Stargate Atlantis: Réalités Alternatives - Forum RPG

Partagez | 
 

 [27/08-04] Comme si de rien... ou presque [Lory]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tim Creegan
Admin | Ingénieur Farfelu
avatar

Messages : 3519
Date d'inscription : 11/01/2012

Feuille de personnage
âge: 26 ans, 9 mois.
Niveau utilisation gêne ATA: 4/5
Localisation en scénario: de retour sur Atlantis. Une clavicule cassée. Et je fais des bisous à Lory.

MessageSujet: [27/08-04] Comme si de rien... ou presque [Lory]   Lun 11 Fév - 14:15

Deux jours très maladroits, après cette désastreuse conversation autour d'un vieux poème à la noix. Tim se sentait vraiment mal. Pas totalement parce qu'il était amoureux et qu'il ne se passait rien (ou pas grand chose...) mais parce qu'il s'était comporté comme un con. Et il s'était assez comporté comme un con dans sa jeunesse pour avoir eu l'étiquette du rebelle caractériel sur le dos. Mais c'était loin. Ou pas. Il s'était quand même engagé dans l'armée... Bref, quand on dit "jeune et con", il n'y avait pas forcément de limite d'âge à "jeune", en fait...

Il avait ressassé la conversation, l'avait repassée sous toutes ses coutures, pour analyser les mots, les intonations, les regards, mais se souvenait-il de tout ça tel que ça s'était passé? Il avait quitté le bureau de Lory le moral dans les chaussettes, le cœur en berne, en colère contre le monde entier. Il avait passé la soirée à ruminer dans son coin.
"Si j'en avais rien à faire de toi, si je ne ressentais rien pour toi, on ne se verrait pas autant, tu peux me croire."
"Quelque chose que je ne peux pas donner, ni à toi, ni à qui que ce soit d'autre aussi vite que ce que tu as l'air de penser."

Et tout le reste. Ses regards, ses tremblements, sa voix. Il trouva d'abord ça vraiment nul d'être aussi amoureux et d'être un sale gosse. Il devait rattraper ça, quand même. Lui présenter au moins des excuses.
Puis, avec du recul, il s'était dit qu'elle n'était simplement pas prête pour ça, et que plus tard... plus tard... peut-être qu'elle serait prête. Apparemment, elle ressentait quand même quelque chose pour lui. Mais c'était encore flou, indéfinissable. Elle ne peut pas donner ça maintenant. Mais peut-être qu'elle n'avait rien d'autre à donner que son amitié. On n'avait pas besoin d'être amoureux pour vraiment tenir aux gens.
Bref, il n'en savait trop rien, mais essayait de rester optimiste. Elle avait perdu un être cher et c'était l'anniversaire de feu son père, alors n'avait pas besoin d'un crétin impatient, mais d'une épaule, d'une amitié, d'une présence réconfortante.

Bref, il avait passé deux jours à tout décortiquer, analyser et à essayer d'être un peu moins con. Ce n'était pas aisé quand il ne pensait qu'à elle...

Deux jours après le désastre, donc, ils se retrouvaient, maladroitement, à travailler de concert avec Zelenka, sur certains cristaux, pour en extraire les données qu'ils pouvaient bien contenir. En présence de leur ami tchèque, ils faisaient des efforts pour ne rien montrer de leur trouble...

- Bon, on inverse et on recommence...

Il débrancha quelques fils qui reliaient un cristal à une tablette informatique pour les brancher autrement...

- Ok, c'est bon... attendez, ça me fait penser à ce que j'ai trouvé hier... deux secondes, je reviens, j'ai déposé le dossier sur le bureau de McKay...

Zelenka les laissa seuls, sans avoir remarqué qu'ils étaient assez tendus...
Une fois que Radek avait franchi la porte, Tim soupira, comme pour relâcher la pression... Il regarda Lory et lui fit un sourire un peu maladroit.

- Je suis désolé pour l'autre jour. J'ai vraiment été con. Vraiment. Le pire c'est que j'ai l'habitude d'être con... enfin parfois, hein. Enfin je veux dire... enfin, bref, j'ai toujours été le grain de sable dans l'engrenage des choses censées se passer sans accroc... Enfin tu vois... Mais heu, cette fois j'avais pas l'habitude quand même, hein. Enfin bref, j'ai été con, je suis désolé. Heuuuu est-ce que ça va?

_________________
Tout se répare, rien ne se perd!
Instable, imprévisible, mais je me soigne!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mallory Quinn
Admin | Scientifique polyvalente
avatar

Messages : 3685
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 38

Feuille de personnage
âge: 25 ans
Niveau utilisation gêne ATA: 2/5
Localisation en scénario: cité d'Atlantis

MessageSujet: Re: [27/08-04] Comme si de rien... ou presque [Lory]   Lun 11 Fév - 14:57

Je travaillais avec Tim et Radek afin d'apporter mes connaissances en langue anciennes. Ils s'y connaissaient un peu, mais pas assez pour comprendre certaines tournures linguistiques, ce qui était parfois gênant...

La situation était embarrassante. Je n'avais pas revu Tim depuis que je lui avais dit de sortir de mon bureau, l'avant-veille. Tim faisait semblant de rien, en présence de Radek, et j'en faisais de même. Puis, Radek vint à s'absenter...

Tim engagea la conversation, non sans mal d'ailleurs. Il cherchait ses mots. Il me demanda si ça allait. Je ne répondis pas à sa question, mais préférais faire un aveux qui lui permettrait certainement de mieux comprendre un certain point. Je préférais éviter son regard en m'expliquant, alors je continuais de regarder les écrans tout en parlant à Tim.

" En fait... j'ai été fiancée... les choses se sont passées vite, trop vite... ça s'est très mal terminé... et j'ai tendance à prendre mes distances depuis. Alors j'ai besoin de temps... pour réfléchir... pour savoir ce que je veux vraiment... "
Tim ne savait pas, ne pouvait pas se douter de ce que j'entendais vraiment par "ça s'est très mal terminé". Et je n'étais pas prête à en parler. Si j'avais abordé le sujet, c'était pour qu'il comprenne mieux mon besoin de temps, mon hésitation, tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tim Creegan
Admin | Ingénieur Farfelu
avatar

Messages : 3519
Date d'inscription : 11/01/2012

Feuille de personnage
âge: 26 ans, 9 mois.
Niveau utilisation gêne ATA: 4/5
Localisation en scénario: de retour sur Atlantis. Une clavicule cassée. Et je fais des bisous à Lory.

MessageSujet: Re: [27/08-04] Comme si de rien... ou presque [Lory]   Lun 11 Fév - 15:08

Fiancée? Il cligna des yeux, se demandant s'il avait bien entendu... alors qu'il n'était pas sourd et qu'aux derniers contrôles médicaux, il n'était pas atteint d'hallucinations auditives. Elle était allée trop vite et ça s'était mal terminé. Mal comment? Cela s'était-il fini tragiquement ou s'étaient ils séparés par incompatibilité? Enfin bref... cela avait eu l'air de vraiment la marquer pour qu'elle prenne ses distances depuis et ait besoin de temps...

Mais à attendre, au bout du compte, on peut trouver porte fermée... Et il en avait involontairement fait l'expérience. On ne l'avait pas attendu... mais les circonstances étaient très différentes.

- Heuuu. Ok. Je vois.

Il ne savait pas trop quelle était son intonation, si c'était de la surprise ou autre chose. Il était un peu décontenancé. Et puis... que répondre à ça? Rien, probablement. S'il lui parlait de son expérience, il aurait l'air d'insister et ce n'était vraiment pas le truc à faire.
Il y eut un silence.

Elle ne voulait pas se précipiter. Si elle lui répondait favorablement aujourd'hui, ce serait trop rapide pour elle et elle avait peur que ça se termine mal comme... comme avant. Mais savoir ce qu'elle voulait vraiment? Si elle voulait être avec lui ou pas? Donc elle voulait un peu quand même, non? Elle envisageait le truc, si elle hésitait, non? Elle pouvait rester à hésiter pendant deux ans, comme ça... et personne ne saurait où ils en seraient.

- Je... je n'ai jamais tellement eu à faire le premier pas ni à courir après quelqu'un... enfin, j'ai jamais été dans la situation dans laquelle je me trouve actuellement. C'est pour ça que j'ai pas l'habitude. Mais... est-ce que tu vas bien? Ou mieux?

Bon sang, cette conversation promettait d'être aussi malaisée que les autres!

_________________
Tout se répare, rien ne se perd!
Instable, imprévisible, mais je me soigne!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mallory Quinn
Admin | Scientifique polyvalente
avatar

Messages : 3685
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 38

Feuille de personnage
âge: 25 ans
Niveau utilisation gêne ATA: 2/5
Localisation en scénario: cité d'Atlantis

MessageSujet: Re: [27/08-04] Comme si de rien... ou presque [Lory]   Lun 11 Fév - 16:02

Tim semblait mieux comprendre. Il me dit:
" Je... je n'ai jamais tellement eu à faire le premier pas ni à courir après quelqu'un... enfin, j'ai jamais été dans la situation dans laquelle je me trouve actuellement. C'est pour ça que j'ai pas l'habitude. Mais... est-ce que tu vas bien? Ou mieux? "
Alors, je me tournais vers lui et lui dis:

" Le premier pas, tu l'as fait au bout d'une semaine... "
Je me tournais de nouveau vers mon écran et ajoutais:
" Et non, ça ne va pas vraiment... Ce froid entre nous c'est... difficile à vivre. "
Je poussais un soupir. Une boule dans ma gorge semblait revenir.
" En fait rien est plus pareil depuis... " * ... cette mission.*
Il pouvait penser que je parlais du balcon, mais je tentais d'éviter ce sujet. Là, je me contenais même si mon mal-être était visible. Tim me manquait. Le Tim que j'avais connu au début, avant le 10 août...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tim Creegan
Admin | Ingénieur Farfelu
avatar

Messages : 3519
Date d'inscription : 11/01/2012

Feuille de personnage
âge: 26 ans, 9 mois.
Niveau utilisation gêne ATA: 4/5
Localisation en scénario: de retour sur Atlantis. Une clavicule cassée. Et je fais des bisous à Lory.

MessageSujet: Re: [27/08-04] Comme si de rien... ou presque [Lory]   Lun 11 Fév - 16:17

- Oui, je l'ai fait au bout d'une semaine... c'est même la première fois que je me déclare de la sorte... Avant ça (il désigna la cicatrice sur son front) j'aurais sans doute jamais osé... en tout cas, pas aussi rapidement, je me serais posé mille questions, me je serais dit que ça n'en vaut pas la peine, j'aurais hésité à mort, j'aurais eu peur, comme n'importe qui d'autre, comme avant, quoi. Mais j'ai eu le coup de foudre, comme on dit. Dès que je t'aie vue, dans la salle d'embarquement, avant d'arriver ici, je me suis dit qu'il fallait que je te parle. Et quand on a fait connaissance et qu'on a commencé à explorer la cité et à travailler ensemble, tous mes repères ont disparu. Je n'avais jamais ressenti ça. Pas comme ça. Pas aussi fort. Pas aussi soudainement. Et je vois que je continue à parler alors que je ferais mieux de me taire. Désolé.

Rien n'était plus pareil, en effet. Evan n'était plus là, et Tim avait été d'une maladresse incroyable. S'il pouvait remonter le temps...
Il regrettait parfois son côté franc et direct. Il ne filtrait pas toujours ses paroles et alors quand ça fusait, c'était brut de décoffrage. Et il fallait réparer ce qu'il avait cassé.

- Je ne sais pas quoi faire pour arranger ça. Parce que depuis que je me suis déclaré, j'ai l'impression que quoi que je fasse, ça pourra être interprété comme une tentative ou une approche... J'ai l'impression d'avoir brisé quelque chose.

Il voyait son malaise - comment ne pas le remarquer? - et la voir ainsi était un vrai crève-cœur. Il s'avança vers elle et la prit dans ses bras, sans rien faire d'autre que d'être une peluche réconfortante.

_________________
Tout se répare, rien ne se perd!
Instable, imprévisible, mais je me soigne!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mallory Quinn
Admin | Scientifique polyvalente
avatar

Messages : 3685
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 38

Feuille de personnage
âge: 25 ans
Niveau utilisation gêne ATA: 2/5
Localisation en scénario: cité d'Atlantis

MessageSujet: Re: [27/08-04] Comme si de rien... ou presque [Lory]   Lun 11 Fév - 17:01

Il souffrait, c'était évident. Il était aussi mal que moi finalement. Il dit avoir l'impression d'avoir brisé quelque chose, mais j'avais également ce sentiment. Il vint alors m'enlacer. Il était derrière moi. Je fermais un instant les yeux et posais mes mains sur ses bras. Je restais ainsi quelques petites secondes, puis enlevais ses bras pour me tourner vers lui. Je lui faisais donc face. Je regardais un instant ses yeux azur, puis vins poser la tête sur son épaule, tout en laissant les bras le long de mon corps, tombants.
" Moi, j'ai brisé quelque chose... sur le balcon... et j'en suis vraiment désolée... "
J'étais à nouveau au bord des sanglots. La tête penchée, le front posé sur son épaule, je fermais les yeux.
" Et je me dis que même ça, on devrait pas... "
Mon éducation, très stricte en ce qui concernait les relations, était menée à mal. Je redressais la tête, passais les bras derrière le cou de Tim, et laissais ma tête au dessus de son épaule.
" ... mais je crois qu'on en a besoin tous les deux, n'est-ce pas? "
Juste un câlin. Qu'est-ce qu'il y avait de mal, après tout? Là où on était, et avec ce qu'on venait de vivre, c'était le moindre des réconforts qu'on pouvait s'offrir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tim Creegan
Admin | Ingénieur Farfelu
avatar

Messages : 3519
Date d'inscription : 11/01/2012

Feuille de personnage
âge: 26 ans, 9 mois.
Niveau utilisation gêne ATA: 4/5
Localisation en scénario: de retour sur Atlantis. Une clavicule cassée. Et je fais des bisous à Lory.

MessageSujet: Re: [27/08-04] Comme si de rien... ou presque [Lory]   Lun 11 Fév - 17:20

Elle se tourna et il resserra ses bras autour d'elle. Il n'y avait là aucune ambiguïté. Ils étaient tous les deux blessés par les événements et ce qui leur arrivait. Elle s'excusa pour l'épisode du balcon. L'épisode qui lui donnait des sueurs froides de temps en temps, tant il aimerait réitérer l'expérience. Il ne répondit rien. Il n'aurait pas dû céder, ce jour là et ne pas l'embrasser, mais...

Il remonta une main, qui vint caresser les cheveux de Lory, il la laissa, là, l'enlaçant, comme pour la protéger du monde extérieur. Elle lui dit que même ça, ils ne devraient pas. Puis elle passa ses bras autour de son cou... posa la tête sur son épaule. Elle était contre lui, et rien que ça, ça lui avait manqué. Cette tendresse entre eux.

- C'est à nous de décider de ce qu'on devrait faire ou ne pas faire, Lory. Et on a tous besoin de tendresse et de réconfort.

Il posa lui aussi la tête sur l'épaule de Lory. Il se surprit à sentir un peu trop d'humidité sous ses yeux. Ce n'était pas le moment, mais la pression et l'isolation qu'il avait ressenti les derniers jours lui en avaient mis gros sur la patate... sans compter, quand même, la disparition d'Evan, même s'il refusait de croire à sa mort. Il ne voulait pas "l'enterrer" et voir les cadeaux en hommage que les Athosiens avaient déposé au pas de sa porte avaient tendance à l'agacer, c'était comme dire qu'Evan était mort et ne reviendrait plus jamais. Il se garda bien d'en parler. Un jour peut-être...

A moins qu'Heightmeyer ne lui mette le grappin dessus - elle avait essayé à plusieurs reprises mais il avait toujours esquivé. Peut-être qu'il n'aurait pas dû.

- Si t'as besoin de quoi que ce soit, je suis là.

Et c'est à ce moment là que Zelenka revint, secouant le dossier devant lui:
- Voilà, je l'ai récupéré et c'est bien ce que.... heu, ha désolé... enfin je disais que c'est bien ce que je pensais...

Tim relâcha son étreinte et essuya ses yeux. Zelenka comprit qu'ils avaient besoin d'évacuer la perte du Major Lorne, qui pesait lourd...

_________________
Tout se répare, rien ne se perd!
Instable, imprévisible, mais je me soigne!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mallory Quinn
Admin | Scientifique polyvalente
avatar

Messages : 3685
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 38

Feuille de personnage
âge: 25 ans
Niveau utilisation gêne ATA: 2/5
Localisation en scénario: cité d'Atlantis

MessageSujet: Re: [27/08-04] Comme si de rien... ou presque [Lory]   Mar 12 Fév - 14:23

" C'est à nous de décider de ce qu'on devrait faire ou ne pas faire, Lory. Et on a tous besoin de tendresse et de réconfort. "
Sur ces deux points, il n'avait pas tord. Un peu de tendresse. C'était apaisant, réconfortant. Et il n'y avait rien de mal à ça, du moins, j'essayais de m'en convaincre.

On avait eu ordre, tous les trois, de voir Heightmeyer au moins une fois suite à la disparition d'Evan. Je savais que Leslie y était allé parce qu'on s'y était croisé. Je ne savais pas ce qu'il en était pour Tim, et je n'avais pas trouvé correct de poser la question.

Puis, il vint à dire:
" Si t'as besoin de quoi que ce soit, je suis là. "
Alors que j'allais lui répondre, Radek revint dans le labo. Tim relâcha son étreinte et essuya ses yeux. Radek avait trouvé ce qu'il cherchait. Il s'excusa en voyant qu'il n'arrivait pas forcément au bon moment. J'essuyais également mes yeux et allais voir Radek. Arrivée à côté de lui, je lui demandais:

" Est-ce qu'on pourrait faire une petite pause?... "
Et avant même que je puisse m'expliquer sur cette demande, il répondit:
" On pourra reprendre ça demain si vous voulez! "
Surprise, je demandais alors:

" Vous êtes sûr?... "
" Certain! Je comprends que ce ne soit pas facile pour vous en ce moment... On pense y tous... Mais vous, vous y étiez... " dit-il alors avec de la compassion dans la voix.
[tchèque]" Merci. "[/tchèque] ajoutais-je alors, sur un ton reconnaissant.

Je tournais alors le regard vers Tim, tout en m'approchant de la porte, et lui demandais:

" Un thé, ça te dit? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tim Creegan
Admin | Ingénieur Farfelu
avatar

Messages : 3519
Date d'inscription : 11/01/2012

Feuille de personnage
âge: 26 ans, 9 mois.
Niveau utilisation gêne ATA: 4/5
Localisation en scénario: de retour sur Atlantis. Une clavicule cassée. Et je fais des bisous à Lory.

MessageSujet: Re: [27/08-04] Comme si de rien... ou presque [Lory]   Mar 12 Fév - 14:46

Ils prirent congé de Radek, qui était l'une des personnes avec qui ils s'entendaient le mieux. Il pouvait avoir un côté caractériel, mais ce dernier était surtout exacerbé par le côté mégalomane de McKay. Personne n'était parfait. Avec tous ces égos au sein de l'équipe scientifique, c'était incroyable qu'ils n'aient pas encore fait exploser le labo...

- Un thé serait la perfection.

Un petit sourire. Il avait les yeux un peu gonflés. En fait, de ce point de vue, ils faisaient la paire. Il se dit à ce moment là qu'il irait ENFIN voir Heightmeyer le soir même, après avoir laissé Lory vaquer à ses occupations. Il avait besoin de parler... et bon, il était vrai que les psys, ce n'était pas sa tasse de thé (haha!) et ce depuis le psychologue de son école primaire... ils s'étaient mutuellement fait tourner en bourrique...

Ils quittèrent ce labo pour aller dans une petite salle qu'ils avaient estampillée "Pause Café". Une desserte, une bouilloire, du café en poudre et du thé. Bref, de quoi se remplir les veines de caféine entre deux sessions d'équations et d'essais pratiques sur les cristaux...
Tim regarda l'intérieur de la bouilloire, qui était remplie à moitié et la mit en marche. Il prit ensuite le pot de sachets de thé et fouilla dedans. Il se tourna vers Lory, avec un petit sourire amusé:

- Bon, alors on a... English breakfast ou... English breakfast! Tu préfères quoi?

_________________
Tout se répare, rien ne se perd!
Instable, imprévisible, mais je me soigne!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mallory Quinn
Admin | Scientifique polyvalente
avatar

Messages : 3685
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 38

Feuille de personnage
âge: 25 ans
Niveau utilisation gêne ATA: 2/5
Localisation en scénario: cité d'Atlantis

MessageSujet: Re: [27/08-04] Comme si de rien... ou presque [Lory]   Mar 12 Fév - 15:35

Dans la salle de pause...

Alors que Tim me proposa un "choix" de thé, je lui répondis avec un brin d'humour:

" Vas-y, je te fais confiance. " Cette réponse pouvait être prise au premier degré, en réponse à la question, mais aussi au second degré, dans un aspect plus général vis-à-vis de notre relation.

Aussi, pour répondre à ce qu'il m'avait dit juste avant que Radek ne revienne, j'ajoutais:

" Je sais que je peux compter sur toi en cas de besoin, et c'est réciproque, sache-le... " Là, par contre, pas de double sens. La réciprocité concernait bien le "tu peux compter sur moi".

Tim préparait le thé et je prenais donc place sur un siège haut, à proximité d'une fenêtre. Il y avait plusieurs siège dans cette salle, ainsi que quelques petites tables hautes assorties. C'était une petite pièce qui servait probablement déjà de salle de pause à l'époque où les anciens y habitaient.

Et comme un cheveux dans la soupe...

" J'ai vu Kate... En fait, on s'est connues au SGC il y a un peu plus d'un an. Bref. C'est bien de pouvoir parler avec elle... Elle sait mettre à l'aise, tu ne trouves pas? "
... Je lançais ça, comme ça. Après tout, il était censé l'avoir au moins rencontrée puisque le Docteur Weir souhaitait ce suivi pour l'équipe d'Evan...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tim Creegan
Admin | Ingénieur Farfelu
avatar

Messages : 3519
Date d'inscription : 11/01/2012

Feuille de personnage
âge: 26 ans, 9 mois.
Niveau utilisation gêne ATA: 4/5
Localisation en scénario: de retour sur Atlantis. Une clavicule cassée. Et je fais des bisous à Lory.

MessageSujet: Re: [27/08-04] Comme si de rien... ou presque [Lory]   Mar 12 Fév - 16:25

- Bon, et bien dans ce cas, je crois que je vais te préparer un bon English Breakfast... Tu m'en diras des nouvelles... des feuilles de thé, de l'eau. Une recette du tonnerre.

L'ambiance était un peu plus détendue... maintenant qu'ils avaient parlé de leur problème "relationnel", les choses étaient plus facile. Parfois, il fallait un peu casser les fenêtres pour que le message passe, mais bon, une fenêtre, ça se répare...
Tim prépara le thé, ce qui ne prit guère que quelques minutes. Pendant ce temps, Lory s'installait et lui disait qu'il pouvait compter sur elle. Il le savait. Dès le début, ils avaient pu compter l'un sur l'autre. Il ne fallait pas que ça change!

Il arriva près d'elle, posa deux tasses fumantes sur la table haute et s'installa sur un siège à son tour. Et Lory parla de Kate... sur le moment, il se demanda de qui elle parlait, puis quelques secondes après, quand elle eut finit sa phrase, il comprit... Le psy, bien évidemment.

- Oui, elle a l'air sympa...

Gaffe. C'était presque un aveu, ça. Il touilla son thé. Cela faisait un moment qu'il aurait dû aller la voir, mais...

- Je l'ai pas encore vue. Mais je vais y aller. C'est...

Et il n'avait pas envie d'en parler avec elle. Il n'avait pas envie de parler de la mort ou non-mort d'Evan, de son sentiment d'échec, de tout ça... elle n'était pas la bonne personne pour ça, alors qu'Evan était la personne qu'elle avait de plus proche.

- J'ai toujours été réticent à voir un psy, la dernière fois, c'était quand je suis sorti du coma... et ce n'était pas beau à voir. La première fois, j'avais cinq ans. J'étais, selon les autres, un poil trop sauvage, indiscipliné et caractériel. Enfin bref... Les psys et moi, c'est pas une grande love story, quoi.

_________________
Tout se répare, rien ne se perd!
Instable, imprévisible, mais je me soigne!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [27/08-04] Comme si de rien... ou presque [Lory]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[27/08-04] Comme si de rien... ou presque [Lory]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il y a un temps pour tout [Pomona]
» « Si tu viens éclairer mon âme quand j'en ai besoin, si tu viens desserrer les lames autour de mes mains. » | Cléanthe. {100%}
» Rien ne se passe jamais comme on l'a prévu [PV : Aki]
» Si T'as Pas D'amis Prend Un Curly, Si t'en a Trop Prend un Fusil et Si T'as Rien de Tout ça... Fais Comme moi et Suicide Toi ! 8D
» « Plus rien ne sera comme avant » • Morgan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SGA Réalités Alternatives :: SG Alternatif - Zone RP Scénario & Libres :: Atlantis: La cité des Anciens :: Labos-
Sauter vers: