Stargate Atlantis: Réalités Alternatives - Forum RPG

Partagez | 
 

 [24/08/04] Deux belles plantes pour le prix d'une [PV: Jenni)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [24/08/04] Deux belles plantes pour le prix d'une [PV: Jenni)   Mer 13 Mar - 20:36

Une petite nuit blanche, une. Je venais de passer toute ma nuit à bosser sur la base de données et le matériel référencé dans un des nouveaux laboratoires auxiliaires découverts récemment, ce n’est pas une mince affaire, ici le travail ne manque pas… Contrairement au sommeil. À force on s’y habitue, mais ce n’est pas pour autant plus simple à supporter. Haaaa doux sommeil, mon vieil ami, tu me manques cruellement ces temps-ci. Il était encore tôt quand je décidai d’arrêter de bosser pour aller me reposer quelques heures, et, surtout, prendre une douche et manger quelque chose, dur de réfléchir l’estomac vide.

Je passai donc par le mess où je discutai un peu avec les premiers réveillé, une fois mon repas terminé je les saluai avant de retourner à mes quartiers. Alors que je me déshabillai pour aller me doucher, un gros coup de pompe arriva en traitre et je m’affalai de tout mon long dans mon lit, erreur fatale, car je n’allais me réveiller que quelques heures plus tard, en me demandant ce que je faisais à moitié nu sur le bord du lit. Et oui, quand je me réveille, il me faut un peu de temps pour reprendre mes esprits, je ne suis pas très matinal comme mec. Une fois l’étape du réveil passée, je fis ce que j’avais prévu de faire avant ma sieste et j’allai sous la douche.

Nous étions déjà en début d’après-midi et tout était calme dans la cité. Je me rhabillai et allait faire un petit tour histoire de me détendre et de croiser du monde. Ce n’est qu’au bout de plusieurs minutes de marche sans but, que je me souvins de ce que m’avait dit l’un de mes collègues la veille au soir. Il m’avait parlé d’une plante, ramenée récemment d’une mission d’exploration, qui aurait des vertus apaisantes et reposantes, il me conseilla d’aller voir s’il était possible de s’en procurer une pour moi étant donné l’acharné que j’étais quand je me mettais à travailler. C’était l’occasion d’y aller, j’avais un peu de temps libre avant d’y retourner, donc tant qu’à faire autant y aller tout de suite.

Il me fallait un téléporteur, le laboratoire de botanique étant bien trop loin pour m’y rendre à pied, certes j’aimais bien marcher dans la cité, mais il ne fallait pas non plus exagérer. Il ne me fallut pas longtemps pour rejoindre le plus proche, et alors que je m’apprêtais à l’activer j’entendis quelqu’un me demander d’attendre, ce que je fis. La personne qui rentra était une jeune femme aux cheveux châtain clair, presque blonds, très séduisante je dois avouer. Je n’avais pas encore eu l’occasion de la rencontrer, c’est bien dommage, une femme aussi charmante, je me devais de faire connaissance avec, ne pas le faire serait un crime contre nature, et je ne suis bien entendu pas un criminel ! Enfin bref, chaque chose en son temps, d’abord on va être un gentleman et l’emmener là où elle doit se rendre. Elle ne portait pas son uniforme de travail, je n'avais donc aucune idée de l'équipe à laquelle elle appartenait, une légère complication pour la retrouver si nous ne faisons pas connaissance dans l'immédiat.

« Bonjour, où est-ce que je vous emmène ? »
Revenir en haut Aller en bas
Jennifer Keller
Seconde du médecin en chef
avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 30/01/2013

Feuille de personnage
âge: 26 ans
Niveau utilisation gêne ATA:
Localisation en scénario: Nodia

MessageSujet: Re: [24/08/04] Deux belles plantes pour le prix d'une [PV: Jenni)   Jeu 14 Mar - 18:33

À moins que le ciel ne leur tombât sur la tête, qu’une épidémie ne se propageât comme une traînée de poudre ou que la cité fut aussi soudainement sur le pied de guerre, Jennifer était en repos. Et il n’y avait aucune raison pour qu’une de ses prévisions apocalyptiques ne se réalise en cette journée. Ainsi, même si Jennifer était vêtue de la tenue d’Atlantis, elle ne portait pas, sur ses frêles épaules, la veste aux couleurs de son département, mais seulement le gilet bleu qu’il y avait en dessous et qui laissait ses bras à découvert. À son pas cadencé, les cheveux de la jeune femme remuèrent sur ses épaules. Ils ondulaient légèrement ce qui leur donnait de la forme et étaient d’une belle couleur, tirant sur le blond doré.

L’ascenseur se profila non loin, quelques pas seulement et elle y serait. Quinze pas. Dix. Puis quatre. Un homme venait de le rejoindre avant elle et s’apprêtait à décoller. Elle l’interpella pour qu’il l’attende un instant, ce qu’il fit gentiment.

"Bonjour, où est-ce que je vous emmène ?"

Ses yeux noisette se posèrent sur l’homme. Elle lui répondit de ce ton chaleureux qu’on lui connaissait bien.

« La tour centrale. Merci. »

Puis, elle détourna les yeux et se retourna complètement pour fixer la porte, dans l’attente qui serait de courte durée. De nature plus réservée, O’Connor ne devait pas espérer d’elle qu’elle commence une discussion avec un pur inconnu entre deux portes.

_________________
"Cela n'en finit pas. Une histoire se termine - du moins pour certains et non d'autres - et d'autres histoires la croisent encore, ou la suivent, ou ne partagent rien avec elle qu'un moment dans le temps. Il  y en a toujours davantage."


Dernière édition par Jennifer Keller le Dim 17 Mar - 21:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [24/08/04] Deux belles plantes pour le prix d'une [PV: Jenni)   Jeu 14 Mar - 20:38

La jeune femme entra dans l’ascenseur et posa son regard sur moi avant de m’indiquer sa destination, la tour centrale, pas tout à fait la même destination que moi, malheureusement. Elle se retourna pour fixer la porte dans l’attente de la téléportation. Au vu de son uniforme, elle devait être en repos, puisqu’elle ne portait pas la veste indiquant le département auquel elle appartenait, du coup c’était l’occasion de faire connaissance, parce que la retrouver risquait de prendre du temps, il fallait que je trouve quelque chose sur le peu de temps que j’avais. Le plus simple restait de la suivre, bien que je n’aie aucune idée d’où elle allait aller dans la flèche centrale, c’est un peu vague comme destination au final.

« Nous allons peut-être faire un bout de chemin ensemble alors, si bien sûr cela ne vous dérange pas. » J’appuyai ensuite sur le téléporteur et me retournai le temps que la porte se referme, s’en suivit la téléportation et puis la porte s’ouvrit de nouveau. Je sortis le premier et je me mis sur le côté avant de me tourner vers elle armé de mon plus charmant sourire. « Nous ne nous sommes pas encore rencontré, je me présente, Aaron O’Connor, scientifique, mais ça vous avez déjà dû le deviné, après tout je porte ma veste de mon département. » Je maquai une petite pause, le temps de la laisser se présenter et je repris. « Si ce n’est pas trop indiscret, qu’est-ce qu’il vous amène dans le flèche centrale lors d’un de vos jours de repos ? »


Dernière édition par Aaron O'Connor le Lun 18 Mar - 20:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jennifer Keller
Seconde du médecin en chef
avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 30/01/2013

Feuille de personnage
âge: 26 ans
Niveau utilisation gêne ATA:
Localisation en scénario: Nodia

MessageSujet: Re: [24/08/04] Deux belles plantes pour le prix d'une [PV: Jenni)   Dim 17 Mar - 21:26

Si l’esprit de l’homme était entièrement tendu vers la jeune femme à la recherche d’un moyen de la retenir pour faire connaissance, celui de Jennifer allait dans une toute autre direction. Un peu comme si elle avait déjà oublié qu’il se trouvait quelqu’un d’autre dans ce téléporteur avec elle. Il faut dire que si l’homme alimentait certaines pensées à son égard, Jennifer n’avait aucune raison réelle d’en avoir de pareilles en ce qui le concernait ; cet homme dont le regard n’avait croisé le sien que quelques secondes pour ensuite se détacher. Il n’était pas dans sa nature d’être entreprenante. Elle répondit à sa première question par la simple négation ; cela ne la dérangeait pas, d’ailleurs il n’y avait aucune raison pour que ce fût le cas.

Au sortir de l'ascenseur, la jeune femme leva vers l’homme des yeux où se lisait clairement la surprise. Il se tenait là, tout près, tourné vers elle avec ce large sourire ô combien parfait. On aurait dit qu'il attendait quelque chose, mais Jennifer n'aurait su dire quoi. Et il obstruait presque le passage de sa présence. Elle sortit de l’ascenseur d’un pas plus lent, mesuré, presque hésitant, et se tourna vers le scientifique qui se présentait maintenant à elle. À la fin de la présentation, un sourire prit forme aux commissures de ses lèvres et elle se présenta à son tour : « Dr. Jennifer Keller. » Malheureusement pour l’homme, Jenn tint mort le nom de son département, peut-être même de manière volontaire. Et des docteurs, il en existait de toute sorte ! Ce dénommé Aaron lui demanda ensuite ce qui l’amenait dans cette section de la cité pendant un jour de congé. Elle répondu de bon gré : « C’est indiscret ! mais… Je pensais voir le Dr. Weir. Rien de bien important, mais… » Elle haussa simplement les épaules et résuma simplement sa pensée : « Il faut bien s’occuper d’une manière ou d’une autre, n'est-ce pas ?... Excusez moi. » Et sur ses derniers mots, elle sourit à l’homme, de cette manière dont elle souriait souvent aux gens, les lèvres closes, et passa à ses côtés ; le dépassa.

_________________
"Cela n'en finit pas. Une histoire se termine - du moins pour certains et non d'autres - et d'autres histoires la croisent encore, ou la suivent, ou ne partagent rien avec elle qu'un moment dans le temps. Il  y en a toujours davantage."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [24/08/04] Deux belles plantes pour le prix d'une [PV: Jenni)   Lun 18 Mar - 20:45

J’avais, je pense, affaire à une femme plutôt réservée, je n’irais pas jusqu’à dire timide, mais juste réservée. C’était ça ou elle se fichait complètement de moi et, dans le second cas, s’en aurait été blessant pour moi. Mais qu’à cela ne tienne, si elle est réservée et peu entreprenante, à moi de savoir me montrer intéressant pour susciter son intérêt.

Elle se présenta comme étant le Dr. Jennifer Keller, sans pour autant mentionner son département, était-ce intentionnel ou pas ? Je n’en savais rien, mais connaître son nom était suffisant pour être en mesure de me renseigner, reste à voir si cela sera utile ou pas. Elle répondit par après à ma question sur sa venue dans la tour principale, elle fut assez directe et honnête pour me dire qu’en effet c’était indiscret, mais elle répondit tout de même à ma question. J’avais à la fois l’impression de faire bonne impression, parce qu’elle m’avait répondu et à la fois mauvaise impression, de par ma question indiscrète. Je ne savais pas trop comment voir la chose, devais-je continuer au risque de paraître lourd ou bien devais-je simplement la laisser filer et retenter ma chance plus tard ?

À cette intense réflexion sur le meilleur choix à faire, vint s’ajouter sa dernière phrase, elle cherchait une manière de s’occuper, était-ce une invitation à lui proposer une activité plus intéressante ou une phrase anodine parmi tant d’autres ? Si mon séjour sur Terre m’avait bien appris une chose, c’est qu’il fallait toujours prêter attention aux sens cachés de ce que disent les femmes, un rejet n’en est pas forcément un selon les mots employés. Donc, comme à mon habitude, j’allais suivre mon instinct, ça m’a toujours réussi jusqu’à maintenant, donc autant continuer.

Elle se mit en marche juste après et je la suivis en me plaçant juste à côté d’elle, juste à la bonne distance pour ne pas paraître trop collant ou trop distant. Il me fallait maintenant trouver une occupation suffisamment intéressante pour qu’elle ne soit pas tentée de refuser, qu’y avait-il de réellement intéressant pour n’importe qui dans la cité ? Les labos n’étaient pas envisageables sans connaître son département. Le mess, trop classique, banal, tout le monde fait ça. Les balcons, tout le monde a eu le temps d’admirer la vue qu’ils avaient à nous offrir. Et ce fut cette dernière réflexion qui m’indiqua l’activité idéale, un voyage en jumper. Tout le monde a eu l’occasion de voir la vue, mais peu de personnes ont eu l’occasion de voir ça de plus près et de voler en jumper. Seul petit souci, je n’avais pas vraiment d’autorisation pour en prendre un, j’allais devoir improviser du mieux que je pouvais, au pire je dirais que quelqu’un a oublié de prendre note de ma petite sortie.

« Si vous recherchez une occupation pour votre après-midi, que diriez-vous de m’accompagner ? Je vais faire une sortie avec un jumper que j’ai remis en état pour vérifier que tout fonctionne bien, si vous le souhaitez, vous pouvez m’accompagner. C’est une occasion rare de voir les différents paysages de la planète. »
Revenir en haut Aller en bas
Jennifer Keller
Seconde du médecin en chef
avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 30/01/2013

Feuille de personnage
âge: 26 ans
Niveau utilisation gêne ATA:
Localisation en scénario: Nodia

MessageSujet: Re: [24/08/04] Deux belles plantes pour le prix d'une [PV: Jenni)   Mer 20 Mar - 3:05

Keller ne put s’empêcher de remarquer la présence persistante de l’homme non loin d’elle. Alors, elle tourna la tête dans sa direction. Le regarda sans le détailler. Mais elle resta sans voix, ne sachant pas ce qu’elle voulait lui dire exactement, alors qu’elle avait la vague mais insistante impression qu’il cherchait à la suivre, depuis qu’il s’était présenté au sortir de l’ascenseur pour ensuite la questionner sur son emploi du temps de la journée. La jeune femme détourna seulement la tête.

Jennifer haussa les sourcils. Décidément, voilà un sentiment qui n’était pas prêt de la quitter : la surprise. Mais s’il y avait bien une chose que Jenn devait lui concéder, c’est qu’il ne manquait pas une occasion lorsque celle-ci se présentait. Mais n’étais-ce pas elle qui lui avait suggéré qu’elle ne demandait rien de mieux que de combler le restant de son après-midi avec une occupation, quelle qu’elle soit ? Elle jeta à l’homme un regard où se lisait l’hésitation. Puis, elle eut un court sourire et un rire étonnés : « Est-ce que… ? Vous m’invitez à faire un tour en jumper ? » Elle laissa un moment de silence flotté, pendant lequel son regard s’était de nouveau concentré sur le chemin qu’elle parcourait à pied. Elle finit par dire : « Ok… » Tourna la tête vers l’homme. « J’accepte! »

_________________
"Cela n'en finit pas. Une histoire se termine - du moins pour certains et non d'autres - et d'autres histoires la croisent encore, ou la suivent, ou ne partagent rien avec elle qu'un moment dans le temps. Il  y en a toujours davantage."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [24/08/04] Deux belles plantes pour le prix d'une [PV: Jenni)   Mer 20 Mar - 21:43

Je n’étais pas sûr que ma demande allait être acceptée par la jeune femme, j’avais un peu l’impression d’être un peu collant et de la déranger. Dans le cas d’un refus, je l’aurais simplement accompagnée et l’aurait salué une fois qu’elle serait arrivée, plutôt que de m’en aller après son refus. Ça m’évite juste un peu de passer pour un dragueur, enfin juste un peu, et ça laisse une meilleure image de moi… Dans la plupart des cas.

Je n’allais, de toute façon, pas avoir à gérer de cas de figure, puisque malgré sa surprise et son hésitation Jennifer finit par accepter ma proposition, ce qui était une bonne nouvelle. Il me fallait maintenant l’autorisation de prendre un jumper, il me suffisait d’inventer une excuse auprès de Weir et espérer qu’elle me croit. Si je devais en arriver à lui raconter la vérité, je ne suis pas sûr qu’elle m’accorde ma requête et je n’aurais pas l’air très malin devant Jennifer, bien qu’une autre excuse bidon me permette de m’en sortir sans trop de souci.

J’avais déjà une petite idée de la manière de procéder pour mettre tout ce petit plan en place et, si tout se passe bien, tout le monde n’y verra que du feu. Lorsque la jeune femme accepta ma proposition, je lui fis un signe de la tête pour la remercier tout en lui souriant. « Je suis ravi que vous acceptiez et je vous en remercie. Je dois vous avouer que m’imaginer devoir faire les vérifications en vol tout seul me décourageait un peu, malheureusement personne n’était disponible pour m’accompagner. Je m’estime chanceux d’être tombé sur vous, c’est toujours agréable de faire de nouvelles rencontres. Vous verrez que vous ne serez pas déçue du voyage, la planète est magnifique. »

Quel baratineur je suis, j’invente tout cela de toutes pièces, et j’arrive encore à rendre la situation crédible, quelle belle qualité j’ai là, ou peut-être est-ce un défaut ? Après tout, être un parfait menteur n’est pas une qualité en soit. Il ne me restait plus qu’à aller voir Weir pour la prévenir de ma sortie et le tour est joué. « Il va juste falloir que je demande l’autorisation au Dr.Weir, nous avons terminé la maintenance il y a peu, mais nous n’avons pas encore signalé que nous comptions faire un test aujourd’hui, je vais donc la prévenir immédiatement. »

Nous n’étions pas encore arrivés dans la salle de contrôle, je ne savais pas si elle comptait aller voir Weir ou pas, vu que je venais de lui proposer une autre activité. J’activai donc mon communicateur pour contacter Weir. « Dr Weir, ici O’Connor. Je souhaiterais avoir votre accord pour une sortie en jumper, l’un des jumpers présentait quelques problèmes dans certains de ces systèmes et maintenant que les réparations sont terminées, je souhaiterais le tester par moi-même. Je n’ai pas eu le temps de vous le demander plus tôt, les réparations se sont terminées il y a peu. » Elle hésita quelques instants avant de m’accorder la sortie et en me demandant d’être prudent, je ne comptais pas faire de folies avec le jumper donc il n’y avait aucun risque.

« Maintenant que tout est réglé, nous pouvons partir quand vous le souhaitez. Je suppose que vous allez tout de même voir le Dr Weir avant de partir ? »
Revenir en haut Aller en bas
Jennifer Keller
Seconde du médecin en chef
avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 30/01/2013

Feuille de personnage
âge: 26 ans
Niveau utilisation gêne ATA:
Localisation en scénario: Nodia

MessageSujet: Re: [24/08/04] Deux belles plantes pour le prix d'une [PV: Jenni)   Dim 24 Mar - 15:12

Inconsciente de se faire endormir par un gentil sourire et enfumée par de belles paroles, Jennifer marchait aux côtés d’Aaron. Elle l’écoutait parler et rendre presque banale cette invitation à laquelle il la conviait. Les rôles s’inversèrent donc, alors qu’il la remerciait de lui tenir compagnie. Jennifer hésita clairement, car cela transparu sur son visage, entre deux sentiments. Celui de se sentir comme le dernier recours de l’homme, un dernier choix réticent pour ne pas être seul. Et celui de se considérer flattée, parce que l’homme lui disait s’estimer heureux d’être tombé sur elle. Elle se contenta de lui répondre par un court sourire. Au final, aucun des deux sentiments ne l’emporta et seul resta la joie de faire la rencontre d’une nouvelle personne et celle de faire une activité dont, elle l’espérait de tout cœur, elle n’aurait rien à regretter. Les paris étaient lancés. Le scientifique avait obtenu la permission d’aller promener le jumper.

« Maintenant que tout est réglé, nous pouvons partir quand vous le souhaitez. Je suppose que vous allez tout de même voir le Dr Weir avant de partir ? »

Il pouvait être tentant de tout remettre à plus tard. Mais Jennifer ne se laissa pas tenter. Elle hocha la tête et le lui confirma. « Oui. Ça ne sera pas très long. On se retrouve au hagard dans… 20 minutes ? »

Jennifer eut terminé avant les 20 minutes accordées. Il faut dire que le Docteur Weir est une femme très prise ! Une fois arrivée à destination, il ne fallut que quelques minutes, ou peu, pour tout conclure. Encore qu’elle n’était pas venue chercher ni demander grand chose… seulement satisfaire ses propres petites angoisses sur une mission qui devait avoir lieu peu de temps après. Et puis, aussi soudainement, elle se retrouva en dehors du bureau de Weir, sans trop savoir si elle se sentait mieux maintenant. Mais elle reprit sa progression, et arriva facilement à l’endroit désiré.

Elle s’arrêta un instant. Pendant une folle seconde – voire deux ou cinq – Jennifer se demanda ce qui lui avait prit. Prendre un billet pour un moyen de transport défectueux, révisé et pas encore testé… voilà qui était dangereux ! Elle n’était pourtant pas le genre de fille à rechercher les sensations fortes. Trop tard pour changer de billet ? La jeune femme vit l’homme dans l’encadrement du jumper. Elle le rejoignit et préféra soulager sa conscience par cette toute simple mais néanmoins importante question : « …Y’a aucun risque pour qu’il nous laisse tomber en plein vol, pas vrai ? » Parce qu’il avait dit avoir remis en état ce jumper qui présentait quelques problèmes et qu’il devait vérifier si tout fonctionnait bien. Et si tout ne fonctionnait pas bien ? Bien sûr, Jennifer ne pouvait pas se douter qu’il lui avait raconté quelques bobards.

Suite à la réponse, Jennifer passa le seuil de l’appareil et s’installa sur le siège passager, laissant son regard se promener, puis se fixer un instant sur O’connor. « Quels sont ces vérifications que vous devez faire ? » Autant s’intéresser à ce qu’allait faire Aaron, même si elle risquait au final de ne pas y comprendre grand-chose, surtout s’il entrait dans les détails.

_________________
"Cela n'en finit pas. Une histoire se termine - du moins pour certains et non d'autres - et d'autres histoires la croisent encore, ou la suivent, ou ne partagent rien avec elle qu'un moment dans le temps. Il  y en a toujours davantage."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [24/08/04] Deux belles plantes pour le prix d'une [PV: Jenni)   Dim 24 Mar - 19:17

Le départ était programmé pour dans 20 minutes, le temps que Jennifer aille voir le Dr Weir pour une petite discussion. Cela me laissait assez de temps pour trouver un jumper et le préparer pour le petit vol. Une fois dans le hangar, j’eus une petite discussion avec des techniciens déjà présents sur place. Je voulais savoir s’il y avait un jumper qui avait besoin d’un vol d’essai ou un qui avait subi de légères réparations dernièrement. Je n’avais fait qu’inventer la raison qui me poussait à faire une sortie en jumper, mais si je pouvais me rendre utile en testant un jumper qui en avait vraiment besoin, pourquoi pas.

Il y en avait justement un qui avait été retapé récemment, il y avait quelques dysfonctionnements dans le système électrique qui posait quelques soucis dans les stabilisateurs et les inhibiteurs, rien de bien méchant qui pourrait nous attirer d’éventuels ennuis. Je prévins donc l’équipe technique qui me souhaita tout de même d’être prudent, que c’est appareil Ancien pouvait être assez complexe. Je me contentai de le rassurer sans lui rappeler mes origines, après tout j’étais de ceux qui avaient conçu cet engin et, même si je ne m’en souvenais plus, son utilisation me restait encore familière et j’avais beaucoup eu le temps de l’étudier depuis mon arrivée ici.

J’allumais petit à petit les systèmes tout en vérifiant que tout était en ordre et je fus rejoint quelques minutes plus tard par Jenni, qui revenait de son entretien avec Weir. En me rejoignant, elle semblait un peu nerveuse à l’idée de voler dans un appareil qui n’avait pas encore été testé et je pouvais comprendre son angoisse. Je lui souris et l’invitai à s’asseoir à la place du copilote. « Le risque zéro n'existe pas, mais je me sens assez confiant, l’avenir nous dira si j'ai raison de l'être » Je ris et l’invitai de nouveau à prendre place, je ne m’étais pas montré très rassurant dans ma manière de m’exprimer, c’était même tout le contraire, à sa place je ne serais peut-être pas monté.

Elle alla s’installer et observa un peu le cockpit, avant de centrer son attention sur moi et me demander les vérifications que j’allais avoir à effectuer lors de ce vol. Ce n’était rien de bien compliqué à expliquer, je n’allais donc pas avoir à baratiner avec des mots scientifiques qu’elle ne comprendrait pas. « Je vais simplement vérifier que le circuit électrique du vaisseau ne pose plus aucun souci. Il avait tendance à faire dérailler la navigation, les stabilisateurs et les inhibiteurs inertiels. Tout devrait être réparé maintenant, mais par prudence je volerais à proximité du continent, ou d’une île pour pouvoir effectuer des réparations si besoin. »

Nous décollâmes et quitta la cité par la porte du hangar extérieur. Une fois que nous nous fûmes éloignés un petit peu de la cité, je nous fis faire un demi-tour sur place. Nous avions en face de nous une vue intégrale de la cité vue d’en haut. J’admirais le paysage quelques instants avant de dire quoi que ce soit. « N’est-elle pas magnifique vue d’ici ? C’est la première fois que vous la voyez de l’extérieur n’est-ce pas ? C’est une vue dont je n’arrive à me lasser, quel que soit le nombre de fois où je le vois. »

Je nous laissai admirer la vue quelques instants avant de prendre la direction du continent le plus proche. Quelques instants après avoir quitté la position d’observation de la cité, je décidai d’entamer la conversation.

« Je m’excuse par avance pour ce qui va suivre, je suis un homme très curieux et bavard, n’hésitez pas à me dire si vous ne souhaitez pas répondre ou si j’en fais trop ! J’aimerais en apprendre un peu plus sur vous… Comment trouvez-vous la cité ? Avez-vous réussi à vous adapter à votre nouvelle vie ici ? »
Revenir en haut Aller en bas
Jennifer Keller
Seconde du médecin en chef
avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 30/01/2013

Feuille de personnage
âge: 26 ans
Niveau utilisation gêne ATA:
Localisation en scénario: Nodia

MessageSujet: Re: [24/08/04] Deux belles plantes pour le prix d'une [PV: Jenni)   Lun 25 Mar - 2:58

Alors qu’elle lui avait traduit son angoisse, lui n’avait pas su trouver d’autres mots pour la réconforter que ceux-ci : « Le risque zéro n'existe pas, mais je me sens assez confiant, l’avenir nous dira si j'ai raison de l'être » L’avenir allait le leur dire ? Lugubre perspective ! La réticence traversa son visage et le doute ressentit plus tôt lui revint. Étrangement, ce fut le rire de l’homme qui la rassura. Comme si le fait qu’il prenne tout ça aussi bien ne pouvait être que de bon augure. C’était ça, ou admettre la possibilité que cet homme était fou. En se dirigeant vers sa place de copilote, elle secoua la tête, un sourire aux coins des lèvres. « Vous, vous savez rassurer une femme ! Un simple non m’aurait suffit. »

Une fois à sa place, elle lui posa une question sur son travail. Quitte à peut-être risquer sa vie, autant savoir pourquoi on le faisait. Il lui expliqua la chose très simplement et elle hocha la tête, lui signifiant par ce geste que, de manière générale, elle comprenait. Intérieurement, elle lui fut reconnaissante de la précaution qu’il prenait, en décidant de voler à proximité de la terre.

Le décollage fut une réussite – pas qu’elle en ait une seule seconde douté – et l’océan fut aussitôt visible. Un demi tour, et ce fut alors la cité qui se profila, dans toute sa majesté. Le haut du corps de Jennifer se pencha vers l’avant un moment, comme si tout son être souhaitait se tendre en direction de la cité, pour mieux en apprécier la vue. Le souffle un instant coupé, puis subjuguée comme on peut l’être d’un beau paysage, la jeune femme ne parla pas. L’homme fut celui qui rompit le silence d’un commentaire approprié à la situation. « N’est-elle pas magnifique vue d’ici ? » Elle lui répondit d’abord, sans quitter la cité des yeux, doucement : « Oui, elle l’est. » « C’est la première fois que vous la voyez de l’extérieur n’est-ce pas ? C’est une vue dont je n’arrive à me lasser, quel que soit le nombre de fois où je le vois. » Elle n’avait aucune difficulté à le croire. Il y avait aussi plusieurs vue comme celle-là, sur terre, qui valait le détour, bien que cette cité était unique en son genre. D’un ton où perçait la joie et un peu d’amusement, peut-être à cause de cette soudaine idée qui lui était venue, Jennifer dit : « Je crois que nous avons découvert la huitième merveille du monde ! » Elle avait tourné la tête vers Aaron, mais elle ne put empêcher son regard de revenir vers la cité, qu’elle découvrait pleinement sous un tout nouveau jour. Elle en oublia complètement qu’elle volait dans un coucou tout juste réparé !

Le jumper reprit son envol. Puis, elle écouta, d’abord un brin étonnée, l’homme s’excuser. Ainsi, il avait choisit l’interrogatoire comme moyen de torture ? Elle lui offrit en réponse son sourire aux lèvres closes, intéressée par ce qui allait suivre. « J’aimerais en apprendre un peu plus sur vous… Comment trouvez-vous la cité ? Avez-vous réussi à vous adapter à votre nouvelle vie ici ? » Elle y réfléchit quelques secondes. « En fait, ce n’est pas très différent de tout ce que j’ai toujours connu. Je veux dire… oui bien sûr, les technologies sont un peu différentes, et tout. Mais… mon travail est resté le même. Tous les hôpitaux se ressemblent. » Il s’agissait d’une nouvelle galaxie, mais en un sens elle avait quand même réussit à garder sa zone de confort un minimum intact.

_________________
"Cela n'en finit pas. Une histoire se termine - du moins pour certains et non d'autres - et d'autres histoires la croisent encore, ou la suivent, ou ne partagent rien avec elle qu'un moment dans le temps. Il  y en a toujours davantage."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [24/08/04] Deux belles plantes pour le prix d'une [PV: Jenni)   Lun 25 Mar - 21:19

La suite ici. (on est pas vraiment sur le continent, mais Lory va me taper sur les doigts si je ne nous déplace pas Razz)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [24/08/04] Deux belles plantes pour le prix d'une [PV: Jenni)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[24/08/04] Deux belles plantes pour le prix d'une [PV: Jenni)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Mission D] - Nous deux, c'est pour la vie !
» [RP] Deux hérauts pour le prix d'un !
» Une question pour le prix de deux ! ( Je blague)!
» Belles paroles
» Deux petites mignonnes pour la journée....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SGA Réalités Alternatives :: SG Alternatif - Zone RP Scénario & Libres :: Atlantis: La cité des Anciens :: Labos-
Sauter vers: