire. Car ce n'était pas moi qui franchissais cette porte et qui risquais de laisser sa vie à chaque passe, non, moi je restais derrière mon bureau, travaillant bien tranquillement à l’abri de toute attaque. J'avais certes quitté ma famille pour venir ici, mais pour moi cela était plus un choix égoïste qu'un choix héroïque. J'avais pesé le pour et le contre, j'avais hésiter voulant rester près des miens, mais la possibilité d'autres découvertes m'avais fait céder, il n'y avait rien d’héroïque dans tout cela. Et elle termina sur le ton d'une plaisanterie à laquelle j'avais rigolé.

« C'est gentil, mais pour moi un choix égoïste. Découvrir de nouvelle chose, qui résisterait à ça. Et puis moi je suis derrière un bureau et des murs, alors que toi tu risques ta vie en passant cette porte... Mais pour qu'on soit d'accord, disons que nous sommes touts les deux des héros, à notre manière. »

C'est là que j'avais repris le sujet des tatouages, ne savant pas trop quoi ajouter. Je lui avais proposé un marcher, je voyais qu'elle hésitait, se mordant la lèvre inférieure et pour finir elle accepta. Elle parla de son tatouage à la cuisse disant que ce n'était pas l'endroit pour le montre, je lui souriais tout en disant «  Ce n'est pas moi que cela gênerait. » Mais elle me montra celui sur son épaule, elle enleva sa veste, je voulais l'aider, mais elle se débrouilla seule, puis la posa sur la balustrade. Alors que moi je regardais ce globe et l'ancre qu'on avait gravés sur son épaule.

Et au fur et à mesure que je lui parlais, que je lui avais dit qu'elle m'aurait manqué si j'étais resté sur terre, elle ne disait plus rien. Sans doute avait-il été trop loin dans ses paroles sans même s’en rendre compte. Sans doute aurait-il mieux valu que je garde pour moi quelques pensées. Elle esquissa un geste se ravisa, moi je me sentais d'un coup comme gêner. J'essayais de trouver quelque chose pour détendre l'atmosphère. Et tout ce que je trouvais de mieux a faire c'est prendre ça veste la lui remis doucement sur ses épaules, tout en lui disant.

«Reste là, je reviens, le temps d'aller chercher cette vidéo et que je revienne. Mais tu dois rester là. »

Et je partis chercher mon ordinateur, partis donc dans les couloirs de la cité, reprenant le chemin que nous avions emprunté, prenant le téléporteur, et repartis dans les couloirs pour arriver au bureau. J'enregistrais en vitesse mes travaux pour être sur, et j'entendis derrière moi quelques collègues me demandant ou j'étais passé, tout ce qu'ils eurent comme réponse fut un «  Je mangeais. » Puis je pris mon ordinateur et repartir rejoindre le major Highmore. J'ouvris la porte, lui souriais en lui demandant si elle n'avait pas trop attendu, installa l'ordinateur sur une des tables et chercha le fichier en question.

« Et voilà Sean Gilmore ce faisant mener par le bout du nez par une gamine de 5 ans. »

On pouvait voir ma nièce me tirer part le bras, me disant qu'il faut que je m'assoie sur une chaise, puis ma nièce, me versant soir disant dans une petite tasse rose et me disant que je devais tout boire. Derrière la camera mon frère me charriant en me disant qu'il montrerait cette vidéo à ma future petite amie et moi lui répliquant. « Si tu veux détruire ma vie amoureuse définitivement c'est le meilleur moyen.» Alors que lui me disait qu'avec ma passion des comics il n'avait pas besoin de ça pour détruire ma vie amoureuse.

Montrer cette vidéo était la seule solution que j'avais trouvé trouvée pour nous sortir de cette gêne que j'avais installée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katherine Highmore
Major des marines
avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 23/01/2013

Feuille de personnage
âge: 30 ans
Niveau utilisation gêne ATA: 0/5
Localisation en scénario: Atlantis

MessageSujet: Re: [27/07/2004]deux bras valent mieux qu'un [pv Katherine] (Terminé)   Jeu 28 Fév - 21:17

Katherine se maîtrisa pour ne pas laisser l'idée de se montrer aussi dénudée à Sean la faire rougir ou rire bêtement ou avoir une réaction idiote du genre. L'idée ne semblait pas déplaire à Sean, cela ne l'étonnait pas vraiment en soit. Puis il y eu ce temps de latence, cette hésitation qu'elle avait eut, mettant involontairement son ami mal à l'aise. Il s'était raidi et elle comprit tout de suite qu'elle avait envoyé le mauvais signal. Elle semblait tout d'un coup mal à l'aise elle aussi. Perdue, elle ne savait plus comment réagir ni quoi dire. Elle retenait son souffle sans s'en rendre compte. Il trouva à faire finalement et couvrit ses épaules en lui annonçant qu'il allait lui ramener la vidéo promise. Il sortit sans traîner la laissant seule sur le balcon.

Dès qu'il eu disparue elle relâcha sa respiration dans un soupir. Elle roula des yeux et émit un nouveau soupir d'exaspération en se rapprochant de la balustrade. Elle était tendue et tapa du pied sur le sol. Elle se sentit très bête d'avoir gâché l'instant ainsi et coupable. Elle rumina son imbécilité et tapa du pied au sol:
"Katherine Highmore tu es un idiote! Tu n'aurais pas due être aussi hésitante! Ho mais c'est pas vrai!"
Elle s'arrêta subitement quand les portes se réouvrirent. Elle se tendit et se demanda si seulement Sean l'avait entendu pester contre elle même. Il déplia gentiment son ordinateur et lui montra la vidéo. Le spectacle fut pour le moins surprenant. Cela fit sourire Katherine mais elle ne fit aucun commentaires pour se moquer. Elle ne rit pas non plus. La situation la faisait simplement sourire, ils étaient mignon l'un et l'autre. Et il se prêtait admirablement bien au jeu de sa nièce. Puis vint son commentaire sur une future relation avec une petite amie. Katherine posa instinctivement la main sur le bras de Sean. Elle se tourna vers lui:
"Tu es trop dur avec toi! Je croyais que j'allais hurler de rire en voyant ça, si j'étais tombée dessus en d'autres circonstances je l'aurais fait...Mais connaissant ce qu'il y a autour! C'est craquant...enfin je veux dire...C'est...C'est bien!"
Elle serra un peu son bras avant relâcher sa prise. Elle s'était à nouveau détendue. Elle resta assise devant l'écran.
"Cela valait vraiment le coup d'oeil Sean...Pas forcément comme je l'imaginait mais...je regrette pas! C'est gentil d'avoir partagé un moment aussi intime avec moi!"

_________________
Katherine Highmore.
Major des Marines.
"Faisons ça simplement et efficacement!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sean Gilmore
Spécialiste en biochimie dynamique
avatar

Messages : 146
Date d'inscription : 15/02/2013

Feuille de personnage
âge: 31
Niveau utilisation gêne ATA: 2/5
Localisation en scénario: la cité

MessageSujet: Re: [27/07/2004]deux bras valent mieux qu'un [pv Katherine] (Terminé)   Jeu 28 Fév - 23:22

Je l'avais regardé pendant que cette vidéo tournait, j'appréhendais quelque part qu'elle puisse voir ce spectacle. Et elle posa sa main sur mon bras, je ne put empêche mon regard se diriger vers sa main, le laisser alors que pendant ce temps-là elle me disait que j'étais trop dure avec moi que cette scène était craquant. Je souriais alors qu'elle bafouillait un peu essayant de se reprend, serrant un peu plus fort mon bras, me remercia d'avoir partager ce moment.

« Je t'en pris. Ça m’a fait plaisir de le partager avec toi. »

Et sa main quitta mon bras, je la laissais partir sans rien dire regrettant pendant un instant qu'elle n'ait pas laissé cette main là où elle était. L'atmosphère c'était un peu détendue. Je n'avais aucune envie de nous remettre dans ce mal aise qu'on avait ressentie juste avant. J'humectais mes lèvres, la regarda avec douceur, sans même m'en apercevoir.
J'avais apprécier ce moment avec, lui montrer des choses que je n'avais jamais montrer à personnes, je détournais mon regard, mis mes bras sur la table, croisant mes doigts et tapotant mes pousses l'un contre l'autre hésitant à mon tour,pendant un instant puis je lui pris cette main qui n'était pas dans cette écharpe, délicatement. Tout en lui disant.

« J'ai apprécié échanger quelques souvenirs avec toi, de parler de cette manière. Et si tu veux parler, ma porte est toujours ouverte... Et encore plus si tu veux me montrer ce tatouage sur ta cuisse. »


Je lui souriais, lui tenant toujours la main, et doucement je laissais glisser lentement ma main, libérant ainsi la sienne de ce contact. J'avais envie d'en apprendre plus sur elle, d'arrêter de la taquiner pendant un quelque temps afin de mieux la connaître.

« Et merci de m'avoir montré cette facette de toi. Ça m'a permis d'en apprendre un peu plus sur toi.Et je pense que je vais vraiment arrêter de te faire tourner en bourrique. Enfin, je continuerai de t'ennuyer encore de temps en temps. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katherine Highmore
Major des marines
avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 23/01/2013

Feuille de personnage
âge: 30 ans
Niveau utilisation gêne ATA: 0/5
Localisation en scénario: Atlantis

MessageSujet: Re: [27/07/2004]deux bras valent mieux qu'un [pv Katherine] (Terminé)   Dim 3 Mar - 15:37

Il avait saisi sa main dans un élan de tendresse. Ce geste ne gâchait rien à l'instant et était plein de sens. Peut-être trop pour l'esprit de Katherine qui ne savait plus que penser. Elle ne retira pas pour autant sa main. Son regard se porta sur cette main avant de revenir dans les yeux de Sean. Il l'invitait à se livrer un peu plus et lui offrait son soutient. Quand il aborda son tatouage elle sourit en faisant une moue voulant dire "bah tient!":
"On verra pour le tatouage! Si tu es sage! Bien j'essaierais de passer! Ça sera également une bonne excuse pour te tirer de ton travail si prenant! Et j'ai trouvé ça agréable!"

Sa main se retira lentement de la sienne et quelque part cette étreinte manquait déjà à Katherine. Elle sentit un frisson la parcourir. Ses remerciements la mire mal à l'aise et elle sourit timidement en réponse. Ils n'avaient fait qu'échanger quelques histoires, mais ça avait été un soulagement. Elle avait maintenant quelqu'un sur qui compter et auprès de qui elle pouvait se confier. Ca n'était pas rien. Elle se leva lentement pour lui faire face:
"Merci a toi également de m'avoir confié des souvenirs aussi personnels et touchant! J'espère qu'on pourra partager d'autre moment! Et j'apprécie de savoir que tu vas échafauder moins de plans pour me rendre folle! Mais une fois de temps en temps ça m'évitera de m'ennuyer!"

Elle fit une pause et réajuste sa veste sur ses épaules.
"Il commence à vraiment faire froid! Rentrons..."

Sans ajouter de mots elle se dirigea vers la porte et une fois celle-ci ouverte elle attendit Sean dans l'encadrement. Une preuve définitive que quelque chose avait changé. D'ordinaire elle aurait avancé sans même se retourner.

_________________
Katherine Highmore.
Major des Marines.
"Faisons ça simplement et efficacement!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [27/07/2004]deux bras valent mieux qu'un [pv Katherine] (Terminé)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[27/07/2004]deux bras valent mieux qu'un [pv Katherine] (Terminé)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Achat]Deux queues valent mieux qu'une.
» Deux soeurs valent mieux qu'une....[PV Famille Cadell]
» Deux étalon qui s'entendent bien valent mieux que 1000 juments en furie [PV Khandray] [A archiver]
» Une idée de cadeau , pour mieux profiter de votre jeu ?
» Chapitre 1 : Deux têtes valent mieux qu'une

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SGA Réalités Alternatives :: SG Alternatif - Zone RP Scénario & Libres :: Atlantis: La cité des Anciens :: Petits balcons de la cité-
Sauter vers: