Stargate Atlantis: Réalités Alternatives - Forum RPG

Partagez | 
 

 [02/09/04] chassés-croisés (avec Evan et Tim)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mallory Quinn
Admin | Scientifique polyvalente
avatar

Messages : 3685
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 38

Feuille de personnage
âge: 25 ans
Niveau utilisation gêne ATA: 2/5
Localisation en scénario: cité d'Atlantis

MessageSujet: [02/09/04] chassés-croisés (avec Evan et Tim)   Lun 8 Avr - 10:50

Après avoir travaillé quelques heures sur la base de données de la cité, je pris une pause en fin d'après midi. Je passais donc par mes quartiers, et trouvais une lettre de Tim scotchée sur la porte. Je pris un thé, tout en lisant sa lettre.

Le 2 septembre, dans l'après midi, Tim a écrit:
Ma chère Lory.
Lory.
Chère Lory.
Mallory.
Lory.


Je me prends une tasse de café, j'aime pas trop ça, mais c'est pas grave. Je repense au fait que je voulais t'écrire, et toutes les cinq minutes, une idée me vient, et quand je me pose devant une feuille pour l'écrire, ça devient un grand flou. Et je ne sais plus pourquoi je voulais t'écrire. Ce matin, ça semblait clair. Je voulais te donner une partie de moi-même. Et maintenant, je me demande: oui, mais laquelle?

Puis, comme je me suis levé très tôt à cause d'un rêve, je vais te le raconter. Ce n'est pas un rêve, c'est un souvenir. En forme de rêve. Il semble si réel. J'ai souvent fait ce rêve, à mon réveil de l'hôpital. C'était un cauchemar, à l'époque. A présent, c'est un souvenir parmi d'autres. Presque. Parfois, il fait encore un peu mal. Et ce matin, je me suis réveillé en dégainant une banane pour me défendre contre armée de moulins qui s'est effacée peu après.

Ce rêve est parfois lourd à porter à cause des choix que j'ai fait. Il y a eu plusieurs blessés, et un homme est mort à cause de moi. Ce n'était pas ma faute, mais j'aurais pu faire un autre choix. Tourner à gauche au lieu de tourner à droite, et qui sait? Je n'aurais pas eu à abréger les souffrances d'un jeune soldat.
La main serrée sur la crosse de mon Sig-Sauer. Je m'en souviens comme si c'était hier. Cela fera un an le 23 octobre. Seulement un an ou déjà un an. C'est aussi le jour où je suis mort. Ou j'étais mort. Je ne sais plus vraiment comment considérer ça. Je suis bel et bien vivant aujourd'hui, après tout.

Nous étions en mission de reconnaissance dans une petite ville reculée, avec mon unité. Nous nous étions divisés en deux demie-cohortes, Rick menant l'une, moi menant l'autre. Mais nous étions tombés dans un piège. Mon petit groupe s'est vite retrouvé encerclé et sous les balles. Nous nous sommes mis à couvert derrière des murs. Et quand ça s'est calmé, j'ai demandé au p'tit Charlie de partir en éclaireur. C'est la procédure, après tout. Mais en revenant, il a sauté sur une mine. Je l'entends encore hurler, je me souviendrai toujours de sa voix, de son visage, et cette image horrifique. Notre position dévoilée, nos assaillants ont repris l'attaque. J'ai alors ordonné aux autres de partir rejoindre l'unité de Rick. Alors j'ai pointé mon Sig sur Charlie. Il n'a fallu qu'une balle pour mettre fin à ces quelques minutes intolérables. Une balle.

Et j'ai couru pour faire diversion, je me suis jeté dans la gueule du loup. Et j'ai pris les balles. Pendant que je divertissais le public, mes hommes ont rejoint l'unité de Rick. Et ils sont venus me chercher, j'étais quasiment mort. J'ignore comment ils ont fait, par quel côté de la ville ils sont passés, ni combien de temps ils ont mis... J'avais signé une interdiction de réanimer avant de partir. Mais apparemment, le papier s'est perdu. Peu importe, j'ai fait plusieurs arrêts cardiaques, on aurait pu me déclarer mort, mais j'ai survécu, ils m'ont ramené.

Et si on avait tourné à gauche, peut-être que je n'aurais pas eu à envoyer Charlie au casse-pipe. Je me sens responsable de sa mort, et en même temps, ce sont les aléas de la guerre. Combien de nos ennemis sont tombés sous les balles de mes alliés, alors qu'ils venaient me chercher? Étions-nous réellement ennemis? Nous étions des hommes armés qui obéissaient aux ordres de mission. Dans d'autres circonstances, nous aurions tous pu boire un thé ensemble, au soleil. Mais oui, je suis responsable, car j'étais lieutenant, chef de ma sous-unité. Rick et moi menions la barque. Alors, quand je décide qu'untel ira en éclaireur, il y va. Et quand il meurt, c'est toujours un peu ma faute.

J'ai usé de mes armes plus souvent que je ne le saurais dire ou compter. Des gens sont tombés sous mes balles. D'autres sont tombés sous mon commandement. Nous étions très soudés. Nous ne laissions personne derrière. Il y avait toujours quelqu'un pour attendre un autre. Nous étions frères d'armes. Voilà ce qui m'a réveillé en pleine nuit. Le souvenir d'une balle dans la tête.

J'ai conscience que ce n'est pas bien joyeux. Souvent, on reste entre anciens soldats, on se regarde, et on sait ce qu'on a vécu, on n'a pas besoin de parler. Mais dès qu'il s'agit de dévoiler ce passé aux autres, à ceux qui n'étaient pas là, à ceux qui n'ont jamais vécu ça, les souvenirs se dérobent, se calfeutrent, s'enferment à double tour et refusent de sortir. Nous sommes des civils, toi et moi. Mais nous faisons partie d'une équipe. Et je ne laisse personne derrière. Et ça me hante parfois, quand je m'y attends le moins. J'ai laissé la plupart de ces souffrances derrière moi. J'ai laissé la mort derrière moi.

Je voulais partager ça avec quelqu'un. Avec toi. Parce que j'ai envie de tout partager avec toi, de tout te donner. Mais je vais le faire au compte-goutte, histoire que tu ne te retrouves pas avec un pavé de deux mille pages déprimantes... OK, elles ne sont pas toutes déprimantes, j'exagère un peu. Il faudra que je te raconte aussi les heures lumineuses de ma vie, mais ce sera pour plus tard, car ce sont des passages particuliers qu'il me faut trier. Des fragments qui ne sont pas forcément prêts, et tu n'es pas prête pour eux. Mais j'espère que ça viendra. Ce n'est pas que je ne veux pas te faire rire avec mes joyeuses frasques d'enfance... Ce n'est seulement pas le bon jour.

Je me reconstruits et les bons moments, je les passe quand tu es avec moi. Même nos moments maladroits et nos malentendus sont des instants que je garde précieusement, car ce sont des instants où j'apprends à te connaître, et il n'y a rien de meilleur que de te connaître (à part peut-être le chocolat et recevoir un prix Nobel en physique. Mais le prix Nobel, je ne l'ai pas encore reçu...XD )

Tim

J'étais vraiment touchée, bouleversée. Mais qui ne le serait pas. C'était quelque chose qu'il avait du mal à exprimer oralement, mais qu'il avait envie de partager avec moi. L'écrire était une bonne solution. Et du coup, Tim ne voyait pas non plus ma réaction, mais peut-être cherchait-il - consciemment ou inconsciemment - à s'en préserver...

Il n'était pas passé à mon bureau dans l'après midi. Il avait certainement eu beaucoup à faire avec nos collègues, et n'avais pas eu le temps. Peu importait, je pouvais aller le voir à ses quartiers au soir. De cette façon, on pourrait parler de sa lettre, et je pouvais lui montrer ce que j'avais trouvé pour lui.

J'ignorais ce que faisait Tim à ce moment là de la journée. J'ignorais que mon ami Evan était bel et bien vivant, et de retour à la cité. Je m'étais concentré sur mon travail toute la journée, et là, j'avais la lettre de Tim à l'esprit, comme gravée dans la pierre. Parfois, mémoriser tout ce que je lisais n'était pas forcément un cadeau. Aussi, afin de penser à autre chose, je décidais de rejoindre mon bureau afin de me replonger un peu dans le travail en attendant l'heure d'aller au mess. Je marchais donc dans les couloirs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan Lorne
PNJ | Major de l'US Air Force
avatar

Messages : 204
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 37

Feuille de personnage
âge: 34 ans
Niveau utilisation gêne ATA: 3/5
Localisation en scénario: Nodia

MessageSujet: Re: [02/09/04] chassés-croisés (avec Evan et Tim)   Lun 8 Avr - 18:16

Evan était bien…lui-même. C’est ce qu'avaient déterminé les analyses auxquelles il s’était soumis en arrivant. Aucun doute c’était bien lui. Mais d’après la date cela faisait plus ou moins un mois qu'il était…mort ? Disparu ? Qu'est ce qu'il était d’ailleurs, une seconde il creusait une tranchée à l’explosif et celle d'après il est tout nu dans le froid du continent d’Atlantis. Et personne ne pouvait lui dire ce qui lui était arrivé ! Ni le colonel Sumner qu’il avait rencontré pour essayer d’être débriefé, ni le docteur Elisabeth Weir. Personne ne semblait pouvoir expliquer ses visions, ou étranges flash qui l’assaillaient. Les choses semblaient avoir tellement changées ici. Les Athosiens avaient pris leurs quartiers sur Atlantis avec l’expédition. Il semblait pour l’heure qu'ils avaient pallié à leurs problèmes de nourritures. C’était en soit une bonne nouvelle. Quelques membres de l’expédition qui avaient entendu parler de son retour étaient venus voir par eux même. John Shepaprd, Leslie bien entendu, enfin un paquet de monde. Si les gens le croyaient, et bien mort semblait-il, comment Mallory avait encaissé le coup ? S’il débarquait comme ça lui en voudrait-elle ? Il s’était enfui brutalement pour tenter son opération désespérée, une opération payante semblait-il. Il n’avait pas encore rencontré d'Athosiens pour en parler. Un tas de questions se bousculaient dans la tête d'Evan. Il savait qu'il n’aurait pas de sitôt ses réponses.

Evan avait retrouvé une tenue convenable. Il marchait vêtu d’un t-shirt à manches longues. Et d’un simple pantalon gris comme tout le monde. Il se demandait où aller maintenant, il hésitait entre le mess ou ses quartiers. Il bifurqua dans le coude d’un couloir et se figea. Il n’y avait presque personne dans ce couloir, mais ce qu'il remarqua c’était cette figure familière à quelques mètres remontant le couloir dans le sens inverse du sien. Il s’agissait bien de Mallory. Ses pas semblaient s’être lentement ralentis, et elle ne bougeait plus. Il ne voulait pas la laisser dans le doute ou même une chance de s’effondrer. Lui-même aurait eu du mal à encaisser la perte de Mallory si ça c’était passé en sens inverse. Il approcha à pas mesurer sans pour autant perdre de temps et il prit une grande inspiration. Evan la regarda de haut en bas comme elle le détaillait avec des yeux ronds. Il irait en douceur, la dernière chose dont elle avait besoin c’était d’un geste déplacé. Evan lui prit doucement les mains et les porta à son propre visage, qu'elle puisse ainsi juger par elle-même qu'il ne s’agissait pas d’une hallucination. Ses mains glissèrent le long de ses bras et il l’attira à lui pour la serrer doucement contre son torse. Elle pourrait ainsi entendre son cœur battre à tout rompre.
"Je sais ce que tu peux te demander, mais c’est bien moi ! Je suis de retour Mallory! Et je te promets d'être toujours là pour toi!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mallory Quinn
Admin | Scientifique polyvalente
avatar

Messages : 3685
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 38

Feuille de personnage
âge: 25 ans
Niveau utilisation gêne ATA: 2/5
Localisation en scénario: cité d'Atlantis

MessageSujet: Re: [02/09/04] chassés-croisés (avec Evan et Tim)   Mar 9 Avr - 12:29

En avançant dans le couloir, je vis bientôt Evan. Mon pas se ralentit jusqu'à s'arrêter. Mon cerveau me jouait-il un tour? Avait-il fait l'ascension comme je le soupçonnais? Était-il physiquement là? J'en doutais. Je me demandais s'il n'était pas apparu là comme l'avait fait le Docteur Jackson auparavant à ses collègues et amis. Puis, ayant marché jusqu'à moi, Evan me prit les mains et les posa sur son visage. Il était là, vraiment là, physiquement là! Et alors qu'il me serra contre lui, il me fit une promesse. J'éclatais alors en sanglots. Je passais mes bras autour de son cou pour le serrer contre moi. Je restais quelques secondes ainsi, la tête sur son épaule, littéralement agrippée à lui.

Puis, je me redressais, posais mes mains sur ses joues et mon front contre le sien. Je fermais les yeux, humides, et chuchotais:

" Evan, non. Ne fais pas une telle promesse sans savoir si tu pourras la tenir. J'aimerais bien savoir ce qui t'est arrivé et où tu étais passé, mais pour le moment, je voudrais surtout profiter de toi. Tu m'as tellement, tellement manqué... Dis-moi juste si tu vas bien... "
Là, entre ses bras, mon front contre le sien, mes yeux fermés, mes joues humides de larmes, je me calmais doucement. Je pris une grande inspiration et lâchais un long soupir. Je profitais de ce moment, de nos retrouvailles, de cette étreinte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan Lorne
PNJ | Major de l'US Air Force
avatar

Messages : 204
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 37

Feuille de personnage
âge: 34 ans
Niveau utilisation gêne ATA: 3/5
Localisation en scénario: Nodia

MessageSujet: Re: [02/09/04] chassés-croisés (avec Evan et Tim)   Lun 15 Avr - 14:04

Mallory pleurait à chaude larmes, cela déchirait le cœur d’Evan. Elle s’agrippait fortement à lui comme si elle craignait qu’il ne s’évapore dans la nature. Lui la tint avec douceur dans ses bras.
« Je t’assure que ça n’arrivera plus, chuuuu je ne vais pas partir, respire Mallory, respire…Je vais bien ne t’en fait pas ! Pour tout de dire je n’ai jamais été dans une aussi bonne condition physique de toute ma vie ! Je ne sais pas vraiment ce qui m’est arrivé non plus, je n’ai que des flashs, des symboles de Porte, et le visage d’une femme… C’est étrange… »
Il essuya délicatement les joues humides de Mallory du pouce, restant un moment à caresser sa joue. Il avait passé tellement de temps à être indécis qu’il avait bien failli passer à côtés de ce qu’il ressentait. Techniquement c’est bien ce qui été arrivé. Il l’invita à croiser son regard, et essaya de lui adresser un sourire rassurant. Ses gestes étaient calmes et léger. Il s’approcha d’elle d’abord hésitant, marquant une seconde d’arrêt, puis fini par s’approcher encore plus et amener ses lèvres au contact de celles de Mallory. Il échangea ainsi un tendre et chaste baiser. Puis il la regarda avec cette même sincérité et honnêteté qui le caractérisait :
« Je sais que ce n’est pas très…très correcte vis-à-vis de tes habitudes Mallory, mais après ça, je ne veux plus manquer d’opportunité dans ma vie…Si ça te choque trop alors je t’en prie excuse moi ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mallory Quinn
Admin | Scientifique polyvalente
avatar

Messages : 3685
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 38

Feuille de personnage
âge: 25 ans
Niveau utilisation gêne ATA: 2/5
Localisation en scénario: cité d'Atlantis

MessageSujet: Re: [02/09/04] chassés-croisés (avec Evan et Tim)   Lun 15 Avr - 20:37

Evan n'en avait aucune idée, et pourtant il me dit qu'il ne disparaitrait plus, qu'il ne me laisserait plus ainsi. Les souvenirs de ce qui lui était arrivé étaient encore flou dans son esprit. Ayant discuté de ça avec Daniel lors de son premier retour, j'espérais pouvoir aider Evan.
" Tu viens de revenir. Un peu de repos devrait t'aider à retrouver tes esprits. Et je pourrais peut-être t'aider... j'aimerais t'aider... "

Evan essuya mes larmes, et vint ensuite déposer un tendre baiser sur mes lèvres. J'en fus assez surprise dans un premier temps, puis lorsqu'il recula, il me dit:
« Je sais que ce n’est pas très…très correct vis-à-vis de tes habitudes Mallory, mais après ça, je ne veux plus manquer d’opportunité dans ma vie… Si ça te choque trop alors je t’en prie excuse moi ! »
J'avais trouvé ce baiser agréable. C'était doux, tendre, tout en étant très respectueux. Je lui souris, reposais mon front contre le sien, et chuchotais:

" Non, ça ne me choque pas. Tu n'as rien fait de répréhensible... par contre, je préfèrerais ne pas rester là pour... "
Je cherchais quoi dire... et rougis même légèrement. J'avais l'air un peu gênée.
" ... discuter... Si ça te dit, je pourrais te faire un thé... "
Oui, c'était une invitation à aller dans mes quartiers. Après tout, c'était loin d'être la première fois. Nous étions amis depuis un peu plus de 2 ans. Dans ce couloir, nous étions trop exposés. J'étais du genre à être plus discrète, plus secrète que ça. Pas par honte, non, mais par besoin d'intimité.

[HJ: au moment de "bouger" des lieux, Mallory prend le bras d'Evan, pas sa main... la différence est importante pour elle. Prendre le bras reste un geste amical, mais surtout plus discret que de prendre la main (geste trop significatif) Wink]

à suivre dans mes quartiers


Dernière édition par Mallory Quinn le Lun 22 Avr - 9:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tim Creegan
Admin | Ingénieur Farfelu
avatar

Messages : 3519
Date d'inscription : 11/01/2012

Feuille de personnage
âge: 26 ans, 9 mois.
Niveau utilisation gêne ATA: 4/5
Localisation en scénario: de retour sur Atlantis. Une clavicule cassée. Et je fais des bisous à Lory.

MessageSujet: Re: [02/09/04] chassés-croisés (avec Evan et Tim)   Lun 15 Avr - 20:52

Il n'avait vu Evan que brièvement. Le temps de l'observer, se planter devant lui, le prendre dans ses bras, soulagé et heureux de le revoir, puis de l'engueuler brièvement "Nous refais plus un coup pareil!" avec le sourire... Il savait aussi que Lory serait heureuse de revoir son meilleur ami... mais elle était déjà sans doute au courant, aussi n'avait-il rien fait d'autres. Et puis le temps avait passé.

Avant de voir Evan, il avait collé une lettre sur la porte de Lory. C'était dans cet ordre là qu'il avait passé sa journée. C'était ainsi qu'il se remémorait les dernières heures. Travail, lettre à Lory, travail, Evan, travail... et il avait promis à Lory de passer la voir, elle avait quelque chose à lui montrer... mais il avait préféré retarder l'échéance et lui écrire...

Il se demandait si elle avait lu la lettre... et en fait, à cette heure, il se dit qu'il ferait mieux d'aller la voir, elle avait certainement eu le temps de voir Evan à son tour... Alors il quitta son bureau, et se décida à aller voir sa collègue... Il s'était attendu à ne plus voir la lettre collée à la porte, preuve que Lory l'avait lue... mais il ne s'était pas attendu à ça. Il n'était pas arrivé dans le bon couloir que... enfin bon, ne pas se faire de films tout de suite...

Evan et Lory étaient l'un en face de l'autre. Tim s'arrêta de marcher et il crut presque que son cœur avait cessé de battre. Bon, il était assez loin, à l'autre bout du couloir, et presque dans le coin, il ne pouvait pas les entendre. Mais il pouvait voir Lory se blottir contre Evan. Il essayait de se raisonner. C'était son meilleur ami, bien entendu qu'elle voulait le prendre dans ses bras!
Mais elle avait l'air de vouloir plus... ou pas... il ne savait pas. Le résultat était qu'Evan l'embrassa. Ce n'était pas un baiser passionné, mais Evan connaissait Lory, alors évidemment qu'il n'allait pas l'embrasser comme s'ils étaient ensemble depuis trois mois...

N'empêche que... Tim se détourna et s'adossa au mur, au coin. Il ne voulait pas en voir plus. Il prit sur lui, se raisonna... cela ne voulait pas dire que Lory choisissait Evan, c'était lui qui l'avait embrassée... enfin, sa position... elle l'avait cherché, non?
Il ferma les yeux et respira un bon coup. Puis il regarda dans le couloir, ils s'éloignaient, Lory au bras d'Evan... et vers ses quartiers à elle, en plus! (enfin ses quartiers à lui, ça aurait été limite pire!) Ben ça, si c'était pas clair! Au temps pour le temps, la patience et tout le toutim!

Il rebroussa chemin. Intérieurement, il se sentait en train de couler. Hors de question d'aller dans ses appartements. Ils étaient voisins... Non, il retourna au labo, le cœur en miettes, terminer ce qu'il avait mis en pause... Silencieux. Très silencieux.



Pour Tim: la suite ici

_________________
Tout se répare, rien ne se perd!
Instable, imprévisible, mais je me soigne!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [02/09/04] chassés-croisés (avec Evan et Tim)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[02/09/04] chassés-croisés (avec Evan et Tim)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» POUPETTE croisée caniche/bichon 4 ans
» ECLIPSE F X CANICHE/BICHON 18 MOIS CSCA BEZIERS (HERAULT)
» Angie, adorable croisée caniche/terrier - ADOPTEE
» BANDJO mâle croisé caniche-bichon 1 an SPA DOUAI 59
» ARAMIS bichon croisé westie 10 ans (Dépt 59)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SGA Réalités Alternatives :: SG Alternatif - Zone RP Scénario & Libres :: Atlantis: La cité des Anciens :: Couloirs-
Sauter vers: