Stargate Atlantis: Réalités Alternatives - Forum RPG

Partagez | 
 

 [15/08/04] Entraînement risqué au tir [Shawn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ailein MacAulay
Lieutenant "Scottish beauty"
avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 25/01/2013

Feuille de personnage
âge: 27 ans
Niveau utilisation gêne ATA: 2/5
Localisation en scénario:

MessageSujet: [15/08/04] Entraînement risqué au tir [Shawn]   Jeu 18 Avr - 20:47

J’avais légèrement souri à cette réflexion sur Nessy, tout le monde la faisait et cela m’avait toujours fait rire. Puis il continua sur sa lancer en me disant qu’il venait de Los Angeles, toujours avec un petit mot pour rire. Et il accepta de faire un tour avec moi en jumper, il n’y avait rien de sous-entendu, rien qui avait été glissé derrière cette invitation. Je commençais tout simplement à m’ennuyer à force de tirer sur des cibles immobiles et il eut encore une phrase gênante qui me fit légèrement rougir, il continua me disant qu’il s’en remettait à moi et qu’il allait faire en sorte de ne pas me donner l’envie de le faire passer par dessus bord. Lui comme moi nous rangions donc nos affaires, afin de nous apprêter pour aller faire cette petite balade.

Et nous repartions dans les couloirs de la cité, je nous emmenais vers le hangar à jumper. Quand nous fûmes arrivés, je prévenais l’un des militaires que j’avais l’autorisation de prendre un de ses joujoux pour m’exercer. Je prenais donc un jumper, allais m’installer devant les commandes et commença à le faire voler ou tout du moins j’essayais, car rien ne se passa au début. Il m’avait fallu plusieurs minutes pour réussir à faire voler ne serait-ce que de cinq mètres. Cela demandait plus de concentration que je ne le pensais. Je n’aimais guère avoir de difficulté et d’ailleurs j’avais fait craquer mon cou, fit la moue alors que ce satané coucou ne veuille partir. Mais cela m’énervait de voir certaines personnes manipuler ces petits avions comme bon leur semble. Et avant que ce Lieutenant me dise quoi que se soit je le prévenais de ne dire aucun mot.

« Je ne veux aucun commentaire. »

Le jumper s’en vola lente, d’un vol mal assurer qui trahissait encore le manque d’expériences, ainsi que d’heures de vole. Mais une chose manquait une chose essentielle pour ne pas passer à l’ennui, il nous fallait un sujet de conversation, un élément sur les quel nous pouvions discuter. Il n’y avait qu’un seul hic, je n’avais aucune idée de sujet et ne savait donc pas de quoi parler et j’avais beau me creuser les méninges je ne trouvais aucun sujet de conversation. Il y en avait bien un que tout le monde sur cette cité utilisait, et qui était à la mode.

« Dite moi Campbell. C’est un sujet qu’on entend souvent, mais vous avez laissé de la famille sur terre ? »

Cela était juste une simple conversation pour trouver de quoi parler et ne pas rester dans un silence qui aurait pu nous gêner tout le deux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [15/08/04] Entraînement risqué au tir [Shawn]   Lun 29 Avr - 9:02

Ma réflexion sur Nessy l’avait fait sourire, à nouveau. Elle rougit aussi, très légèrement lorsque je lui dis qu’elle serait de charmante compagnie. Sa réaction me fit sourire, il en fallait vraiment peu pour gêner la jeune femme et cela m’amusait. Je devais cependant faire attention à ne pas trop en abuser, cela risquait soit de m’attirer ses foudres, soit de l’habituer à mes remarques, et ce faisant, elle n’y réagirait plus comme elle le fait actuellement, et ce serait bien dommage. Ça lui donne un côté mignon, ce serait malheureux de le faire disparaître en sur abusant de remarque gênante.

Nous partîmes donc de la salle d’entraînement en direction du hangar à Jumper, une fois dans celui-ci, elle prévint l’un des militaires présents qu’elle avait l’autorisation de faire un vol d’essai pour s’entraîner au maniement de ce petit joujou. Nous nous installâmes à l’intérieur et elle s’essayait au démarrage de l’enfin, ce qui ne semblait pas être chose facile. Au bout de plusieurs minutes de concentration, elle réussit à nous déplacer de quelques mètres, cela semblait plus compliqué qu’elle ne l’avait imaginé. Elle fit craquer son cou et fit la moue en râlant sur le vaisseau. Je souris et me retint de rire face à la situation et, elle me prévint de ne dire aucun mot, sur un ton des plus « amical », je ne comptais rien dire, car dans sa situation je n’aurais pas vraiment apprécié qu’on se moque de moi.

« À aucun moment je n’ai pensé à me moquer de vous, promis ! »

Nous étions finalement arrivés à sortir du hangar, d’un vol mal assuré. Je n’étais pas plus rassuré que ça de la voir voler en zigzag, mais après tout, je n’étais jamais contre un peu de sensation forte, quoi de plus excitant qu’un vol d’essai d’où on n’est pas sûr de revenir intact ? Mieux valait pour moi que je garde cette pensée pour moi, prévenir le lieutenant que sa manière de voler n’était pas rassurante ni adéquate n’était pas une bonne idée. C’était même le meilleur moyen pour qu’elle me balance par-dessus bord, mieux valait donc jouer les silencieux.

Après quelques instants de silence et de réflexion, elle lança un sujet de conversation, très classique comme sujet, elle ne devait pas avoir trouvé mieux, je n’aurais pas trouvé mieux cela dit. Elle voulait savoir si j’avais laissé de la famille sur terre, je repensais à ma jeune sœur, que j’avais laissée seule aux mains de tous ces hommes. Eh oui, même alors qu’elle est une adulte, depuis bien longtemps, je continue à garder un œil protecteur sur elle, on ne touche pas à ma sœur. En ce qui concernait mon frère, il n’avait jamais compris mes réactions et s’amusait toujours de mon comportement excessif avec elle. Ces pensées et ces souvenirs me firent sourire.

« Oui, ma jeune sœur, mon frère ainé, mes parents et mes amis. J’aurais bien aimé emmener ma sœur, mais elle n’est pas vraiment douée dans les domaines utiles ici. Mais, il n’y a aucune femme qui m’attend sur terre, simple précision. Et vous lieutenant, avez-vous laissé des proches sur terre ? »
Revenir en haut Aller en bas
Ailein MacAulay
Lieutenant "Scottish beauty"
avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 25/01/2013

Feuille de personnage
âge: 27 ans
Niveau utilisation gêne ATA: 2/5
Localisation en scénario:

MessageSujet: Re: [15/08/04] Entraînement risqué au tir [Shawn]   Mar 7 Mai - 13:54

Il ne disait rien, aucun mot, sur les difficultés que j’avais rencontrées pour décoller, ni même sur ce vole peut rassurant. Car il fallait l’avouer ma façon de voler n’avait rien des plus rassurants, mais au moins nous fassions autre chose que de tirer sur des cibles. Je lui avais demandé s’il avait laissé de la famille derrière lui et il m’avait répondu par l’affirmatif. C’est ainsi que j’appris qu’il avait une sœur, plus jeune que lui ainsi qu’un frère. Ce qui me frappa c’est qu’il semblait protecteur avec sa sœur, qu’il n’aimait guère le savoir loin de lui, ou plutôt loin de sa surveillance, ce qui me fit sourire et penser à ma propre famille et il précisa qu’aucune femme ne l’attendait chose que je ne lui avais aucunement demandée, puis il me retourna ma question. Je lui répondis donc sur un ton neutre, sans forcement aucune joie d’avoir entendu que mise à part sa famille personne ne l’attendait.

« Vous n’aviez pas à préciser, je ne vous l’ai pas demandé. Pour ma part j’ai laissé deux frères et une sœur ainsi qu’un père qui sont mort de trouille par le simple faite que je sois dans l’armée, et pour mon frère le simple fait que quelqu’un puisse m’approcher. Et le faite de savoir ma cousine avec moi ne les rassure pas plus. »

Puis on sentit une petite secousse, rien de bien méchant, mais assez pour faire quelque peut peur au lieutenant ainsi qu’a moi. Alors qu’en même temps je repensais à ma famille, au conseils de mes frères si un homme m’approchait de trop, je pouvais encore entendre ma sœur leur dire que si la gente masculine m’ennuyait je n’hésiterais pas à leur coller une balle entre les deuxièmes yeux et moi lui répondant que cela était bien trop gentil. Je savais que derrière ces plaisanteries ils cachaient tous leur inquiétude. Mais celui qui était les plus inquiets était mon père, il avait du se résoudre à laisser sa dernière aller affronter des ennemis qui pour lui se trouvait êtres des talibans ou que sais-je, de prendre le risque de me revoir dans un cercueil.

« Ils ont eu un peu de mal à l’idée qu’ils risquent de me retrouver dans une boite la prochaine fois que je serai de retour. Et ce même si je leur dis que j’éviterai un maximum de me faire tirer. Et ne pas savoir où je pars n’atténue rien. Et le faite que je sois la dernière de ma famille non plus Ca pouvait aller avant, car j’étais encore à la base militaire, finissant mes classes, mais maintenant c’est une tout autre histoire. »

Je leur avais dit de ne pas penser ainsi de m’imagine à notre prochaines retrouvailles toutes fringantes, bien en vie, mais cette peur était toujours là, ce que je pouvais comprendre.
Mais revenons sur ma façon de voler, qui était pour l’heure peut rassurante pour lui comme pour moi, une façon de voler qui me faisait dire que je n’étais pas des plus douer, j’avais l’impression même que je devais m’excuser pour cela.

« Désolée de vous donner des frayeurs, je ne suis pas encore habituée à voler. Et par moment j’ai même l’impression que je n’y arriverai jamais. Mais si le docteur Carson y arrive pourquoi pas moi. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [15/08/04] Entraînement risqué au tir [Shawn]   Dim 19 Mai - 22:47

Le lieutenant répondit à ma question, elle avait, elle aussi laisser de la famille sur Terre. À peu de choses près comme moi, à la différence qu’elle avait un frère de plus que moi. Je remarquai aussi, sans pour autant me permettre de poser la question, qu’elle parla de son père, mais non de sa mère. Par peur de m’aventurer dans un sujet épineux et de casser l’ambiance, voire de la faire se refermer sur elle-même, je restai silencieux à ce sujet. Elle mentionna aussi le fait qu’il ne m’était pas nécessaire de préciser que je n’avais laissé aucune femme sur Terre avec un ton des plus neutres. Cette neutralité m’amusa un peu, je n’avais amusé ce détail que pour voir sa réaction et celle-ci ne me surprit même pas.

Puis, survint une secousse, nous faisant sursauter tous les deux, ce vol commençait bien, mais tant que nous ne nous crashions pas, tout allait bien se passer. Elle continua à parler de sa famille, en mentionnant la crainte de celle-ci quant à l’idée de laisser partir la cadette dans un lieu inconnu où maints dangers peuvent être présents. J’étais passé par là moi aussi, mon père, lors de ma première affectation, était lui aussi un peu inquiet de ce qu’il pourrait m’arriver. Son inquiétude devait sans doute être moins grande que celle du sien, étant donné que le mien était lui aussi militaire.

« Je sais ce que c’est, la première affectation a aussi un peu stressé mon père et je ne vous parle pas de mon frère et de ma sœur, qui eux, étaient complètement paniqués à l’idée que je ne revienne pas vivant. Ils ne s’habitueront jamais à nous voir partir sans jamais être sûr de nous revoir, ils ne font que paniquer un peu moins plus le temps passe. Mais, il est vrai que vous avez l’inconvénient d’être la cadette de votre famille, celle que l’on a toujours envie de protéger. Je ne peux que vous plaindre, j’ai vu que ça pouvait être bien embêtant d’être la dernière, surtout avec un frère un peu trop protecteur… Bien que vous ne soyez pas le genre de femmes qui aient besoin d’être protégées, n’est-ce pas ? »

Elle s’excusa par après sur sa manière de piloter, elle n’y était pas encore habituée et semblait penser ne jamais y arriver. Tiens donc, je ne m’attendais pas à ce qu’elle me fasse part de ses éventuels doutes quant à ses capacités, je l’imaginais plus garder cela pour elle. Je fis un sourire en coin, tout en fixant l’océan qui se dessinait à perte de vue dans toutes les directions.

« Il n’est pas nécessaire de vous excuser pour ça, on a tous un peu de mal au début. D’autant que piloter ces engins n’est pas chose facile, je n’arrive même pas à le faire décoller moi, enfin… Je n’arrive même pas à allumer une ampoule vu que je n’ai pas le gêne… C’est pour dire. Et, si vous n’êtes pas pilote de formation, c’est déjà pas mal de nous maintenir en l’air comme ça. Vous m’auriez vu à mes premiers entraînements de tirs, je me disais moi aussi que je n’arriverais jamais à être doué et toucher la cible, et regarder aujourd’hui… Je ne m’en sors pas trop mal non ? Une fois que vous aurez l’habitude, ça ira tout seul. »

Elle n’avait pas vraiment besoin d’être rassurée, mais c’était toujours bien d’avoir quelqu’un pour reconnaitre que le travail déjà accompli n’est pas si mal, d’autant plus quand on risque d’arriver à douter de ses propres capacités. J’ai souvent eu quelqu’un pour me soutenir de cette manière et ça ne m’a pas trop mal réussit je trouve, je suis arrivé relativement loin. En repensant à mes années de classes, j’en arrivai à me demander ce qui avait bien pu la pousser à s’enrôler dans l’armée. Ce n’était pas vraiment un choix des plus ordinaires, tout le monde n’avait pas cette motivation ou cette envie. Je me risquais donc à lui poser la question.

« Dites-moi lieutenant, qu’est-ce qui vous a poussé à rejoindre l’armée ? CE n’est en général pas le premier choix de carrière qui nous vient à l’esprit. »
Revenir en haut Aller en bas
Ailein MacAulay
Lieutenant "Scottish beauty"
avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 25/01/2013

Feuille de personnage
âge: 27 ans
Niveau utilisation gêne ATA: 2/5
Localisation en scénario:

MessageSujet: Re: [15/08/04] Entraînement risqué au tir [Shawn]   Mer 29 Mai - 9:17

Et voilà la question, il me demandait ce qui m’avait poussée à rejoindre l’arme, comme la plupart des personnes que je rencontrais. C’était une question que ma famille m’avait posée, ainsi que mes amis. Ils n’avaient jamais compris ce qui m’avait poussée à aller affronter le danger, à être prête à mourir, car pour eux s’engager avait toujours été synonyme d’aller se faire tuer. Mais pour moi cela n’avait pas été la même chose, cela signifiait servir son pays, voir le monde, partir à l’aventure même se cela était une des aventures les plus dures qui soit. Mais voilà, moi j’aimais sentir l’adrénaline, j’aimais voyage, dépasser mes limites, et restes sans rien faire derrière un bureau n’était nullement pour moi.

« Pour moi ça l’était… Le premier choix. Je n’aime pas tourner en rond, laissez-moi derrière un bureau et je vous le retourne au bout d’une matinée, j’ai besoin de bouger, partir à l’aventure, sentir l’adrénaline, il y a bien sûr le côté je veux servir mon pays, mais ça c’est venu après. Et puis qui refuserait de partir dans le monde entier ou encore dans l’univers entier. C’est une aventure qui ne se refuse pas. »

Je me rappelais encore des discussions avec mon père, des disputes avec mes frères quand je leur avais annoncé que j’allais m’engager, que je voulais devenir militaire. Moi la petite dernière, celle qu’ils protégeaient le plus allait affronter les pires dangers et sans eux. Cela avait été comme une prise d’indépendance, un moment de ma vie je m’affranchissais de tout ma famille qui jusque-là m’avait traitée comme une chose des plus fragile. Ils avaient eu ce comportement, depuis le jour où ma mère succomba à ses blessures dans un accident de voiture, ils avaient tous mis un point d’honneur à me protéger depuis ce jour. Malheureusement pour eux j’avais été des plus turbulentes, jamais je ne m’étais arrêtée de courir, ne serait-ce pour reprendre mon souffle. Alors l’armée, pour moi avait été une évidence.

«Et comme je suis la dernière, mon choix n’a pas été facile pour ma famille. Il eut de nombreuse discussion assez houleuse, ma famille me disant que j’étais irresponsable et que je devais revenir dans la réalité que ce n’était pas comme faire du rafting ou encore du base jump, bref je vous passe les détailles. Mais en tout cas ils l’ont très mal pris au début. Même si j’ai dû passer par la casse université avant d’aller rendre visite au militaire. Pré requis demander, par l’académie. »

Avant de rentrer de m’engager j’avais du aller à l’université, passer obtenir un diplôme et ne sachant pas ce vers quoi me tourner j’avais décidé de partir dans les sciences et petit à petit vers le domaine de la mécanique quantique. Et je fis tourner le jumper pour prendre la direction de la cité. J’avais assez volé pour ce jour, il ne fallait non plus abuser des entrainements.

Mais puisqu’il m’avait posé cette question, je me devais de la lui poser aussi, savoir pourquoi il avait rejoint cette grande famille que sont les militaires.

« Et vous lieutenant. Pourquoi avoir rejoint cette grande famille ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [15/08/04] Entraînement risqué au tir [Shawn]   Dim 2 Juin - 20:53

Le lieutenant m’expliqua les raisons de son choix, ce qui l’avait poussée à s’engager dans l’armée et à partir si loin de chez elle. Il lui fallait de l’action, de quoi se tenir occupée et sans arrêt en mouvement, une vraie petite boule de nerfs. Même si ce n’était pas vraiment les raisons qui m’avaient poussé à m’enrôler, je pouvais aisément comprendre, je n’étais pas trop le genre à aimer rester sur place à ne rien faire et j’avais été servi durant toutes ces années.

Elle eut quelques difficultés avec sa famille, étant la cadette, elle était un peu trop protégée et, il en a résulté des conflits familiaux. Ce n’est jamais facile quand on est la dernière, j’ose à peine imaginer la situation si c’était ma propre sœur qui avait décidé de s’engager. Jamais je n’aurais été d’accord et, j’aurais tout fait pour l’en empêcher, ou tout du moins pour l’en dissuader. Je remarquai aussi qu’elle était une adepte des sports et, notamment des sports extrêmes. J’étais un peu envieux du faite qu’elle ait eu le temps de s’adonner à ceux-ci, je n’ai jamais vraiment eu le temps pour m’y consacrer avec les études et le SGC. Peut-être que j’allais avoir le temps et l’occasion sur la cité ?

Nous fîmes demi-tour et elle me demanda à son tour ce qui m’avait poussé à rejoindre l’armée.

« Mon père, en grande partie. Il est lui aussi militaire et depuis tout petit, il me raconte ses voyages et ses exploits et, quand est venu le temps de choisir quoi faire de ma vie, je me suis orienté vers l’armée. Il n’y avait, de toute façon, pas d’autres métiers qui m’intéressaient et qui me convenaient. Et, contrairement à vous, j’ai eu la chance d’être soutenu par ma famille, mon père m’ayant aidé à faire passer la pilule. Et c’est grâce à mon père, encore une fois, que j’ai intégré l’une des meilleures académies américaines. Pour ensuite être choisi pour faire partie du SGC une fois mon diplôme en poche. »

Je me rappelais mes années en tant que cadet, ça n’avait pas toujours été facile, mais au moins je ne m’étais pas ennuyé un instant durant ces trois ans et encore moins durant les années qui suivirent où je passais mon temps à explorer de nouveaux mondes. J’espérais que toutes ces explorations allaient bientôt reprendre, j’avais hâte de pouvoir quitter un peu la cité pour voir ce que la galaxie de Pégase avait à nous offrir. Ne pas être en mesure de sortir m’ennuyait un peu, certes, nous n’avions pas encore tout exploré, mais il était peu probable de tomber sur quelque chose d’intéressant pour nous militaires.

« Notre choix de carrière nous aura tout de même menés très loin, vous ne trouvez pas ? Enfin, il y a ça et le fait qu’on soit dans les meilleurs, on ne serait pas là sinon. D’ailleurs, en parlant de ça, que diriez-vous d’un entraînement au combat un de ces quatre ? Depuis que j’ai appris que vous vous êtes battue à armes égales avec le major Highmore, j’ai envie de vous affronter moi aussi. »

Je marquai une pause et observais l’horizon, on pouvait déjà voir au loin la cité, elle ne semblait pas bien grande vue d’ici.

« Je défierais bien le major, mais je ne suis pas sûr de m’en sortir en un seul morceau, elle est un peu trop… comment dire… violente dans sa manière de s’entraîner… bien que, vous ne soyez pas spécialement mieux. Alors, intéressée par un petit match ? »
Revenir en haut Aller en bas
Ailein MacAulay
Lieutenant "Scottish beauty"
avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 25/01/2013

Feuille de personnage
âge: 27 ans
Niveau utilisation gêne ATA: 2/5
Localisation en scénario:

MessageSujet: Re: [15/08/04] Entraînement risqué au tir [Shawn]   Sam 15 Juin - 22:08

Contrairement à moi, il avait été soutenu dans ce choix. Cela n’était en rien d’étonnant, au vu du métier de son père. J’aurai bien voulu que ma famille me soutienne depuis le début, mais comment leur en vouloir. Nous avions déjà perdu un membre de notre famille de manière brutale. Alors je pouvais comprendre leur peur, de ce retrouver face à un officier annonçant ma mort. Je restais encore quelques instants dans mes pensées, alors que lui continuait son récit et changea de sujet en me proposant un combat avec lui. J’avais même souri légèrement à sa réflexion sur le major, mais pour l’heure je n’étais plus dans une humeur favorable à un entrainement même au corps à corps. JE refusais donc la proposition du lieutenant.

« Ca serait avec plaisir de vous mettre à terre lieutenant Campbell, mais une autre fois, vous voulez bien. »

Je ne pouvais nier que d’avoir parlé sur notre choix de carrière ne m’avait pas quelque peu mise sur une autre planète, voyager dans un endroit ou j’avais encore mes 9 ans me montrant le visage de mon père empli de chagrin ainsi que mes frères et ma sœur. En soi cette question ne devrait pas me rappeler tout ceci, mais mes disputes avec ma famille sur mon choix de devenir militaire étaient en quelques sortes lier. Et instinctivement je revenais sur le sujet comme si je devais en parler.

« En fait, ce n’est pas tellement le fait d’être militaire qui dérange ma famille. C’est plutôt d’avoir un deuxième membre partir avant l’heure qui les dérange… Je n’ai pas beaucoup de souvenirs de ma mère, elle est morte dans un accident de voiture quand j’avais 9 ans. Alors imaginez leur réaction quand son dernier enfant leur annonce qu’elle va s’engage et qu’elle des chance pour qu’elle meure lors d’une mission… Mon père a eu du mal à se remettre de la mort de ma mère, donc je peux comprendre pourquoi il ne m’a pas soutenue quand je lui ai annoncé cette nouvelle. Mais bon, je ne leur ai pas laissé le choix.»

Le jumper pendant ce temps arrivait à la cité, et allait se poser tant bien que mal dans le hangar. Et même si cette journée ce terminai sur une sujet quelque peut morose, j’étais assez contente d’avoir pu tir, et sortir ce petit joujou. Quand il fut pose et à l’arrête je m’étirant tout en le remerciant pour cette petite journée.

« Merci, pour cette journée, même si vous l’aviez plutôt mal commencer. Avoir tir m’a bien défoulée. »

JE me levais du siège, puis pris la direction de la sortie tout en lui disant.

« Pour cet entrainement au corps à corps, on en reparlera plus tard. Mais ne vous attendez pas à ce que je vous fasse des cadeaux. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [15/08/04] Entraînement risqué au tir [Shawn]   Sam 22 Juin - 19:28

Elle refusa mon offre de duel pour aujourd’hui, bien que je ne m’étais de toute manière pas imaginé le faire aujourd’hui, j’avais assez pris de coup pour le moment. Elle poursuivit en revenant sur le sujet précédent, l’acceptation de nos choix par notre famille. Je me doutais qu’il y avait eu quelque chose avec sa mère, raison pour laquelle elle ne l’avait pas mentionnée plus tôt, mais j’espérais tout de même que ce n’était pas cela. Je peux comprendre qu’ils n’aient pas envie de revivre la perte brutale d’un être cher, rien que cette idée devait sans aucun doute les effrayés, raison pour laquelle ils se sont opposés au choix du lieutenant.
 
Je ne dis rien, même après qu’elle eut fini son récit, je me contentai d’observer la cité grossir au fur et à mesure que nous nous approchions d’elle. Je n’arrivais pas à trouver quoi lui répondre, je ne m’étais pas imaginé avoir une telle « confidence » de sa part. Sans être un énorme secret, c’était tout de même un détail personnel de sa vie et, je ne m’imaginais pas qu’elle le dévoilerait à une personne qu’elle vient juste de rencontrer, à sa place je ne l’aurais certainement pas fait, mais je ne suis pas elle.
 
Nous étions de nouveau dans la cité et le lieutenant eu plus facile à atterrir qu’à décoller, même si ce ne fut pas chose aisée, ça ne devait pas être facile de piloter cet engin. Une fois posé, elle s’étira et me remercia pour cette journée. Journée qui avait aussi été bonne pour moi, je récupérais le commandement d’une équipe et j’avais rencontré une femme des plus intéressantes, la seule ombre au tableau était ce coup de poing qui m’avait envoyé au sol. Je fis un léger sourire au lieutenant en lui répondant.
 
« Mais de rien lieutenant, il fallait bien que je me rattrape pour ce que j’ai fait, même si ce ne sera certainement pas suffisant. »
 
Elle se leva la première et j’emboitai le pas pour la suivre et, tout en marchant elle revint sur ma proposition d’entraînement. Elle m’indiqua qu’elle ne comptait pas me faire de cadeau et j’y comptais bien, je ne comptais pas me retenir et ç’aurait été vexant qu’elle le fasse.
 
« Quand vous voulez ! Et j’espère que vous ne me ferez pas de cadeau, parce que moi, je ne vous en ferai pas. J’espère juste que nous ne finirons pas coucher dans un lit à l’infirmerie. »
 
Nous étions désormais dans les hangars et, avant de partir, je me tournai une dernière fois vers le lieutenant pour la saluer.
 
« Merci pour cette petite balade et cet entraînement, ce fut un plaisir. Je vais vous laisser maintenant, je vais essayer de trouver le reste de l’équipe pour les avertir que j’ai pris le commandement. À la prochaine lieutenant. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [15/08/04] Entraînement risqué au tir [Shawn]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[15/08/04] Entraînement risqué au tir [Shawn]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entraînement d'orientation
» [Entraînement] Lame
» Entraînement sous haute température [ Sento - Tenzen ]
» La roche n'est pas si solide! Chapitre d'entraînement numéro 4
» Entraînement d'escrime

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SGA Réalités Alternatives :: SG Alternatif - Zone RP Scénario & Libres :: Atlantis: la planète | autour de la cité :: L'océan-
Sauter vers: